Revenir à la rubrique : Economie

28 millions d’euros pour former les titulaires de contrats aidés

Une séance de travail s’est tenue hier autour du thème de l’emploi à La Réunion et plus particulièrement l’accompagnement des salariés en contrats aidés. Réunis pour l’occasion, la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), la direction générale des outre-mer (DGOM), le comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation professionnelle […]

Ecrit par – le jeudi 17 septembre 2015 à 09H22

Une séance de travail s’est tenue hier autour du thème de l’emploi à La Réunion et plus particulièrement l’accompagnement des salariés en contrats aidés.

Réunis pour l’occasion, la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), la direction générale des outre-mer (DGOM), le comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation professionnelle (COPANEF), le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) nationaux et leurs antennes locales, la préfecture et la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) de La Réunion, le comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation professionnelle (COPAREF), le conseil régional et Pôle-emploi.

La mobilisation du FPSPP et des OPCA permettra d’allouer une enveloppe de 28 millions d’euros pour la formation des titulaires de contrats aidés. Plus de 7.000 salariés devraient en profiter.

La formation de ces bénéficiaires prendra en compte le niveau de formation et le projet professionnel de chacun.

Une charte sera prochainement signée afin de garantir la qualité de l’offre de services offerte conjointement par les OPCA et les organismes de formation aux employeurs adhérents, de viser l’insertion professionnelle durable et de répondre aux besoins du territoire.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.