Revenir à la rubrique : Communiqué

Plan eau 2023 en Outre-Mer : Nathalie Bassire alerte le gouvernement sur le prix de l’eau

Voici le communiqué de presse de la députée Nathalie Bassire au sujet de son intervention lors de la Commission du Développement durable et de l'Aménagement du territoire à l'Assemblée nationale :

Ecrit par NP – le mardi 09 mai 2023 à 09H54

Plan eau 2023 en Outre-Mer : La députée Bassire obtient des engagements et alerte le gouvernement sur le prix de l’eau

A l’occasion de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire à l’Assemblée Nationale, dont je suis la Secrétaire, j’ai interpellé ce mercredi 3 mai 2023 M. Christophe Béchu, Ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, au sujet des dépenses éligibles du « Plan EAU » annoncé récemment par le Président de la République, en particulier l’enveloppe spécifique de « 35 Millions d’euros supplémentaires par an » allouée aux Outre-Mer.

J’ai obtenu de ce dernier que les travaux de renouvellement des canalisations obsolètes sont bien éligibles à ce dispositif : la situation à La Réunion est critique puisque en moyenne plus de 50% de l’eau est perdue avant d’arriver au robinet à cause de fuites importantes, soit plus d’1 litre sur 2 …

Ces travaux de remplacement des conduits d’alimentation en eau potable sont donc prioritaires !

Je ne manquerai pas de relayer très prochainement ces informations à la CASUD où je siège en qualité de conseillère municipale et communautaire du Tampon.

En outre, j’ai attiré l’attention du gouvernement sur la nécessité pour les intercommunalités de ne pas augmenter les factures d’eau, notamment en raison des travaux, lorsque des financements sont alloués, car il serait anormal qu’on fasse payer l’usager alors que le contribuable a déjà participé financièrement (les subventions aux collectivités locales sont issues de l’argent de nos impôts).

Nos familles n’ont ainsi pas à payer deux fois le prix de l’eau dans un contexte de vie chère et de pauvreté, aggravé par une très forte inflation, d’autant qu’elles font des efforts sensibles depuis de nombreuses années pour éviter le gaspillage et ainsi réduire leurs consommations d’eau. Augmenter le prix de l’eau serait donc non seulement particulièrement absurde et profondément injuste, mais constituerait une double peine pour notre population exsangue ! 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.