Social

Hermann Elise, terrassier : "Les petites entreprises n'ont toujours pas d'activités"


Hermann Elise, terrassier : "Les petites entreprises n'ont toujours pas d'activités"
 
Hermann Elise est président du syndicat des terrassiers de la Réunion. Par le passé, il a participé à plusieurs mouvements sociaux aux côtés des professionnels de la route. Puis, "on nous a promis que les activités reprendraient avec la sortie de crise", explique-t-il.

Aujourd'hui, le représentant des terrassiers monte à nouveau au créneau car "les petites entreprises ne voient rien venir, elles n'ont toujours pas d'activités et continuent de couler", souhaite-t-il alerter. Pour prendre son cas personnel, Hermann Elise affirme que 95% de ses engins sont en stockage, au dépôt. "Je suis comme beaucoup d'autres, j'ai besoin de travailler. Or, l'activité est inexistante et les petites entreprises se meurent à petit feu", ajoute-t-il.

Hermann Elise insiste, "je parle bien de nos TPE car les grosses entreprises obtiennent la plupart des marchés actuels", dénonce le président du syndicat, "14 chemins de béton dans les hauts de Saint-Paul ont été attribués à une grosse entreprise. Pourquoi ne pas partager? Et à l'Etang-Salé, cinq lots ont été attribués à deux entreprises. Là encore, pourquoi ne pas avoir pris cinq entreprises différentes?", poursuit-il.

Hermann Elise finit par se demander à quoi peut servir l'énergie engendrée par la Chambre de commerce ou encore les experts-comptables pour aider les petites entreprises à faire face à la crise s'il n'y a toujours pas d'activités à leur proposer. 
Jeudi 9 Juin 2011 - 12:26
Lu 1158 fois




1.Posté par David Asmodee le 09/06/2011 13:44
"Puis, "on nous a promis que les activités reprendraient avec la sortie de crise", explique-t-il. "

La sortie de crise est prévue pour quand ?
Selon les chiffres du gouvernement, la crise serait derrière. Mais quand on a vu comment les ministres UMP résolvent des problèmes de CM2 (15x22 = 16,50...), on peut se permettre de douter.

2.Posté par Banque le 09/06/2011 13:57
Encore un qui croyait qu'une route des tamarins serait construite tous les ans.
Pour être entrepreneur il faut prévoir l'avenir et non pas faire des paris sur le futur.
Le problème est que ces gens ont investi avec l'appui des banques qui maintenant les laissent tomber

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales