Revenir à la rubrique : Communiqué

Stellantis Motorsport Rally Cup : Une finale sous les meilleurs auspices pour Réhane Gany

Communiqué de l'équipe de Réhane Gany :

Ecrit par N.P – le mardi 22 novembre 2022 à 15H49

Le pilote réunionnais Réhane Gany se prépare en vue de ce qui sera une Finale dans le cadre de la Stellantis Motorsport Rally Cup. Deux pilotes en découdront sur les routes varoises le week-end prochain pour décrocher la couronne Master, synonyme de passage dans la catégorie supérieure Rally 2 promise au vainqueur.

Pour l’occasion, Réhane sera navigué par le Florian Barral avec qui il a eu l’occasion de disputer le rallye Monts et Coteaux il y a une paire de semaines. Avec les reconnaissances du terrain, les obligations contractuelles liées à son statut de pilote officiel SMRC grâce à sa victoire en Junior l’an passé, le visionnage des vidéos de recos, la poursuite de sa préparation physique, le duo a un emploi du temps particulièrement bien rempli puisqu’il faut par ailleurs savoir trouver des périodes de repos synonymes de décharge de la pression.

Cette course sera en effet à nulle autre pareille, il faudra savoir donner son maximum alors que le team Ecurie Saint Vallier et ses jeunes étudiants en filière sport automobile sont à l’oeuvre quant à la préparation de la Peugeot 208Gt Rally 4 qui sera alignée flanquée du numéro #32 au Var. En ce qui concerne l’épreuve à proprement parlé, elle s’annonce copieuse avec un sprint de la durée d’un marathon qui devrait toutefois se disputer sur un sol sec selon les dernières indications météo. Le vent qui souffle du côté de Sainte Maxime et de l’arrière pays varois est également prévu de s’atténuer à compter de mercredi. Si les prévisions se maintiennent, les choix pneumatiques n’en seront que moins complexes.

Ayant disputé cette épreuve l’an passé, le pilote originaire de la Réunion et installé désormais en métropole affrontera un terrain qu’il connait déjà: «Je suis loin de le connaitre aussi bien que certains de mes concurrents mais cela a plutôt tendance à me motiver,» indiquait Réhane. «Il en a été ainsi toute l’année dernière et cette année sur certaines épreuves et j’y suis habitué. Je travaille toujours selon ce que l’on qualifie de «routine habituelle» même si cette fois il faudra monter le jeu d’un ou plusieurs crans et être plus agressif plus vite. La mise en action devrait nous donner quelques indications au terme de la première journée.»

Cette épreuve présente la caractéristique de proposer une spéciale «juge de paix» en toute fin de rallye: un monument de plus de 35 kilomètres nommée Notre Dame des Anges. La stratégie pneumatique sera cruciale pour affronter les 221 km programmés en 3 étapes et 15 épreuves de vitesse (10 terrains différents)…

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial