Revenir à la rubrique : Communiqué | Non classé | Société

Tresta Star : Non à l’immobilisme, non au fatalisme !

Par la voix de sa secrétaire régionale, Geneviève Payet, EELV dénonce le choix des autorités de ne pas tenter d'enlever l'épave du Tresta Star qui gît toujours sur la coulée de lave de 2007. Le communiqué :

Ecrit par La rédaction – le lundi 14 août 2023 à 06H58

Le naufrage du Tresta Star en février l’an dernier au Sud-Est de nos côtes n’a, fort heureusement, fait aucune victime et aucune pollution maritime. L’équipage avait perdu le contrôle du navire au large de l’île Maurice, lors du passage du cyclone Batsiraï. Dépêché sur les lieux, le propriétaire (une filiale mauricienne d’un groupe indien) s’est chargé de dépolluer (fioul et huiles) ce pétrolier-souteur, et de le vider de tout matériel.

En l’espace d’une année, cette épave déjà couleur rouille, dont la coque est éventrée sur une trentaine de mètres par une voie d’eau, a été totalement abandonnée à son sort. De façon tout à fait improbable, elle est accrochée à la lave de la coulée historique de 2007, située sur le site du Parc National de La Réunion. D’énormes débris gisent à proximité.

Symbole du risque pris par des marins face aux éléments déchaînés, objet de curiosité pour les marcheurs et des taggeurs qui bravent les interdits, cette épave suscite autant de peur que de fascination. Insolite et inanimée, elle est posée dans un décor à la frontière d’un monde marin et minéral. Face à ce spectacle, on se croirait complètement dans une BD de science-fiction …

Mais cette épave est aussi sujet d’indignation pour les écologistes qui :

  • S’opposent aux déclarations laissant penser que le démantèlement et l’enlèvement de la coque soit une opération « dangereuse »,

  • Affirment que la protection de l’environnement ne se résume pas à limiter son éventuelle dégradation,

  • Refusent d’attendre que de lui-même, « le navire se disloque » ; ce qui d’ailleurs ne saurait tarder compte tenu de la houle, en provoquant alors, par le déplacement des morceaux déchiquetés, un réel danger,

  • Rappellent que nous avons des engagements à respecter depuis que notre site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Europe Ecologie Les Verts Réunion soutient qu’il conviendrait de restituer à ce site exceptionnel sa beauté d’origine. A défaut de pouvoir obtenir la récupération et le recyclage de cette épave par son propriétaire, reste encore la solution de la couler dans une zone à déterminer pour que ses cavités servent d’habitat de substitution aux espèces pélagiques et pour que cet emplacement soit répertorié comme un spot de plongée.

EELV Réunion considère que le naufrage du Tresta Star n’est pas ‘une affaire classée’ au prétexte qu’il ne constitue pas (pas encore, dirions-nous) un danger ou une entrave. A l’instar de la position prise par le maire de Saint-Philippe nous jugeons inacceptable la décision des autorités de renoncer à toute intervention.

  • Arrêtons de penser qu’il revient à la nature de réparer les dégâts commis par l’homme !

  • Assumons nos erreurs, tout simplement en reconnaissant que notre existence dépend d’elle et qu’il nous revient de la protéger !

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello reçoit le président de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts

La présidente de Région a exposé les enjeux stratégiques du développement de La Réunion au président de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts, mais aussi au directeur de la Banque des Territoires, ainsi qu’au directeur régional de la Caisse des Dépôts/Banque des territoires et au directeur régional adjoint de la Caisse des Dépôts/Banque des territoires.

Médailles de l’Engagement : Un policier réunionnais récompensé par la MGP

Lors de la 3e cérémonie des Médailles de l’Engagement, la mutuelle MGP a honoré 36 policiers pour leurs actions notables. Parmi eux, on retrouve le Réunionnais Alexandre V. de La Réunion, récompensé pour avoir fondé le Moufia Boxing Club à Saint-Denis, un club inclusif servant divers groupes sociaux, dont des policiers, des personnes porteuses de handicap et des jeunes marginalisés.