Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Vive la VIème République !

-Courrier des lecteurs-

Ecrit par Gérard Jeanneau – le mardi 25 juin 2024 à 11H00
Courrier des lecteurs 2024

Suite à la dissolution récente de l’Assemblée Nationale les différents partis politiques ont vite rebattu leurs cartes. Alea jacta est. Nous avons pour le 30 juin et 7 juillet 2024,  la liste des candidats pour chaque parti.

Pour le Front National, maintenant le RN, le camp de Bardella, on trouve comme candidats un bon nombre de fonctionnaires. Un congé leur est accordé avec maintien du traitement par l’Etat, ce dont ne bénéficient ni les agriculteurs ni ceux qui œuvrent dans l’agroalimentaire, ni les boulangers. C’est la moitié de l’électorat qui ne peut pas bénéficier d’une telle largesse. Les dés sont horriblement pipés, horribile dictu, et en toute légalité. Personne ne lève le petit doigt pour dénoncer cette turpitude. Et pour améliorer l’ordinaire, Bardella a ajouté de gros riches, avocats, médecins, pharmaciens, des gens faciles à remplacer pour assurer l’intérim des élus; bref, il y a là un petit air de ploutocratie. En définitive on cherche à placer l’oligarchie. Ce n’est plus du tout la démocratie. Chez Bardella, c’est le bordel là-même. C’est pourquoi je ne voterai pas pour sa liste, je ne la garderai même pas dans ma corbeille à papiers, j’en ferai un usage plus approprié, je la déposerai dans les WC après défécation.

NUPES, les Républicains, le NFP, c’est presque du pareil au même. On s’accommode de l’oligarchie, de la mise à l’écart de plus de la moitié de l’électorat qui ne peut pas s’inscrire sur une liste comme candidat. Et donc je ne voterai pas pour leur liste, je ne la garderai même pas dans ma corbeille à papiers, j’en ferai un usage plus approprié, je la déposerai dans les WC après défécation.

Quant aux écologistes, avec leur écologie punitive, ils ont été punis par les électeurs. Ils auraient dû s’y attendre. Ils ont perdu beaucoup d’élus aux Européennes. Pour les législatives, ils doivent revoir leur copie : proposer des mesures modérées pour le monde agricole. Par exemple, proposer un carburant agricole à un prix décent pour les tracteurs. Sinon, on aurait plus de suicides chez les agriculteurs que de décès à cause des pesticides. Il faut savoir garder la mesure.

Mais la liste pour la défense des animaux me plaît beaucoup. Pour l’Europe et pour la France il est capital de se montrer humain. Et donc plus aucun élevage intensif où les animaux s’entre-dévorent et/ou se transmettent leurs maladies. Il est également capital de se montrer humain à l’égard des immigrés : le RN de Marine et de son amoureux, le petit Ciotti, rêvent pour eux d’un grand cimetière marin, la Méditerranée. Là aussi il y a lieu de ne pas laisser une marque de bestialité contre un être humain.

Chez Renaissance, on a placé en tête de liste pour les Européennes le nec plus ultra, une agricultrice, Valérie Hayer. Qui dit mieux ? Personne, bien sûr. Alors je veux renaître avec Renaissance.

A l’issu du scrutin, le 7 juillet prochain, le président de la République doit songer à  mettre en place la  VIème République. Actuellement nos Assemblées sont composées avant tout de fonctionnaires ou de riches. La grande majorité des Français ne peut pas être candidat à l’heure actuelle. Alors il faut que tous les candidats soient sur le starting-block dans les mêmes conditions, que l’on soit riche ou pauvre. Et internet peut nous y aider : faire sa propagande par son site personnel. Ce n’est pas coûteux. Et donc pas de subvention ! Que de belles économies à réaliser pour amoindrir les dépenses publiques ! On peut même le samedi et le dimanche, le soir après son travail l’alimenter à son gré par l’exposé de ses revendications. On peut y placer des vidéos et intégrer ses discours. Et donc plus de meeting, plus de colleurs d’affiches. Le candidat moins expérimenté au maniement d’internet peut se faire aider par son parti ou son fils ou son petit-fils ou un ami.  C’est une préparation d’au moins un mois. Une fois bien en place, il faut le divulguer à la presse, sur les réseaux sociaux ou ailleurs. On peut y ajouter ce que l’on veut à tout instant. Oui, que de belles économies on va réaliser pour amoindrir les dépenses publiques.

Et le jour J, pour les élections sénatoriales et législatives, on peut glisser, dans son enveloppe, le bulletin de deux candidats du département. Oui, c’est l’occasion de limiter le nombre d’élus, car il en est bon de privilégier la qualité à la quantité. Pour les départementales, trois bulletins doivent amplement suffire. Et là encore que de belles économies pour amoindrir les dépenses publiques ! Et si l’on opère ainsi, il n’y a plus lieu d’avoir des circonscriptions ou des cantons pour les élections. Et adieu les grands électeurs, les petits électeurs sont alors devenus grands !

Elus, fonctionnaires d’Etat ou non, préfets, sous-préfets, ambassadeurs, s’imposent un plafond à leur rémunération, par exemple, 7000 euros par mois. Que de belles économies on va réaliser pour amoindrir les dépenses publiques. Et qu’un élu n’ait qu’une seule indemnité même s’il a d’autres mandats ! Il ne faut plus continuer à faire son marché comme c’est le cas maintenant et il faut bien se mettre dans la tête que l’on est en activité non pour se servir soi-même mais pour servir avant tout l’Etat.

Actuellement le Préfet a son restaurant à la Préfecture. Qu’il le garde, mais sous la VIème République, chacun doit payer à son juste prix ce qu’il a consommé. Encore de belles économies pour amoindrir les dépenses publiques.

Et pour notre retraite un plafond pour l’ensemble des retraites payées par les contribuables : 7000 euros par mois. Et un seuil pour les démunis : 1800 euros par mois grâce à la solidarité nationale, celle des riches. La solidarité ne doit pas être un vain mot !

Enfin, il faut faire approuver la constitution de la VIème République par le peuple lui-même et non par le congrès de Versailles. Et alors, oui, on verra dame Démocratie porter de bien plus beaux habits.

Vive la VIème République !

Gérard Jeanneau, professeur de lettres classiques, fils d’agriculteurs; et tous deux, père et mère, ont parlé le patois vendéen jusqu’à leur mort : ce bon patois était leur langue maternelle commune; et donc la langue maternelle de votre serviteur.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)

Qui est responsable du chaos?

Je suis impressionné par le nombre de personnes qui souhaitent devenir premier ministre de Macron ! L’intéressé s’en amuse, écrit aux Français sur l’incapacité de ces prétendants de s’accorder, et part en voyage aux Etats-Unis. La course à la soupe n’aide pas à clarifier la situation critique dont la responsabilité en revient au Président de la République. A lui seul !