Revenir à la rubrique : Communiqué

Parc du volcan : Une chaîne humaine pour dire non au projet

Une manifestation était organisée ce dimanche par Domoun la Plaine au Champ de Foire pour protester, une nouvelle fois, contre le projet de parc du volcan.

Ecrit par N.P – le lundi 28 novembre 2022 à 09H33

Le communiqué :

L’association Domoun la Plaine a appelé ce dimanche 27 novembre 2022 à venir manifester à l’aire de pique-nique du Champ de foire contre le projet de parc d’attractions et les dix tyroliennes que la Municipalité du Tampon projette d’infliger à la population de Bourg Murat, causant des dommages irréversibles à l’environnement et la biodiversité de ce secteur.

Plus d’une centaine de personnes ont répondu à cet appel ce dimanche matin dès 8h00. Après un point sur la situation qui s’apparente à un camouflet à la Municipalité contrainte de revoir sa copie en complétant le dossier présenté à l’enquête environnementale par :
 

• Une étude trafic ;

• L’intégration des effets cumulés relatifs aux différentes activités (à notre avis, il ne s’agit pas seulement d’une étude bruit ; il faudrait aussi faire une étude sérieuse sur la stabilité du Piton Dugain qui pourrait entraîner des avalanches de boue si l’on y implante la plateforme de lancement des tyroliennes ) ;

• L’intégration de la valeur exceptionnelle universelle du site bien que situé hors du périmètre d’inscription du patrimoine de l’UNESCO ;

• Une étude paysagère ;

• L’assainissement ;

Les représentants de Domoun la Plaine ont invité les participants, dans une longue chaîne humaine, à arpenter les sentiers de randonnée sur le site qui risque d’être saccagé par le projet. Les randonneurs ont pu à loisir découvrir les paysages exceptionnels de la Plaine des Cafres, sa biodiversité unique à bien des égards, tout en se laissant emportés par l’histoire humaine douloureuse des marrons pourchassés par des chasseurs d’humains qui s’y est déroulée. Les randonneurs ont pu aussi pour certains apprendre quels sont les phénomènes naturels de l’activité volcanique qui ont façonné ses paysages à la beauté sublime que les militants de Domoun la Plaine s’efforcent de protéger de la cupidité des marchands d’attractions.

Après un repas partage, Domoun la Plaine a invité les participants à exprimer leur point de vue dans un rond causé riche et souvent empli d’émotions, à l’exemple de cette maman qui expliquait son engagement dans l’association car elle est inquiète de ce que sa fille comme tous les enfants de ce village vont recevoir en héritage pour leur cadre de vie, si on laisse des projets écocides comme celui-ci se faire sans se bouger.

D’autres organisations politiques comme LFI, EELV ou PARE, ou mouvements pour la protection de l’environnement ont également pris la parole pour féliciter l’action de Domoun la Plaine de lanceur d’alerte et de mobilisation citoyenne qui a conduit à faire bouger les lignes chez les décideurs, à l’instar de la DEAL, jusqu’ici muette aux interpellations de l’association, qui appelle le Maire du Tampon à revoir sa copie et à écouter les associations citoyennes.

En conclusion, Domoun la Plaine a réussi son pari en organisant cette manifestation qui se voulait à la fois festive et informative.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial