Revenir à la rubrique : Communiqué

Maternité : Du nouveau à la clinique Jeanne d’arc

Depuis plusieurs années, la clinique et ses équipes assurent, pour toutes les activités de la clinique Jeanne d’Arc / Orchidées, des missions de service public auprès de la population Réunionnaise. Depuis sa naissance, la maternité Jeanne d’Arc construit le bonheur et l’avenir des Réunionnais 7J/7 et 24h/24. Conformément à la politique du groupe Clinifutur, tous […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 23 septembre 2010 à 15H10

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Depuis plusieurs années, la clinique et ses équipes assurent, pour toutes les activités de la clinique Jeanne d’Arc / Orchidées, des missions de service public auprès de la population Réunionnaise. Depuis sa naissance, la maternité Jeanne d’Arc construit le bonheur et l’avenir des Réunionnais 7J/7 et 24h/24. Conformément à la politique du groupe Clinifutur, tous les patients de la clinique Jeanne d’Arc /Orchidées sont accueillis sans condition de ressources. Plus de 50% des patients de la clinique clinique Jeanne d’Arc / Orchidées sont bénéficiaires de la CMU, ce qui représente un des plus fort taux de l’île.

Les ailes « Alizé » et « Corail » composent à présent le service maternité de la clinique Jeanne d’Arc. Si l’aile « Corail » est plus particulièrement réservée aux accouchées, les deux services offrent 30 lits, (dont 19 chambres particulières) et permettent d’accueillir légalement les grossesses pathologiques et les patientes bénéficiaires d’une Fécondation In Vitro. Une nurserie accueille bébés et mamans, qui peuvent être accompagnées dans la familiarisation du bain et des soins grâce à la présence et aux conseils des auxiliaires de puériculture.

La maternité et le service de Néonatologie bénéficient de locaux et d’équipements récents. Une attention particulière a été portée à la qualité hôtelière des chambres. Les maternités sont classées en trois niveaux, selon leurs possibilités à prendre en charge une grossesse en fonction du degré de risque de la grossesse : Les maternités de niveau 1 (près de 50% des maternités) peuvent prendre en charge les grossesses et accouchements « simples », sans complication (accouchement par voie basse ou par césarienne). Ces grossesses normales représentent un pourcentage important des grossesses. Les maternités de niveau 2 peuvent prendre en charge des grossesses à risques et les grossesses multiples ainsi que les bébés pour lesquels existent des risques. Ces maternités disposent d’une unité de néonatologie qui peut prendre en charge les enfants prématurés nés à partir de 33 semaines de grossesse.
Niveau 2 A : service de pédiatrie néonatal
Niveau 2 B : service de soins intensifs et de pédiatrie néonatale, prennent en charge grossesses à risque et menace d’accouchement prématuré supérieur à 30/31 Semaines d’aménorhée.

Les maternités de niveau 3 (près de 10% des maternités) : Ces maternités, souvent situées dans de grands centres hospitaliers, permettent de suivre particulièrement les grossesses à risques (Diabète, hypertension artérielle..), et celles liées aux naissances prématurées. Elles peuvent prendre en charge les prématurés, nés avant 33 semaines de grossesse, quel qu’en soit leur terme. Elles disposent d’une unité de réanimation néonatale qui permet l’hospitalisation du bébé à la naissance, sans avoir besoin de le séparer de sa mère.
La maternité de la Clinique Jeanne d’Arc est de niveau 2A.

Le bloc opératoire
Le bloc opératoire, également totalement rénové, fait partie intégrante du secteur de naissance. Il est composé d’une salle réservée aux césariennes, d’une salle dédiée à la Fécondation In Vitro et certaines chirurgies, d’une salle de soins post-interventionnelle, 2 salles de pré-travail et 3 salles d’accouchement.

Le personnel médical et paramédical de la maternité Jeanne d’Arc, composé de 7 gynécologues dont un de garde 24h/24 (à tour de rôle) 3 pédiatres, 1 anesthésiste dédié à la maternité de garde 24h/24 (à tour de rôle) 18 sages-femmes, 4 auxiliaires, 9 aides-soignantes, 1 infirmière puériculture et 4 agents

A la maternité Jeanne d’Arc, les personnels ont un plus grand respect de la physiologie de la naissance : l’équipe médicale et les sage-femmes sont à l’écoute de l’évolution des demandes des patientes, les mamans souhaitant dans une large majorité une diminution de la médicalisation de la naissance, tout en préservant la sécurité médicale.

Afin d’améliorer la réponse des professionnels à ces évolutions sociétales, un programme de formation a été engagé : posture, accompagnement à l’allaitement maternel, massages du bébé,
alcoolisation ….

Des alternatives à l’hospitalisation conventionnelle en cas de grossesse pathologique sont mises en place : La durée moyenne du séjour a baissé, permettant un retour plus rapide à l’environnement familier, sans accroître les risques, grâce à un travail d’équipe entre les sage-femmes libérales, les médecins généralistes et les gynécologues.

Un meilleur accompagnement psycho-affectif : L’équipe de périnatalité intervient à toutes les étapes de la grossesse pour répondre aux détresses ou difficultés d’adaptation des parents. En relation avec les services sociaux, l’équipe permet aux patientes d’améliorer leur équilibre psycho-affectif et accompagne la mise en place de la parentalité.

La présence d’un service de néonatologie depuis 2005 au sein même du service maternité assurant dans l’établissement les soins des bébés en difficulté a permis d’éviter la séparation – douloureusement vécue – du couple mère-enfant.

Organisation des prises en charge : les inscriptions à la maternité s’effectuent sans limitations géographiques. Les situations particulières présentées par les professionnels de PMI ou autre correspondant médical sont étudiées et prises en compte selon les besoins spécifiques.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué]“Nous, élus des Outremers, demandons solennellement au Gouvernement le retrait immédiat du projet de loi de réforme constitutionnelle”

La Présidente de Région Huguette Bello aux côtés de Présidents de collectivités ultramarines et de parlementaires ultramarins (dont les Réunionnais Evelyne Corbière, Karine Lebon, Frédéric Maillot, Emeline K/Bidi, Perceval Gaillard, Jean-Hugues Ratenon et Younous Omarjee) cosignent une tribune pour alerter sur la situation en Nouvelle-Calédonie et appeler le gouvernement à retirer son projet de loi de réforme constitutionnelle.