Revenir à la rubrique : Faits divers

Nouvel incendie à la déchetterie de la Rivière Saint-Etienne

Un important incendie a débuté il y a plus d’une heure au sein de la décharge de la Rivière Saint-Etienne, plus précisément au niveau des refus de déchets verts. Ces déchets sont composés, pour l’essentiel de branches et autres matières végétales qui sont stockées avant d’être enfouies sur site, après avoir été récupérées auprès des […]

Ecrit par Ludovic Robert – le jeudi 24 décembre 2009 à 14H45

Un important incendie a débuté il y a plus d’une heure au sein de la décharge de la Rivière Saint-Etienne, plus précisément au niveau des refus de déchets verts.

Ces déchets sont composés, pour l’essentiel de branches et autres matières végétales qui sont stockées avant d’être enfouies sur site, après avoir été récupérées auprès des particuliers.

Le gardien du site a rapidement réagit. Les citernes d’eau ont été utilisées et les sapeurs-pompiers tentent actuellement de maîtriser le feu malgré le vent important qui sévit dans la zone.

Des tracto-pelles sont également en action pour empêcher toute propagation du feu. Etant donnée la nature du feu, aucune toxicité n’est à noter.

Il y a sept mois, un important incendie avait déjà ravagé le centre de stockage des déchets de la Rivière Saint-Etienne pendant plusieurs jours avant d’être maîtrisé.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.