Faits-divers

Non respect du repos dominical: "Carton rouge" pour les autorités

Ce dimanche 16 décembre, trois grandes surfaces de l'île ont ouvert après 13 heures. La CFDT Commerce et Services est indignée, certains de ses membres tout comme de la CGTR récupérait hier des tickets de caisse en guise de preuve. Les syndicats veulent assigner en justice tous les employeurs qu'ils estiment être dans l'illégalité. Voici le communiqué:


Non respect du repos dominical: "Carton rouge" pour les autorités
"Alors que le syndicat commerce et services de la CFDT Réunion porte son attaque sur la demande de l’application pure et simple du droit concernant le repos dominical sur le département, la Fédération CGTR commerce porte son action devant la justice. Stratégie différente certes, mais ayant comme objectif tout comme la CFDT commerce, de faire appliquer le droit dans l’intérêt collectif des salariés concernés.
 
 La CFDT commerce et services est scandalisée, d’une part par l’attitude des autorités chargées de faire respecter la loi et le droit, et d’autre part, par l’attitude des employeurs qui se croient au-dessus des lois en bafouant ces mêmes droits. Elle adresse un carton rouge aux autorités de l’État, et un avertissement solennel à ces employeurs récalcitrants.
 
Depuis le 26 novembre elle s’est adressée par courriers à ces autorités (Préfecture et Dieccte) et aux directeurs de plusieurs grandes surfaces (CARREFOUR SAINTE SUZANNE-CORREFOUR SAINTE CLOTILDE-HYPER U SAINT PIERRE etc.) leur demandant pour les premiers de faire respecter, et pour les seconds de respecter l’accord de 1966. A ce jour "zoreille cochon dans marmite pois".
 
Il est vrai qu’il est plus simple de démolir une petite case d’un pauvre citoyen que de sommer à ces grands de la grande distribution de fermer leur magasin ! Ou de payer une astreinte de 200 000€. À croire qu’il y aurait peut-être une certaine connivence. Lorsque l’on sait que l’inspecteur du travail détient de l’article L.3132-31 du Code du travail la possibilité de saisir le juge des référés pour faire cesser l’emploi illicite de salariés ce dimanche 16 décembre et que les services de la préfecture pouvaient agir pour procéder à la fermeture des ouvertures illégales. 
 
Malgré tout, ces puissants de la grande distribution, pour ne pas dire ces lobbyistes, ont passé outre l’intervention une décision de justice, avec la bénédiction des autorités à quitte à en payer le prix. "L’arzent néna quand il s’agit de braver le droit et la justice".

L’opération "tickets caisses" entamée par la CFDT commerce depuis le 9 décembre dans les magasins récalcitrants, trouve un franc succès et avec la participation des consommateurs, qui nous remettent leur ticket. Après les commerces alimentaires viendra le tour des commerces non alimentaires et plus particulièrement ceux qui sont implantés dans les galeries commerciales.
 
La CFDT commerce et services est d’ores et déjà prête pour assigner en justice ces employeurs, et elle étudie la possibilité de mettre en cause les autorités qui sont en charge de l’exécution de l’arrêté préfectoral de 1966.    
 
Joël Dalleau Secrétaire Général du Syndicat Commerce et Services Cfdt Réunion."
Lundi 17 Décembre 2012 - 16:55
.
Lu 1430 fois




1.Posté par et les gens qui veulent travailler? le 17/12/2012 18:07
les dimanche sont très très bien payé alors pourquoi refuser de bosser????

2.Posté par ASSOCIATION STOP INJUSTICE le 17/12/2012 20:37
Ces syndicats sont complétement fous ils feraient mieux de fermer leurs bouches, nous trouvons normal que ces magasins soient ouverts, de plus le personnel est bien payé, vous voulez quoi au juste?
on ne travaille plus assez sur cette ile, c'est un peu de la faute de ces syndicats, quand nous avons vu l'intervention de leur responsable, à la télé, on a eu honte pour lui, tellement il s'exprimait mal, ridicule, nous ne voulons pas des assistés, on préfére les bosseurs, alors de grâce foutez leur la paix à ces travailleurs, il y'en a tellement peu, ah ces syndicats ils sont bons qu'à foutre la merde...........EN PLUS ILS NE CONNAISSENT PAS GRAND CHOSE;;;;;;;;;;;;;;;;;VOUS FAITES PITIE;;;;;ASSOC STOP INJUSTICE

3.Posté par Jojo le 17/12/2012 23:40
Là où syndicalistes et catholiques se retrouvent :
Le Dimanche, c'est sacré, c'est repos.

4.Posté par picpic le 18/12/2012 07:02
Enfin un tabou se lève "La Réunion est-elle une sous France" en droit ???

5.Posté par Sans Blague le 18/12/2012 10:38
La preuve que l'argent commande le droit.....et font les lois....

6.Posté par KeepCool le 19/12/2012 23:05
Les syndicats sont dans leur rôle pour défendre, mais défendre qui ? Si ce sont des CDI que l'ont "obligent" à bosser le dimanche sans leur "bonne volonté" ? Ok. Ou des intérimaires qui sont bien contents de se faire une petite monnaie.. Restent aussi des CDI que ca arrangent de travailler le dimanche vu que c "mieux payé" que l'ordinaire ?

Un petit "sondage secret" des CDI pourrait apporter bien des réponses, avant de s'enflammer Messieurs des syndicats. La parole doit rester à celui qui travaille.

7.Posté par Choupette le 20/12/2012 09:59
Il n'y avait pas que les grandes surfaces qui étaient ouvertes.

A moins que la loi ne s'applique pas à ce commerce chinois qui était bien ouvert en centre ville de Saint-Paul.

Mais comme quasiment plus grand monde ne fait plus confiance à leur quincaillerie...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales