Revenir à la rubrique : Océan Indien

Une femme « intouchable » à la tête du parlement Indien.

Ce mercredi, pour la première fois, le Parlement indien a élu à sa tête une femme "intouchable".

Ecrit par Baradi Siva – le jeudi 04 juin 2009 à 14H27

Meira Kumar, 64 ans, seule candidate, a été désignée présidente de la chambre basse du Parlement. Elle est la première femme issue de la caste des « intouchables » à accéder à ce poste.

Membre de la communauté des « dalits » (« opprimés » ou « intouchables »), Mme Kumar a obtenu le poste de député par cinq fois depuis son entrée en politique en 1985. Elle a été réélue en mai dans sa circonscription de l’État du Bihar.
Après sa désignation, Meira Kumar a tenu à saluer ce « moment historique » pour l’Inde et un « moment écrasant » pour elle-même.

L’Inde a déjà eu un président « intouchable », K.R. Narayanan, et l’État le plus peuplé, Uttar Pradesh, est actuellement dirigé par Mayawati Kumari, la chef du BSP (Parti de la société dalit).
Les indiens « dalits » sont considérés comme des citoyens « hors castes » ou appartenant aux castes les plus basses et représentent 165 millions des 1,17 milliards d’habitants du pays

Lors de l’élection à la Chambre basse, le taux de 10% d’élues féminines a été atteint pour la première fois depuis l’indépendance du pays.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

27 nouveaux cas de choléra en une semaine à Mayotte, 142 morts aux Comores

Selon le dernier bulletin de Santé Publique France, le nombre total de cas de choléra recensés à Mayotte s’élève désormais à 193, avec l’apparition d’un nouveau foyer à Doujani comprenant 12 personnes malades. La situation s’avère encore plus dramatique sur l’archipel voisin des Comores où les autorités font état d’un bilan de 142 morts.