Revenir à la rubrique : National | Politique

Mort de Robert Badinter : Hommages à La Réunion

L’annonce de décès de l’ancien ministre de la Justice Robert Badinter a été faite ce vendredi. Robert Badinter s’est éteint la nuit dernière à l’âge de 95 ans. Les personnalités réunionnaises lui rendent hommage.

Ecrit par NP – le vendredi 09 février 2024 à 17H26

Jean Hugues Ratenon, député de la Réunion :

Il n’y a pas de mot pour pouvoir rendre hommage à Robert BADINTER.
Pas de mot parce que c’est un très grand Homme qui vient de nous quitter. Mr BADINTER est le père de l’abolition de la peine de mort en France en 1981 sous la présidence d’un autre grand Homme : le Président MITTERAND.
Il n’y avait qu’un homme de gauche pour réaliser cette grande avancée : mettre fin à un acte de barbarie dans le pays des droits de l’homme.
Un homme habité d’un profond sens de justice et de valeurs humaines. Oui Robert Badinter à toute sa place dans l’Histoire de la France.
Oui tout comme Simone Veil pour sa loi sur le droit à l’avortement, Robert Badinter a toute sa place au Panthéon.
Je salue très respectueusement sa mémoire et présente mes sincères condoléances à sa famille, ses proches et à ses très nombreux amis politiques surtout du Parti socialiste.

Huguette Bello, présidente de la Région Réunion

J’apprends la disparition de Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, sous François Mitterrand, et ancien Président du Conseil Constitutionnel.

Son nom restera à jamais lié à l’adoption de la loi sur l’abolition de la peine de mort qui a représenté un progrès de civilisation. Je tiens à lui rendre hommage et à saluer sa mémoire.

Ericka Bareigts, première secrétaire de la Fédération socialiste

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends aujourd’hui le décès de Robert Badinter, ancien Ministre de la Justice de François Mitterrand.

Figure marquante de l’engagement socialiste, il laissera une empreinte indélébile dans l’histoire de notre pays. Son long combat contre la peine de mort, mené avec une résistance à toute épreuve, a été couronné par la promulgation de la loi abolissant cette pratique inhumaine le 9 octobre 1981.

Quatre mois seulement après l’arrivée de la gauche au pouvoir, la loi historique a été votée, marquant à jamais notre histoire. Ce geste courageux a symbolisé un pas décisif de la France vers une justice plus humaine.

Mais Robert Badinter ne s’est pas arrêté là. En tant que meneur de la dépénalisation de l’homosexualité et de l’instauration d’un régime spécial d’indemnisation pour les victimes d’accidents de la route, son implication pour la protection de la dignité et de la sécurité des citoyens français a été incontestable.

Son héritage va perdurer dans l’Histoire de notre nation comme une victoire pour la justice et l’humanité, et son exemple inspirera les générations futures pour un monde plus juste et égalitaire. En cette période de deuil, mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

Philippe Naillet, député de La Réunion

Robert Badinter était les Droits de l’homme. Il restera d’abord comme celui qui a aboli la peine de mort en France et a permis la dépénalisation de l’homosexualité. À travers son engagement, sa
rigueur morale, sa détermination, il incarnait à lui tout seul l’idéal humaniste. Son héritage est considérable. Grand socialiste, il a rendu le pays des Droits de l’homme plus humain. Mes pensées vont à ses proches.

Joé Bédier, Maire de St-André

C’est avec émotion que j’ai pris connaissance de la mort de M. Robert BADINTER. Il a été illustre ministre de la justice et je retiens de ce grand personnage que sous la présidence de M .François Mitterrand il a aboli la peine de mort en dans notre pays.

Cette loi a été adoptée par l’Assemblée Nationale et le Sénat en septembre 1981 et sera promulguée le 09 octobre 1981. Il met fin à la spirale de la barbarie et de la violence générée par la peine de mort. Il a aussi participé à l’amélioration du droit des victimes et de nombreuses lois qui portent aujourd’hui son nom. Cela témoigne de son sens de la justice, du respect et des valeurs humaines qu’il a portés.

Au nom du conseil municipal de Saint-André, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille et je salue bien entendu sa mémoire. C’est un homme qui a marqué notre histoire politique par son engagement et ses valeurs.

Olivier Hoarau, Maire du Port

Avec la disparition de Robert Badinter, la nation perd un humaniste au parcours exceptionnel.  Sénateur, Président du Conseil Constitutionnel, Ministre de la justice, il a été un homme d’État et je tiens à saluer sa mémoire.

Bien sûr, on retiendra de lui l’abolition de la peine de mort en France en 1981. Ce fût l’aboutissement de son long combat contre cette sentence indigne. Par cette victoire, après un discours flamboyant devant l’Assemblée Nationale, il rendait son honneur à la République.

Gardons le souvenir d’un homme d’une grande droiture, chaleureux et sans cesse au service de son pays et de la grandeur de celui-ci.

Paix à sa grande âme.

 

Thèmes : Hommage | Ministre
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Didier
21 jours il y a

Il est trop rigolo notre depité Zan-Hugues !!! On aurait jamais dû supprimer la peine de mort pour les assassins, les violeurs et les pédophiles. Il n’y a effectivement que des rigolos de la gauche pour le faire 😡😡😡

Ti ZOM
Répondre à  Didier
21 jours il y a

Normal il fait partie des fossoyeurs de notre France , cependant ils se rendent juste pour pouak la monnaie de députés, l’autre jour, je colle un en ville pour lui demander pourquoi lo Sien lo Sat y rendre en France comme dans un moulin et nous Francais aprés 11 de vol, sommes obligé de présenter patte blanche pour entrer dans notre propre pays,
Réponse , je suis confronté tous les 15 jours, réplique ah bon ? même un élu de la république ? Oui , et il se dédouane, c’est la faute de l’Europe, mais je ne suis pas européen, je suis français, c’est inscrit sur ma PI, non Schengen, c’est quoi Schengen ? mi espère pour rentre chez lui , son voisin ou un moune que lu connait pas y mande pas lu ses papiers , c’est un peu pareil…mais trop compliquer pour ces commensaux.

jeanbaiselarak
21 jours il y a

Les dépités pays font rire …
Aujourd’hui, les populaces nombreuses, peuvent venir, piller, violer, et au final tuer …
Et ne seront jamais inquiété le moins du monde sans cette épée de damoclès sur leur tête.
Son vrai pouvoir était la dissuasion … ce n’est plus le cas maintenant …

le taz
21 jours il y a

la violence et la barbarie ont envahi ce pays a cause de ces pseudos grands humanistes !

diminution des peines, arrêt de la peine de mort, tolérance, touche pas à mon pote, etc…

en 2024, comme depuis quelques années, des barbares que les gauchistes ont laissé entrer en france, attaquent les policiers…

encore un policier menacé de mort aujourd’hui devant sa fille de 10 ans…
et un policier en faction à deux pas de l’élysée attaqué hier ou avant hier…

sans parler du reste des agressions tous les jours…

et bien, quel beau résultat, de cette lâcheté que ces gens ont instauré en france…
et tous les responsables de la déchéance de notre république qui se félicitent entre eux…

naillet : …/…  il incarnait à lui tout seul l’idéal humaniste

on en voit les résultats dans les 14 pages de la rubrique fait-divers chaque jour en france

Retour Navrant
Répondre à  le taz
21 jours il y a

Vous pouvez lire aussi les rubriques aux usa ou la peine de mort est utilisé.

Ti ZOM
Répondre à  le taz
20 jours il y a

La peine de mort s’est retournée pour les proches des victimes qui cessent de vivre après un drame de surcroît impuni 20 ans de réclusion l’auteur se retrouve libre au bout de 12

Retour Navrant
Répondre à  Ti ZOM
19 jours il y a

Supposons que nous remettons la peine de mort, les familles seront heureuses après ? Cela va résoudre quoi, merci de nous l’expliquez?
Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait rien mettre en place.
Revoir notre système judiciaire oui il y a un problème avec les condamnés, mais à tous les niveaux, si nous commencions par nos politique de tout bord condamné avec sursis et encore éligible, pour moi toute condamnation d’un politique c’est inéligibilité à vie , cela concerne aussi l’extrême droite dédouaner ici parce que les autres le font NON pas de passe droit.
cela ne s’arrête pas la j’ai déjà donné des pistes.
Donc le rétablissement de la peine de mort va résoudre quoi ?
Merci de nous l’expliquez?

Vache à Lait
21 jours il y a

Cet Homme a été le précurseur de la déliquescence de notre pays
Merci à lui de nous avoir montrer le chemin de notre perte

moi
21 jours il y a

Il fallait du courage pour abolir la peine de mort alors qu une grande majorité des français etait pour C était une grande avancée pour l humanité car la peine de mort cet acte barbare qui existe encore de nos jours n a jamais résolu le problème de la criminalité

Vache à Lait
Répondre à  moi
20 jours il y a

Voui c’est sur mais cela évite le multi récidivismes, et cela fait des économies…

Réflexions …..
Répondre à  moi
20 jours il y a

La vocation de la peine de mort n’a jamais été de résoudre la criminalité…. Mais de protéger la société !

Mordicant
20 jours il y a

 » Il restera d’abord comme celui qui a aboli la peine de mort en France et a permis la dépénalisation de ’homosexualité. À travers son engagement, sa rigueur morale, sa détermination, il incarnait à lui tout seul l’idéal humaniste.  »

Voilà qui résume bien Robert Badinter l’humaniste héritier des Lumières !

Mordicant
20 jours il y a

Les haineux habituels se défoulent sur Zinfos, en déroulant leurs litanies habituelles !

La haine ; sentiment étranger à Badinter

Vache à Lait
Répondre à  Mordicant
20 jours il y a

Pareil le sentiment de compassion vis a vis des victimes etait étranger à Badinter

Mordicant
Répondre à  Vache à Lait
20 jours il y a

Commentaire absurde d’un ignorant. Vous devriez lire des ouvrages de Badinter avant d’écrire des bêtises !

Retour Navrant
Répondre à  Vache à Lait
20 jours il y a

Merci de nous dire comment vous faites, vous rétablissez la peine de mort et la suite….

Retour Navrant
Répondre à  Retour Navrant
19 jours il y a

Les adeptes de la peine de mort et sbires de certains partis, sur la question »vous rétablissez la peine de mort et la suite…. »
Juste d’instrumentaliser à des fins politiques, la douleur des familles est leur prétexte, comme il instrumentalise la misère des gens

polo974
Répondre à  Mordicant
20 jours il y a

Litanies fausses, bien sûr…

Allez, la conclusion d’un papier d’un directeur de recherches au CNRS sur le sujet:
 » Reste que la période actuelle est en réalité la moins meurtrière depuis le début du XIXeme siècle.
Ce constat invite à une plus grande prudence celles et ceux qui, y compris parfois au sein du monde de la recherche, embrassent un peu vite l’air du temps et s’inquiètent d’une montée de la violence physique que l’observation de l’évolution des homicides dément.
En retour, ce constat incite à s’interroger plus avant sur les transformations du statut des violences dans notre société et sur l’impact de leur dénonciation croissante. « 

E H
20 jours il y a

La peine de mort a été abolie sauf pour les assassins !

Retour Navrant
20 jours il y a

La peine de mort n’empêchera pas des criminels d’exister, les USA en sont un exemple avec des tueries dans les Universités,
Il faudrait se poser les questions, comme les raisons, d’où vient le problème et pas de manière simpliste comme le fait certains parti , ex le RN avec les étrangers.
Notre mode éducatif est à la ramasse,c’est un terreau pour apprendre le respect et le vivre ensemble, l’école comme dans la plupart des familles c’est du n’importe quoi. Plus de repères, de sens d’objectif ,le sens du collectif on avance mieux à plusieurs qu’a deux. Tout est tourné vers l’individualisme,la dépendance aux outils Nos politiques de tout bord sont un exemple donné à nos enfants, la corruption, les abus, les fraudes, il y en a ici quand ont leur dit votre partis magouilles, leur réponse les autres le font. Déjà la c’est pas gagné le changement et comment voulez vous êtes crédible. Les mêmes pris la main dans le pot de confiture , se retrouvent avec du sursis ou font appel et ça dure. Les gens condamnés se retrouvent dehors et il continuent encore et encore. Le système judiciaire est à revoir, ainsi que les condamnations, déjà un éluus condamné inéligible, nous avons encore des voyous en liberté et certains votent pour eux, les mêmes qui vont me condamné que je leur reproche leur magouilles.
La Peine de mort ne résoudra rien, le problème est sociétal, personne ne souhaite une réforme profonde de notre vie mode, vu que tout le monde à ses intérêts ses passe droit.
Vous voyez c’est comme le COVID ou tout les partis auraient put travailler ensemble pour trouver une solution et être à l’écoute de la population. L’ont il fait ? Non,chacun à défendu sa crèmerie. Maintenir un bateau qui prend l’eau et ont continu à mettre du sparadrap, comme pour la nature, à si ont parle ont est écologiste , quelle connerie d’avoir créer un parti. Nous allons dans le mur et il y en encore qui en redemande. Mais peut être faudra t’il cela pour que nous changions de mode. Cela peut paraitre un peu long et pas de rapport, en faite cela a un rapport notre mode sociétal,notre façon de vivre, du collectif et d’une vision à long terme et de travailler ensemble et la ce n’est pas gagné, la peine de mort est une belle propagande politicienne. Qui dit politicienne dit qu’est ce qui se cache derrière et cela sent pas très bon, les mêmes qui se disent mains propres et têtes hautes, sont dans pas mal affaires et ont les mains sales.IL ne changeront rien en plus la culture intensives et leur pesticides, il sont déjà incapable de gérer financièrement leur parti.

Dernière modification le 20 jours il y a par Retour Navrant
Foutor
20 jours il y a

Je serai bref. L’action phare de Monsieur Badinter : la suppression de la peine de mort OUI mais les conséquences ultérieures NON. Conséquences: Laxisme prôné par la justice quant aux peines prononcées vu le manque le places de prisons. Certes cette abolition ne fait pas diminuer la criminalité mais n’augmente pas non plus la sécurité de la population car la justice remet sur le terrain d’éventuels récidivistes. Les jeunes délinquants n’ont plus peur des sanctions judiciaires et même défient les forces de l’ordre.
En fait cette loi jugée humaniste entraîne conséquemment la société ver une dérive sécuritaire fatale par la multiplication des actes de délinquance; les peines n’étant plus proportionnelles aux actes commis.
Pour des actes horribles la perpétuité n’existe même plus.

Mordicant
Répondre à  Foutor
19 jours il y a

Vous ne semblez pas faire la distinction entre « délinquant », « criminel » et « assassin ».
De plus, vous mélangez tous les problèmes de société et le prétendu laxisme de lajustice qui n’ont aucun rapport avec « la peine de mort ».
Couper un homme en deux n’a jamais dissuadé les assassins en puissance.

Retour Navrant
Répondre à  Foutor
19 jours il y a

Vous avez pas tord, l’exemple est donné par nos politique pris la main dans le sac et encore éligible. Les même qui critique notre système judiciaire vote pour eux, quand je critique les magouilles de certains partis, comme le RN, la réponse de certains ici les autres le font.
je me fait traité de gauchisse par ce que je sui pas d’accord avec la magouille de tout bord.
Je me fait traité d’antisémite et mes arrière grands parents du coté de mon père étaient de confession juive. La vision Binaire si nous ne sommes pas d’accord nous sommes obligatoirement du camp adverse, c’est bien la le problème de tout politiser, d’avoir une vision binaire et non global et plus complexe.
De vouloir que les choses changent il faudrait commencer par soi même et faire le ménage chez soi.
Critiquer les uns pour défendre les autres qui sont aussi pourrit est fort de café, le pire les gens trouvent cela normal.
Le problème est plus dans le font que dans la forme.
Oui il y a un problème avec notre justice, c’est bien nos politiques qui font les lois, ils et elles en profitent bien.Condamnés et toujours éligibles, il y en a encore qui votent pour eux.

Mordicant
19 jours il y a

En 2022, 90% des exécutions confirmées dans le monde avaient lieu dans trois pays : l’Iran, l’Arabie saoudite et l’Égypte. Quant à la Chine, elle exécute à elle seule, chaque année, plus que tous les autres pays réunis, même si ses chiffres officiels sont classés secret d’État.

En une seule journée, le 12 mars 2022, l’Arabie saoudite a décapité 81 condamnés à mort, portant à 100 le nombre total de personnes exécutées dans le pays.

Etonnant comme les dictatures apprécient ce mode de « justice » !

Dans la même rubrique

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.