Revenir à la rubrique : Economie | Société

Près de 35.000 logements vacants sur notre île en 2020

À La Réunion, en 2020, près de 35.000 logements sont vacants, soit 8,9 % de l’ensemble des logements de l’île, une part proche du niveau national, rapporte l'Insee.

Ecrit par N.P. – le mercredi 31 janvier 2024 à 11H07

Le communiqué :

À La Réunion, en 2020, près de 35 000 logements sont vacants, soit 8,9 % de l’ensemble des logements de l’île, une part proche du niveau national. Suite au plan national de lutte contre les logements vacants de 2021, les zones tendues sont redéfinies. Dans ces zones, les propriétaires de logements vacants sont soumis à une taxe. Neuf communes de l’île sont concernées, dont les trois plus peuplées (Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Pierre). La part de logements vacants y est un peu supérieure à la moyenne régionale. Toutefois, elle est plus élevée encore dans les communes des cirques (Cilaos et Salazie), dans les communes du Sud-Est (Sainte-Rose et Saint-Philippe), à Saint-Benoît et Trois-Bassins.

Entre 2014 et 2020, la part de logements vacants augmente de 8,3 % à 8,9 %. Cette hausse est deux fois plus marquée qu’au niveau national. Elle est plus prononcée dans les communes de l’île où la population baisse ou augmente peu par rapport à la dynamique des logements.

Pour en savoir plus : « À La Réunion, près de 35 000 logements sont vacants en 2020», Insee Flash La Réunion n° 267, février 2024.

Thèmes : Insee | Logement
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
TiJean
22 jours il y a

un rapport pour l exercice 2020 . hum on est en 2024 !

Hegel
22 jours il y a

Ce que ne dit pas l’INSEE c’est que la plupart des logements vacants sont insalubres: souvent des cases créoles abandonnées faute de succession réglée. Donc il ne faut pas croire qu’il y a des logements disponibles à la Réunion car ce n’est pas vrai.

😂😂😂
22 jours il y a

Ok d’accord! 4 ans de retard le rapport👎

Dans la même rubrique

« Plus de 1.600 Evasan par an, et ça n’arrête pas d’augmenter »

Au cœur de la fronde qui oppose certains des élus les plus influents de l’île à l’Etat au sujet du non paiement de certaines prestations dues au CHU de La Réunion, la question du financement des Evasan interroge sur la volonté du gouvernement de maintenir ce dispositif dont le coût est évalué à 10 millions d’euros par an.

Eleanor s’éloigne des Mascareignes

La forte tempête tropicale modérée Eleanor poursuit sa course au sud des Mascareignes. Elle se situe désormais à 250 km au Sud de Maurice et devrait transiter affaiblie au large de La Réunion ce soir.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial