Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Gilles : Ecroué pour le viol d’une invitée lors d’une soirée, le coach sportif poursuit sa détention

Nouvelle comparution à sa demande pour Fabrice G. devant la chambre de l'instruction afin de contester sa prolongation de détention décidée récemment par le juge des libertés et de la détention. Le quinquagénaire est soupçonné de viol sur personne vulnérable lors d'une soirée dans sa maison de Mont Roquefeuil. Au fil de l'enquête, la parole de celles qui ont fréquenté le coach sportif se libère.

Ecrit par I.S. – le mardi 26 décembre 2023 à 16H47

Petites lunettes à écailles, coupe de cheveux soignée, Fabrice G. porte « la seule chemise qui lui reste« . Le quinquagénaire invité à prendre la parole à la fin de l’audience qui le concerne explique à la cour que sa maison de l’Ouest vient d’être cambriolée et que tout ce qui se trouvait dans son dressing a disparu. L’ancien coach sportif indique que ses enfants ne comprennent toujours pas pourquoi leur père est incarcéré depuis février dernier, date de sa mise en examen pour viol sur personne vulnérable.

Une situation déplorée par son avocat qui pointe l’absence de charge probante dans le dossier. En septembre 2021, l’intéressé donnait une réception dans les hauts de Saint-Gilles. Au cours de la fête, une des invitées se serait sentie mal et aurait été installée dans la chambre des maîtres de maison. Elle explique que Fabrice G. l’y aurait rejointe et l’aurait violée. Confondu par une analyse ADN qui confirmerait la relation sexuelle, le quinquagénaire qui réfute les faits a été placé en détention après sa présentation à un juge d’instruction de Saint-Denis.

Problème, Me Iqbal Akhoun, son avocat, a demandé une contre-expertise des prélèvements effectués sur la victime supposée. Mais les échantillons ayant été jetés, celle-ci se révèle impossible. Une atteinte grave à la présomption d’innocence pour le conseil qui réitère ce mardi une demande de remise en liberté pour son client alors que le juge des libertés et de la détention vient de rendre la décision inverse.

Depuis le début de l’enquête, des femmes ayant fréquenté le mis en cause décrivent un homme « violent » et des scènes de sexe imposées » qui ne sont pas sans rappeler les faits reprochés.

Après en avoir délibéré, les juges de l’instruction n’ont pas accédé à la demande du coach qui, pour l’heure, reste en détention provisoire.

 

Thèmes : Saint-Gilles
S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judge DreDD 💀
1 mois il y a

Ben il faudrait expliquer aux enfants que leur père mérite d’être derrière les barreaux… Affaire classée

Rodrrique974
1 mois il y a

Il faut quand même pas se foutre de la guerre après une preuve irréfutable son ADN ils -lui et sont avocat conteste les faits mais on est ou dans ce pays en taule le mec point finale

Choupette
1 mois il y a

Il ne leur a même pas expliqué, à ses enfants, les causes de son incarcération pour qu’ils s’apitoient sur son sort !

C’est trop injuste … Pauvre Caliméro … .

Enfin, bon, ces sales voleurs lui ont quand même laissé la laine sur le dos.😂

Jean
1 mois il y a

Mais elles faisaient confiance à ce pervers et se sont tues. Et si ct un petit créole modeste ou de la classe moyenne se seraient elles tues ?
Bonne question

Acs
Répondre à  Jean
1 mois il y a

Non Jean désolé mais ta question est vraiment nulle et complètement hors sujet

Ravale ta xénophobie
Et évite de commenter des réactions de victimes de viols, encore plus en supposant des trucs, c’est mal venu, un peu de respect
Merci

Titi974
1 mois il y a

J’espère que le président dénoncera une « chasse à l’homme » et désavouera sa justice qui l’a mis en prison.
« Il n’a peut-être pas fait connaître la France, nos grands violeurs, nos odieux personnages (…) il rend fière la France », devrait déclarer Emmanuel Macron.

totyo
1 mois il y a

Les enfants il faut lire zinfos974 et vous saurez pourquoi papa est la. Des voleurs qui volent des chemises …. Vraiment ?

Dans la même rubrique

Non renouvellement d’emplois à la Région : Le rapporteur public conclut au réexamen des contrats des agents « brutalement » remplacés

Les conclusions rendues ce jeudi matin par le rapporteur public sonnent comme un revers pour la Région Réunion. Onze requérants, dont les contrats n’ont pas été renouvelés malgré leur expérience dans le poste qu’ils occupaient depuis plusieurs années, demandaient leur réintégration et l’annulation des contrats des remplaçants. Prise illégale d’intérêts par l’actuelle majorité et silence assourdissant du parquet de Saint-Denis ont également été dénoncés par les avocats des agents concernés.

Accident à la Plaine des Cafres : Route fermée

Sur la RN3 au Tampon, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur du 22ème kilomètre à la Plaine des Cafres, la route est fermée à la circulation. Une déviation est mise en place par les voies adjacentes.

Incendie dans une résidence à Sainte-Marie

Un feu s’est déclaré jeudi à la mi-journée du côté de La Réserve à Sainte-Marie. Les habitants d’une résidence ont dû être évacués le temps de l’intervention des secours.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial