Revenir à la rubrique : Faits divers

Un conseiller municipal de Saint-Denis accusé de violences par sa femme

Un conseiller municipal dionysien est visé par une plainte pour des violences sur sa femme. La maire de Saint-Denis a accepté la démission de Xavier-Jonathan Ritou.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 23 février 2021 à 11H45

Le conseiller délégué au logement et à l’habitat, et élu du secteur de Domenjod fait l’objet d’une plainte pour violences. Cette plainte émane de sa femme. Xavier-Jonathan Ritou aurait agressé son épouse de façon très violente. Au point de lui occasionner une blessure au crâne, nécessitant des points de suture. 
 
Selon nos informations, la victime de cette agression a obtenu de l’équipe médicale pas moins de sept jours d’ITT. Cette agression s’est produite devant les deux enfants du couple.
 
Suite à cette agression survenue à leur domicile, elle est allée déposer plainte au commissariat samedi matin.
 
Ce mardi, la municipalité de Saint-Denis a préféré prendre les devants alors que la rumeur courait depuis dimanche soir. La maire de Saint-Denis a naturellement accepté la démission de son élu au vu de la gravité des faits reprochés.
 
> [Visé par une plainte pour violences, un élu de St-Denis démissionne]urlblank:https://www.zinfos974.com/Vise-par-une-plainte-pour-violence-un-elu-de-St-Denis-demissionne_a166502.html

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle incestueuse : Comment en apporter la preuve 20 ans après ?

Accusé d’agression sexuelle sur sa nièce il y a vingt ans, un oncle fait face à la cour d’appel après une relaxe controversée à St-Pierre. Entre souvenirs douloureux et absence de preuves matérielles, la quête de vérité confronte la justice à un défi. La décision attendue le 26 septembre pourra-t-elle apporter une réponse à ce drame familial présumé ?

Chronique judiciaire : Les différents profils des prédateurs de mineurs

Lors de l’audience du tribunal correctionnel de Saint-Pierre de jeudi dernier, plusieurs audiences concernaient des faits d’agressions sexuelles sur mineurs. Si les intentions des prévenus étaient les mêmes, ce sont les différents types de profils et de contexte qui interpellent, démontrant malheureusement que le danger peut venir de partout.