Revenir à la rubrique : Faits divers

À peine sorti de prison, le violeur est à nouveau mis en examen pour… viol

Retour à la case prison pour celui accusé, une fois de plus, de viol sur sa compagne.

Ecrit par SH – le mardi 16 mars 2021 à 15H47

J-H Boyer n’aurait-il pas appris la leçon ? La justice aurait-elle été inefficace ? C’est en tout cas ce qui semble ressortir de cette affaire. Condamné à un an de prison pour agression sexuelle sur une mineure, puis à 10 ans de réclusion criminelle pour viol sur sa compagne, il sort de détention le 11 septembre 2020. Et voilà que le 15 octobre 2020, soit un mois plus tard, sa nouvelle compagne porte plainte pour viol. 

Ce mardi, son cas était examiné par la chambre de l’instruction. Sa demande de mise en liberté en attendant son procès ayant été rejetée, il a décidé de faire appel de cette décision. Sans surprise, il est maintenu derrière les barreaux. 
 
C’est à Petite-Île que les gendarmes ont trouvé une femme « terrifiée », selon eux, retranchée dans les toilettes d’un laboratoire d’analyses. La quadragénaire, handicapée à 80%, raconte avoir accepté un rapport sexuel avec son petit-ami, J-H Boyer, mais suite à son changement d’avis, il l’aurait violée. Elle aurait prétexté avoir des analyses à faire pour qu’il l’emmène au laboratoire. Lui attendait dans sa voiture sur le parking. 
 
Jaloux et possessif selon elle, l’accusé aurait forcé le rapport, ce que l’expertise médicale confirme. Mais pour la défense, il s’agit d’une « affaire particulière » avec des « jeux » au sein du couple. La supposée victime n’y serait pas pour rien, ayant pris contact avec le détenu alors qu’il était encore en prison. « Elle a tout fait pour entrer en contact avec lui », affirme l’avocat de la défense. 

La femme se serait excusée d’avoir porté plainte et lui projetterait de se remettre en couple avec elle. La détention a donc été jugée préférable en attendant son procès aux Assises.  

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Denis : Des policiers tirent sur un chauffard en fuite

Vers minuit ce lundi soir, un équipage de la police nationale a dû se lancer dans une course poursuite dans les rues du chef-lieu pour tenter d’interpeller un conducteur qui roulait à vive-allure. Une autre patrouille, déjà en intervention, a failli être renversée, forçant les agents à faire usage de leurs armes. Finalement, le chauffard a été arrêté à son domicile plus tard dans la soirée.

Agression sexuelle incestueuse : Comment en apporter la preuve 20 ans après ?

Accusé d’agression sexuelle sur sa nièce il y a vingt ans, un oncle fait face à la cour d’appel après une relaxe controversée à St-Pierre. Entre souvenirs douloureux et absence de preuves matérielles, la quête de vérité confronte la justice à un défi. La décision attendue le 26 septembre pourra-t-elle apporter une réponse à ce drame familial présumé ?