Politique

"Ça va péter à la Réunion", pour François Delapierre, bras droit de Mélenchon

Avant la visite du candidat Jean-Luc Mélenchon à la Réunion, le 25 mars prochain, son bras droit et directeur de campagne François Delapierre est actuellement sur l'île pour préparer le terrain. Il va également à la rencontre des militants pour mettre en place les derniers préparatifs avant le premier tour de l'élection présidentielle. Pour François Delapierre, la situation à la Réunion est "explosive", il est temps de changer de "modèle économique".


"Ça va péter à la Réunion", pour François Delapierre, bras droit de Mélenchon
François Delapierre est l'homme de confiance de Jean-Luc Mélenchon. Bras droit et directeur de campagne du candidat, ils ont créé tous les deux le Parti de Gauche après avoir rendu leur carte du Parti socialiste. Pour François Delapierre, les événements qui sont intervenus à la Réunion suite aux problèmes de vie chère et de carburant ne sont qu'annonciateurs d'une situation de plus en plus explosive. "Ça va péter à la Réunion et je ne parle pas du volcan mais de la situation sociale", explique François Delapierre.

Les annonces faites récemment pour tenter de trouver une issue favorable aux événements sociaux qui ont secoué notre île ne sont que du "bricolage". "La France est un volcan dont la Réunion serait le cratère", lâche-t-il. Pointé du doigt par François Delapierre, le développement de la Réunion. "C'est de l'économie de comptoir qu'il faut transformer en urgence en une économie endogène", souligne-t-il.

"Impossible de combattre le problème de la vie chère sans remettre en cause le modèle économique de la Réunion", explique-t-il. Dans la ligne de mire du Parti de Gauche le poids de l'oligarchie, la grande distribution, les abus bancaires… "Il faut une révolution citoyenne, que le peuple reprenne le pouvoir, partage les richesses et chasse l'oligarchie (ndlr : l'oligarchie est une forme de gouvernement dirigé par un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante)", ajoute-t-il.

Soutien officiel du PCR ?

Pour François Delapierre, la Réunion est en avance sur la France, notamment en terme d'autonomie d'énergie. "Votre île dispose de ressources énergétiques comme la géothermie, l'éolien (…) pour faire face à la catastrophe annoncée. Il faut faire de la Réunion un modèle dans le monde", précise-t-il.

Localement, le Parti de Gauche est représenté par Ivan Hoarau, secrétaire général de la CGTR, mais une entente avec le PCR ne serait pas exclue à la Réunion. Lors de son dernier déplacement à la Réunion, Jean-Luc Mélenchon a été interpellé par le PCR, notamment Elie Hoarau et Paul Vergès. Entre temps, le PCR s'est rapproché du Parti de Gauche pour soumettre plusieurs questions à Jean-Luc Mélenchon, auxquelles il a répondu dans une lettre que François Delapierre va remettre à Elie Hoarau. "Jean-Luc Mélenchon a répondu longuement au PCR. Il y a une grande convergence, notamment sur le développement du Tram Train à la Réunion. (…) Tous les projets portés par Paul Vergès à la Région ont été abandonnés, c'est désastreux", explique François Delapierre.

Le candidat du Parti de Gauche se rendra à la Réunion le 25 mars prochain, pour une seule journée, quelques semaines avant le premier tour de la présidentielle, pour un grand meeting à la Halle des manifestions du Port. "C'est une visite rapide en raison du calendrier surchargé de Jean-Luc Mélenchon. Il fera un aller retour dans la journée. (…) On ne sait pas combien de gens vont venir, mais nous appelons les Réunionnais à venir nous aider", conclut-il.
Vendredi 9 Mars 2012 - 17:21
Lu 4720 fois




1.Posté par noe 2012 le 09/03/2012 17:28
On voit qu'on est en pleine campagne électorale ...
Certains grands blagueurs devant l'Eternel racontent n'importe quoi ...Ils essaient de nous faire gôber leurs conneries et ils ne s'en rendent même pas compte !!!
Ce monsieur doit avoir le volcan au c.... pour réciter autant de balivernes pour son mentor !!!

"Les hommes qui, par leurs sentiments, appartiennent au passé et, par leurs pensées à l'avenir, trouvent difficilement place dans le présent." (Bonald)

2.Posté par schwartzy le 09/03/2012 17:32
Guignol nous rend visite avant chantal Goya. Il présentera son fabuleux spectacle spécial cocos "Stalinator is still alive" à la halle des manifs. Quel beau nom de salle de spectacle .

3.Posté par LAMOMEPIAF le 09/03/2012 17:41
Noé retourne sur ton arche don !

4.Posté par JORI le 09/03/2012 17:43
A part du "yaka, fokon", où sont les réelles propositions?. Commet fait on et avec quel financement?. Très bonne définition de l'oligarchie qui prouve bien que nous sommes déjà dans une oligarchie et Mélanchon ne nous dit pas comment il compte se passer de cette oligarchie qu'il formerait lui même en cas de victoire.
"la Réunion est en avance sur la France", encore un qui ne sait pas que la Réunion est un département français et ça vient faire le malin chez nous.
"comme la géothermie" et où ça?.
La population a dit non aux propositions en général du PCR, alors comment des personnes qui ne connaissent rien à notre situation viennent nous dire qu'il est désastreux que les projets de Vergès soient "abandonnés"?. Serions nous si cons que cela ?. Quoique.

5.Posté par réunionnais le 09/03/2012 17:48
Mélanchon ira taxer les suisses pour financer les grands travaux à la Reunion. Même en Chine le capitalisme est de rigueur; kim Il sung de corée passera bientôt à droite. Mélanchon restera le dernier valet rouge tout beau tout gras qui trouvera la solution de l'indépendance pour ce pays qui devra se raccrocher à madagascar pour une grande nation démocratique et populaire avec comme langue national le kréomalgach version verges. En outre le bande portrait version delapierre , nana des milliers venus de métropole lé fini passe ici comme vrai margoulin pou prévoir la fin du monde ; pendant ce temps là nourris à zotes avec rabateau et whiski américain

6.Posté par NEMO le 09/03/2012 18:00
- Impossible de combattre le problème de la vie chère sans remettre en cause le modèle économique de la Réunion ...

- Economie de comptoir qu'il faut transformer en économie endogène ...

- Ressource énergétique comme la géothermie ...

- Faire de notre île un modèle dans le monde ...

C'est à peine croyable... Mélanchon et Sarko même combat ???

Parce que c'est exactement le constat que l'actuel Président de la République avait fait lors de sa dernière visite... et que le candidat à sa réélection nous redira certainement les 7 et 8 avril en personne ... mais cette fois en apportant les solutions !!!

7.Posté par AVATAR le 09/03/2012 18:29
Delapierre y connais pas degalet y vien refoute sa merde pour dire que ca va pété ces quoi ces comiques qui viens nous donné des leçons et qui VIE encore a l age de LAPIERRE vu le coco de france en image il doit bien venir des grottes au fin fond de la metropole j espere que le front de gauche a pris une chambre a la grotte des premier français pour qu il soit pas depaysé sauf qu il sera pas parmi LAPIERRE mais parmis les GALETS bienvenue chez les concasseurs

8.Posté par Zbob le 09/03/2012 18:41
Faudrait qu'il se renseigne la Mélanche...s'allier avec le PCR !!!il est fou ou mal informé?
Encore un coup de la momie pour se refaire une virginité et si le le parti de gauche fait un bon pourcentage , il le prendra à son compte!!
Si voter Mélanchon c'est indirectement voter pour les vieux pourris alors ne votons pas pour eux...tant pis pour eux , des erreurs pareilles sont impardonnables ou alors cela révèle seulement la nature de vieux Stal du Jean Luc...

9.Posté par M. Anvy de Vomirre le 09/03/2012 18:55
Evidemment, à force de le dire, donc de le suggérer aux amateurs de pillage, ça pètera.

10.Posté par M. Anvy de Vomirre le 09/03/2012 18:55
Choisir le PCR comme allié, est un très bon signe pour les électeurs : les plus lucides savent déjà qu'il ne faut pas voter Mélenchon.

11.Posté par Julie le 09/03/2012 19:11
http://www.demotivateur.fr/watermark.php?src=images/demotivateur_img/imgresize/14682711064f591fea3ae02_image001.jpg

12.Posté par jason bourne le 09/03/2012 19:38
à bas les riches

Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière et que l’addition totale se monte à 100 euros. (Normalement, cela ferait 10 euros par personne).

Mais nos dix amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition qui s’inspire du calcul de l’impôt sur le revenu, ce qui donna à peu près ceci :
· Les 4 premiers (les plus pauvres !?), ne paieraient rien.
· Le cinquième paierait 1 euro
· Le sixième paierait 3 euros
· Le septième paierait 7 euros
· Le huitième paierait 12 euros
· Le neuvième paierait 18 euros
· Le dernier (le plus riche ?!) devrait payer 59 euros.
Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblaient assez contents de leur arrangement.

Jusqu’au jour où le tenancier les plaça devant un dilemme :
« Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j’ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale. Vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros. ». Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu’ils auraient payé leurs taxes. Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les six autres, (les clients payants), allaient diviser les 20 euros de remise de façon équitable?
Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3.33 euros. Mais s’ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6ème homme devraient être payés pour boire leur bière.
Le tenancier du bar suggéra qu’il serait plus équitable de réduire l’addition de chacun d’un pourcentage du même ordre, il fit donc les calculs. Ce qui donna à peu près ceci :
· Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (un pauvre de plus ? Ndt)
· Le 6ème paya 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
· Le 7ème paya 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
· Le 8ème paya 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
· Le 9ème paya 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
· Le 10ème paya 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)
Chacun des six « payants » paya moins qu’avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement.

Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie : « J’ai seulement eu 1 euro sur les 20 euros de remise », dit le 6ème, il désigna le 10ème « lui, il a eu 9 euros ». « Ouais ! dit le 5ème, j’ai seulement eu 1 euro d’économie » « C’est vrai ! » s’exclama le 7ème, « pourquoi aurait- il 9 euros alors que je n’en ai eu que 2 ? Le plus riche a eu le plus gros de la réduction » « Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous quatre n’avons rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres ». Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l’insultèrent..

La nuit suivante le 10ème homme (le plus riche ?!) ne vint pas. Les neuf autres s’assirent et burent leur bière sans lui. Mais quant vint le moment de payer leur note ils découvrirent quelque chose d’important : ils n’avaient pas assez d’argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l’addition !

Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d’imposition. Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d’une réduction de taxe. Taxez les plus fort , accusez-les d’être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais.
En fait ils pourraient commencer à aller boire à l’étranger…,

Pour ceux qui ont compris, aucune explication n’est nécessaire.
Pour ceux qui n’ont pas compris, aucune explication n’est possible.

Signé
David R. Kamerschen, Ph. D.
Professeur d’économie"
2008

13.Posté par David Asmodee le 09/03/2012 20:34
@ Post 12

Tu veux te faire lyncher ? T'es fou de proférer des vérités dans notre beau pays bolchévik ?

14.Posté par Melanchon viens le 09/03/2012 21:25
Sur les energies renouvelables, geothermie et eolien Mr François Delapierre a ete mal conseillé c'est le moins qu'on puisse dire.

D'accord pour le programme de Melanchon, mais niet pour un recyclage des lubies du vieux verges

15.Posté par midiazot le 09/03/2012 21:58
Tous les projets portés par Paul Vergès à la Région ont été abandonnés, c'est désastreux", explique François Delapierre.
Il serait bien de vous renseigner avant .
Vous débarquez, vous écoutez Paulo la science qui vous explique toutes les conneries dont on ne veut plus. Faut dire qu'ils nous a fallut un certain temps avant de réaliser que tout ce qu'avait dit Mr Vergès, il ne fallait pas le prendre comme argent comptant.
Avez vous visitez la maison du peuple?
Pas vu avant , Vous venez juste pour des voix. Pas vu après
Mr Delapierre le vidéo streaming couterait moins cher.

16.Posté par Boudou le 09/03/2012 23:28
Mais ? ... Ou sont les commentaires de notre triple ...C .. de bertel ?
Bref !
Front de gauche .... Front de conneries plutôt.
À quoi ça sert ce parti ? À foutre le bordel et la zizanie ....
À bon entendeur ...

17.Posté par Jean S le 10/03/2012 07:02
à Jason,
une belle demonstration qui ressemble totalement à une que j'avais faite au tableau au lycee avec l'approb du prof; le seul pépin c qu' aprés verif le résultat était 1=0......Il faut parfois se mefier de logiques aussi alambiquées, l'erreur est forcément au bout!
Et se méfier des "pets secs" qui croient domine rune situation avec une telle citation!

"Pour ceux qui ont compris, aucune explication n’est nécessaire.
Pour ceux qui n’ont pas compris, aucune explication n’est possible"

18.Posté par DURANDAL le 10/03/2012 07:16
Oui il a raison le ronchon melanchon , il faut virer l'oligrachie en place pour mettre la sienne , qu'il n'oublie quand même pas que le PCR , c'était nepotisme, copinage,violences electorales avec nervis armés et très violents des relents ont été constatés lors de la visite de MLP
Certes la réunion a des possibilités d'indépendance énergétique, et même d'indépendance tout cours car si ça continue comme cela, on en viendra à un référendum, et qui dit que les ZOREILS, voudront encore des créoles dans la république

19.Posté par Jean S le 10/03/2012 08:10
a Durandal,
En attendant, les ZOREILS ne font pas la fine bouche et viennent en masse, surtout pour profiter de l'indexation et autres avantages!

C'est comme la menace de départ des riches de France si on veut les imposer!

Et bientôt ils ne sauront plus où aller ces ZOREILS ET CES RICHES FRANCAIS, PARTOUT ON LEUR FAIT DES MISERES!

Il ne restera en France que les pauvres et à la réunionque les créoles; faut se résigner à perdre les meilleurs!

20.Posté par Mélen-con le 10/03/2012 08:24
C'est pas ce gugusse qui ne comprenait pas la mise en berne des drapeaux parisiens lors du décès de Jean Paul II?

21.Posté par Melanchon viens le 10/03/2012 08:28
C'est vrai que Melanchon serait tres décevant, si pour bénéficier de l'appui du PCR à la Réunion, il se contentait de réciter les doléances du clan Verges sans le moindre esprit critique. Ca serait une erreur tactique dans la mesure ou le vieux s'est ramassé aux régionales.

22.Posté par Degage le 10/03/2012 08:56 (depuis mobile)
Qui est cet énergumène, oiseau de mauvaise augure, qui vient foutre la m.... ici aux côtés du PCR de m.....? Qu'il dégage d'ici au plus vite, ce crétin!

23.Posté par bertel le 10/03/2012 09:02
"16.Posté par Boudou le 09/03/2012 23:28
Mais ? ... Ou sont les commentaires de notre triple ...C .. de bertel ?"


Vous voulez mon commentaire ? Le voici :

.......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Cela vous satisfait-il ?

Bertel de Vacoa

24.Posté par le taz le 10/03/2012 10:15
et ça va péter encore plus rapidement si ces clowns démagos populistes arrivent au pouvoir.
ces gens là vont , comme les socialistes, dépenser, dépenser, taxer, taxer, et tout le monde va devenir pauvre. comme à chaque fois que leur système s'est lamentablement cassé la gueule.
z'avez envie de devenir chômeur ? pas d'avenir (ou comme à cuba ou en korée du nord) ? c'est simple, mélanchon voire hollande au pouvoir et comme en 81 jusqu'en 83, ça va être un festival. embauches de fonctionnaires, accueil massif d'immigrés des pays du tiers-monde (qu'on ne peut pas loger, pas nourrir et pas donner du travail) et augmentation des taxes et impôts qui va faire fuir ceux qui ont de l'argent et donc appauvrissement généralisé du pays. c'est vous qui payerez les impôts nécessaires à leur démagogie, puisque les riches auront quitté le pays.
allez, mettez cette bande de clowns au pouvoir et préparez vous des lendemains qui déchantent.

25.Posté par jason bourne le 10/03/2012 10:38
post 19

regardez bien le nombres de fonctionnaires sur l'ile faites le ratio entre les autochtones et les métropolitains ........pourquoi l'indexation n'a jamais été touchée ....parce que ce sont les créoles qui en profite le plus !!

26.Posté par Ordre et Progrès le 10/03/2012 10:45
Avec cette gauche communiste, cospar, Melenchon,on va vers un avenir type URSS ou république bananière Africaine. La Métropole elle-même est dans des beaux draps avec son système social idiot, tout pour les non productifs et les lents du cortex et haro sur le secteur marchand et les plus intelligents, les seuls à assurer l'avenir d'un pays, est dégradée quant à son avenir à 2 ans. Risque supérieur à l' Italie et l'Espagne, car aucune mesure drastique prise, alors que 180 milliards d'économies sont impérativesà 2 ans, sur le système social aberrant et létal: Une deuxième Grèce en perspective? Et nous avec nos politiques et autres beaux parleurs ou agitateurs du PAF, recettes et non concepts, rarement hauts-diplomés.

27.Posté par Clown le 10/03/2012 11:18 (depuis mobile)
Post 22, connais-tu le clown à lunettes assis derrière l\\\\\\\'énergumène-oiseau de mauvaise augure?? C\\\\\\\'est la girouette de La Possession, le pique assiette allié du bon à rien.

28.Posté par Jean S le 10/03/2012 11:30
à "Ordre et Progrès" , i y a des classiques à revoir :
- le secteur marchand est le grand gagnant du système social, Sarko et autres ne vont jamais se fournir dans les gdes surface.....et le secteur marchand aime ça!
- les plus intelligents s'en vont, la France ne veut pas d'eux, ils pensent, cherchent et trouvent......pas bon pour le tsarevitch Sarko,
-Les Producteurs n'ont pas retenu ton attention, dommage ils sont ceux qui créent la richesse d'un Pays. Les marchands ne font que profiter de cette production et le revendre aux consommateurs.....se passer d'eux serait un fantastique progrès..............ça existe!
Pour l'ananlyse Grèque, je vais un peu moucater et te dire de renseigner Sarko, sa clique et ses Amis (das Auto, Rosebeef et viva el matador) ils passent leur temps à dire des conn. et à changer de méthose avec l'appui de la Lagarde qui se trompe et qui ne se contredit (sans l'avouer)!

y a de quoi faire entre Poutine ,la Hongrie, les Libéraux accapareurs et es commerçants!

29.Posté par SEVERIN le 10/03/2012 12:01
Dommage pour le candidat le manchon,il sait pas choisir les bons militants a la conquête du pouvoir.Les communistes bolchéviques sont plus capitalistes que la droite socialistes réunis.Ils savent comme la droite lire dans la boule de cristal,La haire artificielle pour les clôtures voler a SEVERIN des YVELINES a enrichis leurs sales militants immigrés naturalisés pour augmenter leurs quotas électorales et misent dans les immeubles en état insalubres à Paris,(Pourritures de communistes.)
In yab des Yvelines

30.Posté par SEVERIN le 10/03/2012 12:38
Le vieux Verges de 83ans représente a lui seul la médiocrité du communistes Français.Voilà un exemple concret de ce qu'a été capable de faire les communistes après tant d'année de pouvoir à la Réunion.Droites,socialistes confondu.60% de nos jeunes au chômages sans entrer dans les divers méthodes de comptabilisation de ce qui peux faire polémique.Pour moi les contrats aidés doit-être comptabilisé dans zone chômage,car ce n'est qu'un contrat pour dégonfler les chiffres qui sont trop important par-apport a la population active.Connaissant pas grand chose en économie mais les têtes de cons présidentiables qui viennent faire l'intéressant à la Réunion en ce moment,vous êtes pas près de les revoir après les élections.A bat les communistes
In yab des Yvelines

31.Posté par Boudou le 10/03/2012 12:41
C'est bien ce que je pensais M. Bertel, des p'tits points dans votre tête avec un verre d'eau tiède à la place du cerveau !
Du vide en somme !

32.Posté par franck le 10/03/2012 12:57
bravo a jason bourne
belle démonstration
parfaitement compréhensible, j'espère que tout le monde comprendra cette fois

33.Posté par PECPEC le 10/03/2012 13:05
Mélanchon, on en pense ce que l'on veut, mais je pense que c'est un homme de conviction, n'ayant pas, il semblerait de cadavre dans un placard.
Comment peut il venir s'acoquiner avec les repris de "justesse" du monde politique réunionnais, lui qui combat si fortement tout ce qui est magouille et compromissions.
Tomberait il sous le charme des voyous, si souvent condamnés du monde politique le l'île.

34.Posté par Bye bye Plouc le 10/03/2012 13:41 (depuis mobile)
Et toi tu vas pêter avec, plouc que tu es. Avec l'autre plouc à lunettes et la merluche de mes deux. Aussi avec les verges crépusculaires et Roro la saumure. Boum! Merci Alexis.

35.Posté par SEVERIN le 10/03/2012 15:02
post29 (la haie artificielle)

36.Posté par bertel le 10/03/2012 16:47
"31.Posté par Boudou le 10/03/2012 12:41

Vous avez un problème... Boudou ? C'est l'effet week-end ? Pourquoi voulez-vous me faire commenter un sujet dont je me fous... royalement ? Hein !? Je vous le demande !
Boudou... dan le tan té un bonbon sucré... lol

Bertel de Vacoa

37.Posté par carpet crawler le 10/03/2012 19:32
@ jason bourne
à bas les riches

Votre petite étude est intéressante sauf que votre démonstration ne tient pas debout dans le sens où vous introduisez en cours de route une nouvelle règle du jeu entre les participants. et qui conduit à la situation critique que vous décrivez à la fin...

Car voici qu'au prétexte qu'il est à l'origine d'une baisse du coût total des consommations, votre tenancier s'octroie la liberté de changer la règle de répartition que nos 10 amis avaient établie comme celle pour laquelle ils étaient d'accord entre-eux. Dès lors que le contrat initial est rompu, la porte est ouverte à tous les abus...

Voyons tout d'abord la règle de répartition admise de manière commune. Vous énoncez que nos 10 amis se sont mis d'accord sur le fait que :

le premier paiera 0 % de la facture globale
le deuxième également et ceci jusqu'au quatrième inclus
puis le cinquième prendra 1 % à sa charge
le sixième 3 %
le septième 7 %
le huitième 12 %
le neuvième 18 %
et enfin le dixième 59 %

Ensuite observons qu'au lieu de leur suggérer de continuer à répartir la charge du montant total des consommation de la même manière que celle établie auparavant, votre tenancier propose une nouvelle règle qui consistera :

- à exclure les quatre premier consommateurs du nouveau calcul de répartition de la charge, ce qui casse d'emblée le lien contractuel qui les unissait aux autres et constitue le ciment initial de la révolte à venir
- à réaliser un calcul savant qui échappe à toute logique mathématique pour distribuer les réductions sur les six consommateurs restant

Aussi, ce raisonnement est intenable en plus d'être particulièrement édifiant. Car force est de remarquer qu'il pourrait correspondre peu ou prou à ce qui se passe avec la mise en place des "niches fiscales" offrant des réductions d'impôts substantielles à l'attention des plus riches. Ce que nous observons ici est à l'image de la dérive de notre système économique actuel !

En fait, la solution consistant à conserver la règle contractuelle initiale établie entre nos 10 amis donne un résultat un peu différent du votre, car il viendrait que :

le premier paierait 0 euros de la facture globale
le deuxième également et ceci jusqu'au quatrième inclus
puis le cinquième prendrait 80 centimes d'euros à sa charge
le sixième 2 euros et 40 centimes
le septième 5 euros et 60 centimes
le huitième 9 euros et 60 centimes
le neuvième 14 euros 40 centimes
et enfin le dixième 47 euros et 20 centimes

C'est-à-dire que chacun verrait sa note réduite de 20 % comme cela est voulu par la simple logique mathématique puisque la facture globale est inférieure de 20 %.

EN TOUTE HYPOTHESES DE CALCULS, le problème que vous énoncez revient à dire que la réduction effective obtenue par le riche est toujours plus importante EN VALEUR ABSOLUE (et non en pourcentage) que celle obtenue par les consommateurs de revenus moyens.

Mais enfin, convenez que ce fait n'est pas le fruit du résultat d'un quelconque calcul dans un sens ou dans l'autre puisque nous venons de voir que cela n'y changeait rien !

La réalité est simplement que nos 10 amis avaient prévus dès le départ que les plus riches d'entre-eux paieraient le plus et que les plus pauvres seraient soulagés d'une charge trop forte pour eux. Il ne s'agit donc ici ni plus ni moins que d'un modèle de contrat auquel chacun avait convenu d'adhérer et certainement pas le résultat d'un calcul destiné à punir les riches !

Allons, un peu de réalisme !

Quel type de contrat voulez-vous donc signer ? Un contrat qui dirait que les riches peuvent supporter un peu de la part des pauvres dans l'effort public (l'impôt) ou un contrat qui dirait que les riches ne peuvent rien supporter du tout ? Il s'agit ici du modèle de société que nous voulons construire ensemble et tout l'enjeu de ces futures élections.

38.Posté par carpet crawler le 10/03/2012 19:35
@ jason bourne
à bas les riches

Votre petite étude est intéressante sauf que votre démonstration ne tient pas debout dans le sens où vous introduisez en cours de route une nouvelle règle du jeu entre les participants. et qui conduit à la situation critique que vous décrivez à la fin...

Car voici qu'au prétexte qu'il est à l'origine d'une baisse du coût total des consommations, votre tenancier s'octroie la liberté de changer la règle de répartition que nos 10 amis avaient établie comme celle pour laquelle ils étaient d'accord entre-eux. Dès lors que le contrat initial est rompu, la porte est ouverte à tous les abus...

Voyons tout d'abord la règle de répartition admise de manière commune. Vous énoncez que nos 10 amis se sont mis d'accord sur le fait que :

le premier paiera 0 % de la facture globale
le deuxième également et ceci jusqu'au quatrième inclus
puis le cinquième prendra 1 % à sa charge
le sixième 3 %
le septième 7 %
le huitième 12 %
le neuvième 18 %
et enfin le dixième 59 %

Ensuite observons qu'au lieu de leur suggérer de continuer à répartir la charge du montant total des consommation de la même manière que celle établie auparavant, votre tenancier propose une nouvelle règle qui consistera :

- à exclure les quatre premier consommateurs du nouveau calcul de répartition de la charge, ce qui casse d'emblée le lien contractuel qui les unissait aux autres et constitue le ciment initial de la révolte à venir
- à réaliser un calcul savant qui échappe à toute logique mathématique pour distribuer les réductions sur les six consommateurs restant

Aussi, ce raisonnement est intenable en plus d'être particulièrement édifiant. Car force est de remarquer qu'il pourrait correspondre peu ou prou à ce qui se passe avec la mise en place des "niches fiscales" offrant des réductions d'impôts substantielles à l'attention des plus riches. Ce que nous observons ici est à l'image de la dérive de notre système économique actuel !

En fait, la solution consistant à conserver la règle contractuelle initiale établie entre nos 10 amis donne un résultat un peu différent du votre, car il viendrait que :

le premier paierait 0 euros de la facture globale
le deuxième également et ceci jusqu'au quatrième inclus
puis le cinquième prendrait 80 centimes d'euros à sa charge
le sixième 2 euros et 40 centimes
le septième 5 euros et 60 centimes
le huitième 9 euros et 60 centimes
le neuvième 14 euros 40 centimes
et enfin le dixième 47 euros et 20 centimes

C'est-à-dire que chacun verrait sa note réduite de 20 % comme cela est voulu par la simple logique mathématique puisque la facture globale est inférieure de 20 %.

EN TOUTE HYPOTHESES DE CALCULS, le problème que vous énoncez revient à dire que la réduction effective obtenue par le riche est toujours plus importante EN VALEUR ABSOLUE (et non en pourcentage) que celle obtenue par les consommateurs de revenus moyens.

Mais enfin, convenez que ce fait n'est pas le fruit du résultat d'un quelconque calcul dans un sens ou dans l'autre puisque nous venons de voir que cela n'y changeait rien !

La réalité est simplement que nos 10 amis avaient prévus dès le départ que les plus riches d'entre-eux paieraient le plus et que les plus pauvres seraient soulagés d'une charge trop forte pour eux. Il ne s'agit donc ici ni plus ni moins que d'un modèle de contrat auquel chacun avait convenu d'adhérer et certainement pas le résultat d'un calcul destiné à punir les riches !

Allons, un peu de réalisme !

Quel type de contrat voulez-vous donc signer ? Un contrat qui dirait que les riches peuvent supporter un peu de la part des pauvres dans l'effort public (l'impôt) ou un contrat qui dirait que les riches ne peuvent rien supporter ? Il s'agit ici du modèle de société que nous voulons construire ensemble.

39.Posté par Peuple de Moutons décervelés le 10/03/2012 23:19
Poste 38 - " Il ne s'agit donc ici ni plus ni moins que d'un modèle de contrat auquel chacun avait convenu d'adhérer et certainement pas le résultat d'un calcul destiné à punir les riches !" ....C'est quoi ce charabia ( 'Arabia ) ..La réalité est toute autre , on ne nous demande pas notre avis , on nous RAQUETTE ... sur TOUT , et sur le moindre bien de consommation ou service , le travailleur est déjà prélevé pour ceux qui ceux qui reste au lit , avant d'acquérir ce qu'il désire ou est dans l'obligation d'acheter .Et le problème n'est pas seulement économique .

40.Posté par Maurice Béjaoui le 11/03/2012 07:19
12.Posté par jason bourne le 09/03/2012 19:38
Excellente information, et pour couper court au post@38, je dirai que les quatre premiers n'ont rien à foutre au bistrot si il n'ont pas de ronds pour payer !

41.Posté par Robin le 12/03/2012 22:00 (depuis mobile)
Des qui se permettent autant de critiques sont je dirais des malhonnêtes. Je n''ai pas vu de soutien du PCR à MELENCHON. Vous êtes tous des affabulateurs. Pire pour certains qui se permettent de critiquer les personnes par rapport à leur physique !!!

42.Posté par Robin le 13/03/2012 10:05 (depuis mobile)
A tous les oiseaux qui ce sont permis de lancer des commentaires de niveau des égouts, j'ai la solution pour vous, il faudrait qu'un d'entre vous, invente la tronçonneuse à découper notre boule bleue en portion qui séparerait les riches des pauvres,

43.Posté par Robin le 13/03/2012 10:09 (depuis mobile)
bleue en portion qui séparerait les riches des pauvres, les blancs des noirs, etc.. Vous serez ainsi plus heureux ... Solidarité vous savez ce que cela veut dire. Honte à vous. Cachez vous derrière vos pseudos et continuer à déverser vos immondices !

44.Posté par JD974 le 13/03/2012 11:34
L’ancien lambertiste Mélenchon ne peut pas ignorer les crimes du PCF contre des trotskistes

Certains diront que Jean-Luc Mélenchon a parlé les seuls communistes français, quand il a dit que jamais ils n’avaient attenté aux libertés, au contraire, et que, contrairement à Jean-Marie Le Pen, ils n’avaient pas de sang sur les mains jusqu’au coude.

Eh bien, au-delà du fait que, historiquement, ceux-ci ont soutenu sans vergogne les maîtres du Kremlin, parlons d’eux.

En France les « sans-sang sur les mains » assassineront en série : un des fils de Trotski, Léon Sedov ; ils assassineront l’antifasciste italien Rossi ; dans un maquis de Haute Loire, ils assassineront Pietro Tresso, rallié à Trotsky et exclu en 1930 du bureau politique et du parti communiste italien.

Ils tenteront d’assassiner Auguste Lecoeur, l’organisateur de la grande grève du bassin minier du nord en 1941, qui, ancien haut dirigeant du parti, ouvrait les yeux sur la réalité du stalinisme.

Après la guerre, ils tenteront d’assassiner Guingoin, l’instituteur communiste qui ne s’était pas soumis aux impératifs du pacte germano soviétique et avait organisé les puissants maquis du Limousin.

45.Posté par Jean S le 15/03/2012 06:57
à SEVERIN 29,
Le candidat Sarko ne doit être de ton avis, il lui pique des idées à Manchon (les bonnes) avec juste une poussière de différence!
à M.B. 40, belle mentalité, si dans les 4 premiers il y avait ta mère, ton cousin...tu serais un beau sal...!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales