Revenir à la rubrique : Faits divers

Tir de flash-ball en plein visage : Le suspect mis en examen pour violences aggravées

Il avait pris la fuite. Le jeune homme qui a tiré au flash-ball dans la nuit de jeudi à vendredi dernier lors d’une soirée privée à Saint-Philippe était présenté au palais de justice de Saint-Pierre ce mardi après-midi.

Ecrit par NP – le mardi 22 mars 2022 à 17H21

Le jeune homme suspecté d’avoir tiré au flash-ball sur Loïc a été présenté au procureur  ce mardi après-midi. L’auteur présumé du tir de flash-ball a été interpellé dimanche au Chaudron et placé en garde à vue.

Les images de l’altercation ont largement circulé sur les réseaux sociaux. Les faits se sont déroulés jeudi soir dans une villa de Saint-Philippe. La soirée rassemblant de nombreux jeunes a dérapé lorsque l’un des convives a brandi une arme. Il s’agissait d’un flash-ball.

Alors qu’il aidait une personne à retrouver son téléphone volé plus tôt dans la soirée, Loïc s’est fait tirer dessus à bout portant. Transporté au CHU Sud dans un état grave, son pronostic vital n’était plus engagé vendredi en fin de journée, assurait la procureure de Saint-Pierre. Loïc, âgé de 23 ans, a néanmoins été grièvement blessé à l’œil, à l’oreille et a subi un traumatisme facial.

L’auteur présumé du tir de flash-ball a été mis en examen pour violences aggravées et placé en détention. « Je me sens en danger « , a-t-il expliqué lors de son passage au tribunal. Il passera devant le juge des libertés et de la détention ce jeudi matin.
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.