Social

Environs 200 personnes au pique nique du V.V.F.

Les différentes associations qui se sont unies pour s’opposer à la vente du Village Vacances Familles, ont mis les points sur les "i" à l'occasion du pique-nique de rassemblement qui s'est tenu ce midi derrière le Village Corail à l’Hermitage, pique_nique qui a rassemblé un peu plus de deux cent personnes. Ils ont tenu à affirmer haut et fort qu'aucun parti politique ne se rattachera au comité de défense du V.V.F.


"Pas de politique ! Nou vé pas d’la récupération politique" ont crié plusieurs familles présentes au pique-nique contre la vente du V.V.F., empêchant ainsi Jean-Claude Melin, troisième adjoint d’Huguette Bello, de finir son intervention sur le podium.

Les familles n'ont pas été très nombreuses à se déplacer. Les organisateurs l'expliquent par le dimanche des Rameaux et par le loto-quine de Freedom. Cependant les quelques dizaines de personnes présentes n’ont pas eu leur langue de leurs poches. "Ca lé a nous"  a par exemple crié un manifestant père de famille, "le Conseil général n’a pas le droit de vendre ce qui est à  nous!".

Le comité, composé de divers membres, dont  le syndicat Solidaire représenté par Gino Aure, la CGTR avec Arsène Paris, Jean-Marie Leperlier, responsable du VVF et Jean-Claude Bénard, repersentant de Solidaire qui a été désigné comme porte-parole du Comité, a décidé de se réunir officiellement en collectif demain soir, devant la structure à vocation sociale.

Ils retirent toutefois une première satisfaction, signe selon eux que leur mouvement rencontre une grande adhésion dans la population: leur pétition a recueilli plus de 2.000 signatures en quelques jours...
Dimanche 5 Avril 2009 - 15:12
Karine Maillot
Lu 1273 fois




1.Posté par laurent grosset de saint denis le 05/04/2009 16:27
j'y étais avec quelques amis du Moufia et Bois de Nefles au pique nique pour exprimer notre soutien au collectif contre la fermeture de cette structure.
Dommâge que les familles réunionnaises ne se sont pas déplacées en masse à cette action au combien louable.
Le seul lieu de vacances qui reste aux foyers les plus modestes pour y passer quelques jours au bord de l'eau.
Que le Conseil Général ferme certains sites qui ne sont plus rentable pourquoi pas ! mais le VVF non. Laurent GROSSET de Saint denis

2.Posté par A. LEBON le 05/04/2009 17:30
Moi, aussi je suis passé devant ce rassemblement au moment ou Monsieur MELIN s'est fait chahuté.

Je crois vraiment qu'il était mal venu à lui de s'exprimer car Monsieur Jean Claude Bénard avait bien précisé que cette opération devait être apolitique.

EN fait, d'autres politiques étaient présents et respectaient le mot d'ordre.

Mais il est vrai que nous devons prendre conscience que ce dossier est un dossier politique. Les manifestants de ce jour doivent bien prendre conscience que le VVF pourra être sauvé si les élus du conseil général se positionnent en faveur de la sauvegarde de ce patrimoine.

Le groupe qui représentait le plus de familles était me semble t'il le collectif des associations Saint-Pauloises. Ils étaient même venus avec des pancartes : V.V.F. : Vacances Volés au Familles et annonçaient 2000 signatures sur la pétition.

l'Association "Momon papa lé la" avait même offert boisson et petit gâteau.

Il faut maintenant suivre l'évolution de ce dossier, en espérant que les manifestants soient plus nombreux la prochaine fois.

3.Posté par A. LEBON le 05/04/2009 17:49
A l'écoute de Monsieur MELIN, je dois dire que c'est un menteur. Encore, une fois la Mairie de Saint-Paul ne fait que de la communication.

Tout le monde sait que les caisses de Saint-Paul sont vides, le budget primitif est catastrophique alors comment pourra t'il préempter un bien de 20 Millions.

Son budget d'investissement n'est que 39 Millions et son emprunt de 35 Millions, alors va t'il endetter les Saint-Paulois encore plus et ne pas pouvoir faire les travaux sur les routes, dans les écoles, etc.

Monsieur MELIN, arrêt vol à nou !

4.Posté par mangue le 05/04/2009 18:16
Soyons solidaires et retournons manifester car choisir le jour des rameaux n'était pas la bonne solution, dommage. C'est prendre les réunionnais pour des imbéciles que de leur faire croire que le tourisme haut de gamme côtoiera le tourisme social. Que Madame Dindar téléguidée par son mentor Annette arrêtent de nous prendre pour des idiots. Cessez de brader le patrimoine du CG et de la mairie de St-Denis (son tour arrive !...)

5.Posté par William le 05/04/2009 18:38
Il y aurait eu plus de monde pour la pousse vendredi soir que pour sauver le VVF ?!?!?
La pousse serait plus populaire que tous les collectifs réunis ???

... bein oui ! c'est bien ça...

6.Posté par kikose le 05/04/2009 19:12
Il faut que Nassimah et les élus comprennent que le Conseil Général a vocation de faire de la politique sociale. Aussi l'outil qu'est le VVf doit être développé avec en partenariat la Caf qui devrait aussi à ce niveau reprendre une part dans VVF. N'oublions pas que VVF était à la Caf et que durant des années la politique de vacances était une priorité de cet organisme, qui malheureusement ne fait pratiquement plus de social. Les actions des travailleurs sociaux de cet organisme sont ridiculement réduites ainsi que la politique sociale. On peut se demander ce que fait le Conseil d 'Administration en dehors que de placer des proches à l'embauche. Une grande famille que la Caf (comme la Sécu d'ailleurs)

7.Posté par boyer le 05/04/2009 19:44
Dans l'affaire du VVF on peut dire que dans la famille Crapule, il y a la mere, Nassimah, mais aussi VLODY et surtout Guito RAMOUNE, celui qui a construit son élection a petite ile contre le projet de privatisation de la plage de grand ANSE.

Non seulement il ne fait rien au niveau de la CIVIS, mais voila qu'au conseil general il a voté pour virer les famille modestes de la plage a St Gilles.




8.Posté par denis le 05/04/2009 20:29
arrete mentir avec nous Mme DINDAR avec out majorité au conseil général dont le grand voleur le maire de st denis.Un privé va achète le VVF pou faire du social ou lé fole coué le privé i achéte pou gagne l'argent . out famille na l'argent dit a zot investi la dedans pou faire du social ou va voir
déja fait l'économie su voiture fonction , telépkone, voyage,coctails .
Qand ANNETTE y dit créol pas besoin allez la plge ou voit comment li considére a nous
lé vrai li lé marseillais écoute a li cozé

9.Posté par Alex le 05/04/2009 21:22
ENCORE UN COLLECTIF!!!!
Comme me le faisait remarquer récemment un ami, les intérêts du citoyen ne sont plus défendus et portés par les hommes politiques que nous avons élus mais par les collectifs. Après le cospar contre la vie chère voici le collectif pour la défense du VVF. Mais nos élus ont ils tellement de préoccupations autres, au point de ne pas se soucier du mieux être de leurs électeurs? C'est bien ce dont on est en droit de penser. De toutes façons il parait bien difficile, dans la présente affaire, à un politique de vouloir faire de la récupération notamment ceux qui ont, au conseil général, approuvé cette délibération. Alors les électeurs devraient penser à leur prochain bulletin de vote, Confier la gestion de la collectivité à des hommes et des femmes qui "composent" des majorités d'intérêt personnel plus que pour la défense des plus démunis, devrait nous inciter tous à plus de responsabilités dans nos choix. S'il est de bon ton de dire qu 'on a les élus qu'on mérite, amis réunionnais essayons de placer le mérite à un autre niveau.
Je devrais être prudent sur le coté récupération, car les courroies de transmission des hommes politiques sont pour une bonne part les responsables syndicaux. Attention!! Il y en a qui peuvent dire oui , dans la langue politique, et dire non dans la langue syndicale. C'est du grand sport!

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/04/2009 22:25
faudrait créer un collectif des "cabinets noirs"..un par collectivité, afin de mesurer gabegie et mauvaises orientations stratégiques et financières, et proposer une ou des alternatives..

11.Posté par trabouillet arras pas de calas le 06/04/2009 01:16
BRAVO POUR LES 2000 SIGNATURES
IL FAUT ALLER JUSQU'AU BOUT
MEDIATISER
500000 EUROS DEMANDEZ AU CONSEIL GENERAL AU CONSEILREGIONAL AU LION'S CLUB,AU ROTARY' CLUB A L'ETAT A LA PREFECTURE AUX RICES CLUBS NAUIQUES AUX RHUMERIES COMMERCANTS APPELS RADIO ET LE PROJET ABOUTIRA
LA REUNION NE DOIT PAS SE TOURNER VERS UN TOURISME DE MASSE POLLUEUR ET DESTRUCTEUR MAIS VERS UN TOURISME EDUCATIF...IL NE FAUT PAS NEGLIGER L'ASSAINISSEMENT TROP D'EAUX USEES SE VIDENT DAS LA MER JE SOUTIENS VVF ET SA PORTE PAROLE ISSUE DUPEULE CREOLE GEORGETTE TRABOUILLET

JMT DU PAS DE CALAIS

12.Posté par jujurun le 06/04/2009 07:49
té rico moins la vu ton figure hier, la point la honte kosa, pour une fois que ou vien à st gilles, un miracle de rameaux
annette ou passe souvent vacances au coralia, ou la travail pou l'oréal, nous n'avons les mêmes valeurs parcque vous le valez bien

13.Posté par antidote le 06/04/2009 09:08
Florian du conseil général lé d'accord pou vendre et hier li signe pétition.
Oussa nou sava avec un marionnette comme ça ?

14.Posté par Basile le 06/04/2009 09:16
De toute façon, pique nique ou pas, on est tous niqués et on nous pique tout !

15.Posté par Alédi partou le 06/04/2009 09:36
Le VVF est l'exemple type de l'incapacité des hommes qui se destinent à la gestion de la chose public.
Depuis plusieurs année le VVF végéte avec aucun plan de restructuration et supporte des charges de fonctionnement lourde.
Ce lieu de part son emplacement et sa disponibilité foncière aurait pu être un variateur entre un tourisme social et un tourisme de classe moyen avec recette garantie pour la structure.
Oui!! il ne faut pas laissé le privé prendre ce foncier que représente le VVF et le camping de l'Hermittage

Mme Bello il est temps de revoir votre politique de gestionnaire de station balnéaire.

St Gilles voit disparaitre des hébergements sur boucan canot ( fermeture du Maharani- fermeture aux touristes de l'Hotel Mascareigne ) sur St Gilles fermeture de l'hotel les Aigrettes, de l'hotel les Créoles et beaucoup d'autre en difficulté...
On voit aujourd'hui la présence furtive de Mr Melin votre adjoint chargé de cette station sur la mobilisation autour de ce transfert qui menace le VVF.
Il faut arrêté de faire du clientalisme à l'ancienne.

La station balnèaire souffre du manque de plan de développement et d'aménagement .
il faut que votre équipe soit capable de projeter pour St Paul une vision de développement économique qui permette à notre commune d'exprimer tous se atouts.
Nous sommes héritier d'une région qui aurait beaucoup à gagner d'être plus actifs dans les secteurs balnéaires, loisirs, culturels.

16.Posté par Cambronne le 06/04/2009 09:55
8. Posté par denis le 05/04/2009 20:29

Ce n'est qu'un début dautant que 200 personnes pour un premier rassemblement en pleine week end des rameaux est un bon présage ...

Léonidas premier libéral avec ses 300 Spartiates a su tenir en échec l’armée perse de Xérès aux Thermopyles, l'ordre établi de tenir les positions constituerait ainsi une victoire posthume face à la dictature des Dindar et consorts....
Peut être nous n'en survivrons pas mais nous aurons leur démission

Madame Dindar s'il vous reste une once d'humanité en évitant le mépris un conseil démissionnez de la Présidence pendant qu'il en est encore temps pour éviter le déshonneur et le scandale C’est peut être l'acte le plus courageux que vous ferez, à moins que le sens de l'honneur vous n'en avez point ? .Vu que la confiance vis-à-vis de la classe politique n’est pas rétablie avec les réunionnais vous avez entretenu le mensonge et la bassesse avec votre gestion calamiteuse .

Le budget 2009 présenté par la Présidence du Conseil Général est une grotesque fumisterie :budget 2009 du Conseil Général de La Réunion a été adopté mercredi 10 décembre 2008.

Comme à son habitude, Nassimah Dindar sait manier l'art de nous prendre pour des imbéciles , sans aucun sens du ridicule, essaye de faire croire que les finances du Département vont s’améliorer rapidement et encore mieux, elle ose par des effets d' annonces politico-politicienne dire qu'en raison de la conjoncture économique difficile et malgré l’évolution défavorable des dotations de l’Etat, le budget du Conseil Général préserve les équilibres financiers et garantit, conformément aux priorités de la mandature, la pérennité des dispositifs départementaux en faveur des plus démunis et la poursuite du développement et de l’aménagement durables de l’île. d

C’est bien sûr une vaste funeste mascarade lorsque l'on regarde comment vont les orientations !

Présidence du Conseil Général recherche emprunt désespérément...des lillions d'euros pour équilibrer son programme sur l'habitat social chose qui n'est pas son rôle prioritaire ...

Après avoir été frappé à toutes les portes des établissements bancaires promoteurs immobiliers sans succès, la Présidence du Conseil Général en viendrait elle à appeller au secours sur son radeau de la Méduse « ses frangins » francs-maçons Réunionnais pour qu’ils puissent intervenir au plus haut niveau de l’Etat pour que l'on intervienne auprès de certaines structures contactées également sembleraient déjà plutôt frileux. Quelle banque pourra accorder des prêts à un département qui serait en faillite d'avoir accentué dans le social pour vendre son patrimoine et combler les trous , administrée par des élus incompétents et irresponsables ? Décidément tout le monde serait quitterait le navire !....donc peu d’espoir. Sauf qu'avec un budget du Conseil Général pour l’année 2009 qui s’élève sur des mouvements réels à plus 1,405 milliards d’euros, soit une petite augmentation de 2,82% par rapport au BP 2008.

Le choix du gaspillage de l'argent public par le Conseil Général entend de renforcer ses interventions en faveur des plus démunis et en option pour le développement et l’aménagement durables de notre île.
Cherchant dans les méandres la part d'investissement , ? alors que la part pour l'action social dépasse l'entendement avec plus de 63% ...

Il est impératif que nous soyons DE PLUS EN PLUS nombreux afin de mettre un terme à cette gabegie cette dictature sans nom , malgré votre travail ou vos occupations cela vous concerne tous .
Mais d’abord, restons mobilisés pour faire partir l’équipe actuelle de ce Conseil Général qui n'est plus qu'une vaste dictature !Nous devons être plusieurs milliers à exiger la démission de la Présidente Dindar et de sa garde prétorienne.
Si le premier objectif de ce mouvement collectif naissant est de faire démissionner l'équipe actuelle de Nassimah Dindar , il n'en est pas moins que pour que la Réunion cicatrise au plus vite avec un véritable projet de développement économique durable , il faudra que les comptes du Département correspondent aux attentent des réunionnais , les vérités dites (et cela de manière efficace devant le peuple ), les fautes avouées (cela sera plus dur de les faire payer), bref, il est temps de faire la lumière des magouilles un grand ménage des écuries Augias de toute cette chienlit .

17.Posté par Jean Pierre Chottin le 06/04/2009 10:29
Les politiques se font chahuter ce qui est un bien juste retour de bâton quand on songe aux avanies dont ils nous gratifient à longueur d'années:
- Un grand féodal qui, s'asseyant sur toutes les lois et les règles, mène depuis 40 ans son même combat pour l'avènement d'une république familiale héréditaire.
- Un maire, condamné de droit commun, qui adoube sans vergogne sa "successeuse"et qui est pressenti pour un petit boulot alimentaire au Conseil Général.
- Une présidente de ce même conseil qui fait alliance avec le diable pour conserver son poste
-Etc...
Ce rejet, cette absence de confiance de plus en plus marquée de la population pour ses représentants est grave pour la démocratie. En effet ,jusqu'à nouvel ordre, on n'a pas trouvé meilleur système que la représentation élective et il faudra bien en passer par eux et pour la transparence des prix et pour sauver le VVF.

Ce manque de confiance est grave pour la démocratie car quel meilleur régime que le régime représentatif?

18.Posté par Aimé LEBON le 06/04/2009 10:32
Quand les élus ne comprennent pas ou tournent carrément le dos aux intérêts profonds de la population sur un sujet précis, la démocratie veut et exige que les citoyens s’organisent sur le terrain pour résister, pour proposer d’autres solutions à partir d’un débat large. Cela dit, il reviendra toujours aux élus, qui n’ont pas su être à la hauteur ou qui ont privilégié des intérêts de parti, ou à ceux qui seront désignés aux prochaines échéances électorales d’honorer ces nouvelles propositions par des décisions, et ce sur tous les sujets. Alors n’installons pas un climat anti-élus, un anti-pouvoir politique n’existe pas parce qu’il ne peut pas rester longtemps caché.
Aimé LEBON : aim-n.lebon@orange.fr/

19.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/04/2009 13:50
la fac à la Réunion ne propose t elle pas un iut tourisme ? voilà un vivier dans lequel chercher des jeunes compétents pour "rentabiliser" le vvf !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales