Revenir à la rubrique : Faits divers

Un coach sportif de l’ouest mis en examen pour viol et écroué

Accusé de viol, un coach sportif d'une cinquantaine d'années a été mis en examen et placé en détention provisoire le 1er février dernier. Ce jeudi, la chambre de l'instruction a décidé de le maintenir derrière les verrous.

Ecrit par La-rédaction – le jeudi 23 février 2023 à 16H49

La chambre de l’instruction s’est prononcée ce jeudi sur la demande de remise en liberté de Fabrice G. Accusé de viol par une plaignante, le quinquagénaire a été mis en examen et placé en détention provisoire le 1er février dernier. 

Les faits se seraient produits en 2021 et la plainte déposée il y a peu. Selon nos informations, une deuxième victime supposée ne voudrait pas en entendre parler. De plus, un témoin aurait évoqué une autre victime présumée. 

Toujours selon nos informations, l’ADN du mis en cause aurait été retrouvé sur les prélèvements effectués sur celle qui a révélé les faits. Le mis en cause, qui conteste les faits, est un personnage connu du monde sportif de l’ouest où il a notamment dirigé une salle de sport. 

La défense du suspect a demandé ce jeudi le placement sous contrôle judiciaire de Fabrice G. devant la chambre de l’instruction. La robe noire a fait valoir que le magistrat instructeur n’avait pas sollicité son incarcération lors de sa mise en examen. Une requête qui n’a pas été suivie par la chambre de l’instruction qui a décidé de le maintenir derrière les verrous. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.