Revenir à la rubrique : Communiqué

Viaduc de la NRL : presqu’un an de plus pour rien !

La nouvelle majorité régionale n’a cessé de retarder l’ouverture du viaduc au grand public. Après 14 mois de faux motifs (par exemple des fissures qui n’existaient pas), elle n’a cessé de reporter un ouvrage achevé depuis décembre 2021. Preuve en est : de gros camions y roulaient. Ce retard, incompréhensible, malgré des explications confuses relève manifestement […]

Ecrit par NP – le vendredi 19 août 2022 à 05H42

La nouvelle majorité régionale n’a cessé de retarder l’ouverture du viaduc au grand public. Après 14 mois de faux motifs (par exemple des fissures qui n’existaient pas), elle n’a cessé de reporter un ouvrage achevé depuis décembre 2021. Preuve en est : de gros camions y roulaient. Ce retard, incompréhensible, malgré des explications confuses relève manifestement de la politique politicienne.

Enfin ce bel ouvrage est livré.

L’opposition s’en félicite sans mésestimer les difficultés à venir : le tronçon La Grande Chaloupe-La Possession, l’entrée Ouest de Saint-Denis, etc…

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.