MENU ZINFOS
Société

Continuité funéraire: Un dispositif élargi pour les ultramarins


Les parents proches, pères, mères, enfants et désormais frères et soeurs pourront bénéficier d’une aide du gouvernement pour dire un dernier au revoir à un membre de la famille en fin de vie. Hier, le dispositif élargi de continuité funéraire a été voté à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de Loi de finances.

Par Christelle Boyer - Publié le Vendredi 6 Novembre 2020 à 11:02 | Lu 2202 fois

La perte d’un proche à des dizaines de milliers de kilomètres. Un moment douloureux pour la famille proche d’un défunt réunionnais ou ultramarins accentué par des difficultés d’achat d’un billet d’avion ou de financement du rapatriement du corps. 

La problématique a été abordée hier par la députée Nathalie Bassire qui a soutenu un amendement proposant d’augmenter les crédits de la continuité territoriale alors que les familles "sont souvent contraintes de lancer dans l’urgence des appels aux dons dans les médias ou sur les réseaux sociaux. Dans ces moments de stress et d’angoisse, la prise en charge du prix du billet constituerait un soutien très utile pour elles".

Un "sujet douloureux", a reconnu Olivier Serva. Le rapporteur spécial de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire a pointé un plafond de ressources "beaucoup trop bas" et proposé de porter le quotient familial d’éligibilité à 12 000 euros.

Et parce que les personnes décédées dans l’Hexagone originaires des Outre-mer "ont une famille, des parents, des frères et sœurs, qui souhaitent parfois les accompagner une dernière fois lorsqu’elles partent vers l’Hexagone pour être soignées", le dispositif de continuité territoriale a été élargi. Il sera donc mis en place "au-delà du seul décès", a annoncé le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu. La notion de parents a également été élargie aux frères et soeurs jusqu’alors exclus.

L’amendement du gouvernement allant donc dans le sens de la députée, Nathalie Bassire a donc accepté de retirer le sien.

Le député Jean-Hugues Ratenon a quant à lui fait modifier l'amendement en demandant au ministre d'y intégrer la possibilité de prise en charge entre deux territoires d'Outre-mer :





1.Posté par Pierre Balcon le 06/11/2020 17:14

Cet amendement est contraire à la Constitution qui prévoit en son article 40

ARTICLE 40.
Les propositions et amendements formulés par les membres du Parlement ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l'aggravation d'une charge publique.

Mais au fond il y a longtemps que tout le monde s'en fout des violations de notre texte fondamental.

2.Posté par Kayam le 07/11/2020 07:34

Quand on a l'habitude de se promener avec + de 4000€ au balcon d'une maison ou villa, on trouve qu'un dispositif à l'avantage d'un citoyen qui boîte avec moins de 500€ dans son deux pièces est totalement contradictoire. Parlez ces bonnes gens de solidarité et les articles constitutionnels refont surface...ouais...cela va d'soi. On ne mélange pas les cravates avec les mouchoirs.🥴

3.Posté par Pierre Balcon le 07/11/2020 12:06

à Kayam

Et vous vous faites quoi dans la vie ?
Si vous en avez un comment avez vous obtenu ce job?
Vous gagnez combien et quel est votre patrimoine ?

Manifestement notre Constitution .n'est pas votre livre préféré.
Ce qu'il vous faut ce sont juste les clés du coffre .


4.Posté par Kayam le 07/11/2020 20:34

@Pierre Balcon
Vous vous êtes senti visé par mon n°2 ? 🙃Mais pourquoi donc ? --- La politesse c'est de vous répondre.

1/ Je tiens quelques stylos

2/ Pa kapab lé mor san éssayé et tiembo largue pas

3/ Quelques € par mois. J'ai pas eu le chéquier pour visiter l'île et je l'ai encore en travers de la gorge alors que des personnes au RSA l'ont eu.
Et j'attends impatiemment les 120€ promis aux lycéens. Vous pourriez en toucher un mot, p'tète.

Mon patrimoine : j'ai quelques affaires à diviser pour mes enfants, je fais en sorte de mettre 2€ dans une boîte pour eux sans qu'ils le sachent...je leur dit souvent que je n'ai pas grand chose de ramassé et 👉 apren'n lécole !

4/ mon livre préféré est l'album aux belles photos, aux merveilleux souvenirs car ils sont à moi et ils m'appartiennent...alors que n'importe quel livre que tout le monde peut lire appartient à la mémoire de celui ou celle qui le lit.

5/ si j'avais la clé d'un coffre, j'aurai fait en sorte d'enfermer au fond des mots (ex préférence) qui habitent l'esprit des gens méprisants et j'aurai jeté la clé.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes