Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Vincent Sery fin prêt pour le rallye du Sud sauvage

Communiqué de l'équipe de Vincent Sery :

Ecrit par N.P – le jeudi 19 mai 2022 à 13H52

«Fin prêt pour le rallye,» nous confirmait Vincent «L’Ours» Sery en milieu de semaine. «Tout a été parfaitement remonté après une grosse révision. Le moteur et la boîte de vitesse ont été remontés et rebranchés et le moteur a été redémarré Mercredi.»

Place à présent aux ultimes réglages par le truchement d’Emmanuel Naze en vue du  rémanences qui se déroule ce week-end. En ce qui concerne la préparation de l’équipage, le timing est respecté. «La réunion d’assistance a permis de distribuer les rôles précis de chacun. Durant une épreuve, c’est ma propre équipe qui assure le suivi de la voiture et Emmanuel Naze n’est appelé en renfort qu’en cas de soucis majeur. Au fil des ans, mon team a acquis les automatismes afin que toutes les procédures soient fluides.»expliquait le pilote. «Pour les néophytes, certaines interventions paraissent du détail mais ce sont justement ces détails qui nous permettent de rouler sereinement et de prendre un maximum de plaisir. Le nettoyage du pare-brise et des latéraux, bien penser à nettoyer la plaque et les numéros de course, être dans un environnement le plus propre possible emmène une sérénité essentielle: si l’équipe prend le temps de faire ces interventions, c’est vraiment que c’est nécessaire!»

A l’occasion de cette épreuve, Vincent embarque à ses côtés une féminine. Sans doute de quoi adoucir le caractère pour le moins affirmé du pilote, galanterie oblige! «C’est vrai qu’une voix féminine change tout!» souriait l’Ours. «Honnêtement, je ne sais pas à quoi ça tient précisément mais certaines fréquences impriment davantage. Ace niveau, Florence m’emmène de la tempérance dans mon approche de la course.»

Avec 87km face au chrono, le Rallye du Sud Sauvage pourrait paraître un sprint mais il s’agit tout autant d’un marathon avec 10 épreuves de vitesse face à la montre en deux étapes. Avec des profils très différents les uns des autres, il s’agira de commettre le moins d’erreurs possibles. Le mieux classé à l’arrivée n’est pas que le plus rapide, c’est aussi et surtout celui qui commet le moins d’erreurs.

Afin de rester concentré du début à la fin, le moindre détail compte. Quand l’équipage sait que tout a été checké par l’assistance, il peut être focus à 100% sur ses objectifs. En l’occurence, comme tout compétiteur l’équipage cherchera à se classer le plus haut mais l’essentiel reste de prendre du plaisir et de progresser face à lui même au fil des passages.

Thèmes : Rallye
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Air Austral risque d’avoir encore besoin de 30 millions, les actionnaires ont 6 mois pour trouver les solutions

Nouvelle réunion cruciale pour Air Austral mardi matin à Paris. Lors de la dernière réunion du 19 mars, l’État avait posé un certain nombre de conditions à une nouvelle aide à la compagnie régionale Air Austral : l’apport de 10 millions d’euros « frais » au capital, la mise en place d’un accord de performance collective avec les salariés et la réalisation d’un audit par une entreprise indépendante.
Si les premières conditions ont bien été réunies, la lecture ce matin de l’audit de la société Accuracy a eu de quoi donner de nouvelles sueurs froides aux actionnaires. Il ressort de l’analyse des comptes d’Air Austral la nécessité d’une nouvelle injection d’une trentaine de millions d’euros au début de l’année prochaine.
Les actionnaires, pour leur part, espèrent que les efforts accomplis tant par les actionnaires que par les salariés, ainsi que la résolution de quelques conflits en cours, notamment avec Airbus à la suite de l’immobilisation des A220, permettront d’éviter un nouvel apport financier.

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…