Revenir à la rubrique : Océan Indien

Madagascar : les infos du jour minute par minute

Cet article est réactualisé tout au long de la journée, à partir des "Flash infos" du site malgache www.sobika.com. A noter que les heures que nous donnons sont celles de Madagascar. Pour avoir celle de la Réunion, il faut rajouter une heure.

Ecrit par Ludovic Robert – le jeudi 26 février 2009 à 16H59

15H54 : Le président Marc Ravalomanana et sa délégation + le sous-secrétaire général aux Affaires politiques Haile Menkerlos de l’ONU sont au Hintsy Ambohimanambola. Andry Rajoelina est absent ( pour le moment )
15H46 : Selon un communiqué du gouvernement, Marc Ravalomanana n’est pas venu hier pour des raisons de protocole et de sécurité.
15H37 : Andry Rajoelina appelle à un nouveau rassemblement demain à Mahamasina
15H30 : l’Etat confirme nos informations sur Tuléar/ 20 personnes ont été arrêtées. le calme est revenu ce matin.
15H25 : Des personnes ont établi un barrage à soanierana entre anosy et Tanjombato
14H46 : grenade au pont d’Anosibe. Hopital Hjra fait état de 7 blessés (légers)
14H30 : Entre le marché du jeudi de Mahamasina et le sit in , difficile de faire une estimation sur le nombre réel de gens venu pour le sit in.
14H00 : L’office National du tourisme annonce un taux d’annulation des réservations proche de 100%
13H15 : Fin du sit in Tgv. La foule a été dispersée, les militaires font des rondes autour de la zone anosy mahamasina
13H : Tirs en l’air à Mahamasina entendus
12H54 :Marc Ravalomanana était hier a Mahajanga et Tamatave pour rencontrer les autorités militaires et civiles de ces deux régions. Il était accompagné de son ministre de la défense et du chef d’etat major de l’armée.
12H50 : A 12h, des camions sont arrivés avec des petites voitures. ils ont essayé de s’emparer de la sono. Sarerka a été emmené par la sécurité tgv, puis l’Emmonat a dispersé la foule. Stand by actuellemenT à Mahamasina.
12H40 : Il reste encore du monde a Mahamasina malgré la dispersion par les forces de l’ordre
12H38 : Interrogation sur le chanteur Sareraka qui a été vu emmené par des hommes.
12H30 : Andry Rajoelina n’était pas à Mahamasina
12H16 : Lancement de bombes lacrymogènes à Mahamasina par l’Emmonat ( forces de l’ordre )
11H45 : Tuléar : Pillages cette nuit du riz du magasin Zam Zam cité Zizal sur magasin Aftab du programme alimentaire mondial ou sont entreposés des stocks de riz.
11H43: Michèle Ratisvalaka prend la parole à Mahamasina. Pas encore grand monde
11H30 : Andry Rajoelina n’est pas encore arrivé à mahamasina
11H25 : Les Tgvistes appellent les employés de la Jirama à la grève. Mouvement lancé ce matin devant la Jirama siège ( près de Cimelta ). Le motif : le salaire des Dg qui représentairent le salaire de 1000 employés selon eux

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mozambique : TotalEnergies aurait cessé de payer directement les forces armées pour sa protection

Il y a un an, un rapport indépendant commandé par TotalEnergies préconisait au groupe de ne plus financer directement la Joint Task Force, composée de soldats rwandais et mozambicains, pour assurer la protection de ses installations dans la région du Cabo Delgado. Selon le site Zitamar, le géant français pétro-gazier verserait désormais sa contribution au gouvernement mozambicain, afin d’éviter que son argent ne puisse être associé à d’éventuels crimes de guerre.

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.