Revenir à la rubrique : Océan Indien

Les Comores : Une épidémie de choléra introduite par un navire en provenance de Tanzanie

L'arrivée à Moroni d'un bateau en provenance de Tanzanie le 30 janvier dernier, avec à son bord un homme mort ainsi que plusieurs autres présentant des signes suspects, a fait craindre une réintroduction du choléra en Grande Comore. C'est à présent chose confirmée par les autorités comoriennes depuis hier.

Ecrit par N.P. – le samedi 03 février 2024 à 10H07

Les autorités comoriennes ont-elles appliqué des mesures de quarantaine sur un navire suspecté de transporter un équipage touché par l’épidémie de choléra qui sévit dans certains pays d’Afrique de l’Est ? La question est sans doute sur toutes les lèvres à Moroni, où une rumeur a longtemps circulé selon laquelle le bateau aurait accosté sans préalablement déclarer une situation sanitaire préoccupante, avec un homme mort et un autre malade.

« Nous somme en train d’investiguer et nous suivons de près les membres de l’équipage», avait déclaré jeudi 1er février le directeur général de la santé de l’archipel des Comores, le Dr Saindou Ben Ali Mbae, rapportent nos confrères de La Gazette des Comores.

Finalement, le ministère de la Santé a officiellement déclaré une épidémie de choléra aux Comores le vendredi 2 février. Les échantillons testés se sont révélés positifs et les personnes isolées. Les autorités demandent à la population de respecter quelques règles comme le lavage des mains, bien cuire ses aliments et boire de l’eau potable.

La population et les voyageurs sont invités à se signaler « au moindre symptôme » et des consignes sanitaires strictes ont été adressées par les autorités. Toujours selon La Gazette des Comores, la dernière épidémie de Choléra dans l’archipel remonte à 2007 et aurait concerné 1.500 cas, pour une vingtaine de décès constatés.

Selon un communiqué du ministère comorien de la Santé daté du 1er février, ce serait en réalité plusieurs personnes de l’équipage qui présenteraient des « signes suspects ». Une dizaine de pays africains seraient actuellement touchés par l’épidémie de choléra selon le dernier recensement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Thèmes : Comores
S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jeanbaiselarak
20 jours il y a

Soon in Reunion Island.
Via Mayotte.

Mi di Mi pense
Répondre à  jeanbaiselarak
20 jours il y a

Il ne suffit pas de l’écrire en  » english  » … Bientôt à la REUNION !

Chacun à sa manière de prendre ses précautions à ces français d’ailleurs qui croient voir un Eldorado sans bouger le petit doigt …

Oiseaux
Répondre à  Mi di Mi pense
20 jours il y a

On est tous des français d’ailleurs !! Il faut pas plus français qu’Astérix et Obelix

Olivier
Répondre à  jeanbaiselarak
20 jours il y a

A espérer que Bello monte au créneau

Retour Navrant
Répondre à  jeanbaiselarak
20 jours il y a

Réunion’ island

Pour une justice ferme !
20 jours il y a

Situation inquiétante où la REUNION est devenu une passoire !

Que chacun reste chez lui et très loin … Les vaches seront bien gardées !

De la fermeté des autorités, élus, aux entrants qui voient le paradis sous notre cocotier ….

Olivier
Répondre à  Pour une justice ferme !
20 jours il y a

A espérer que le préfet sera ferme car lui aussi peut être contaminé

Retour Navrant
20 jours il y a

Aucun message d’empathie, envers les comoriens, le choléra est une maladie grave. La seule réaction c’est que cela arrive pas ici, oui il faut empêcher cela. Ce qui n’empêche pas d’envoyer un message de solidarité envers des humains, qu’ils soient au Comores ou en Afrique. Quel beau monde du moi d’abord, après moi le déluge. Pourtant ici nous avons une partie de la population qui vient de ces pays.

Olivier
Répondre à  Retour Navrant
20 jours il y a

qu’on veut voir retourner chez elle

Lulu
Répondre à  Retour Navrant
20 jours il y a

ben quoi rien de nouveau, c’est cela la Réunion…not pays, not tradition, not lang, not identité, nos ancêtres, le ici chez nous….. montre bien qu’à part son nombril le créole, du moins pour une certaine catégorie….le ailleurs ne l’intéresse pas, sauf quand on l’accuse de tous les maux alors là il dira…ailleurs aussi c’est comme çà….!

Lucas
Répondre à  Retour Navrant
20 jours il y a

Bah toi tu dis quoi ? Rien aussi…
Faut bien comprendre avec le contexte conflictuel, Mayotte Comores France, les gens sont exaspéré… Donc des attaques fusent de partout mais au fond je ne penses pas que les gens sont sans scrupules….

Regardes l exemple de Bras Fusil, ce beau quartier transformé en gueto, c est bien des gens venu d’ailleurs qui l ont rendu comme ça, une façon de remercier la France….

Ecoeuré
19 jours il y a

A lire les commentaires, il est clair que Zinfos974 est devenu un repaire de racistes bien gras qui ne se cachent même plus pour vomir leur haine des Noirs!
Ah si, ils se cachent derrière leur écran!
Des sans co..lles, comme d’hab!
C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait!!!

Antiflic
19 jours il y a

Il faut fermer la frontière avec ce pays

Dans la même rubrique

La tempête tropicale Eleanor attendue à 30 km de Maurice

Selon les services météos mauriciens, la tempête tropicale Eleanor a été flashée à 75 km à l’est de l’île, à hauteur de Grand Gaube. Le pays est placé en alerte de niveau 3 et subit d’importantes pluies. Eleanor, qui se déplace à 25 km/h en direction du Sud-Sud-Ouest, doit passer à 30 kilomètres des côtes mauriciennes à la mi-journée.

Eleanor : L’île Maurice passe en alerte 3

Devant l’arrivée d’Eleanor, les autorités mauriciennes ont décidé de renforcer le niveau d’alerte. L’aéroport de Plaisance a été aussi fermé dès 7h30 ce jeudi.

Eleanor : Maurice passe en alerte 2

Les autorités mauriciennes annoncent que l’île sœur est passé en alerte 2. Les écoles et les crèches sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Une détérioration du temps est attendue dès aujourd’hui à l’île Maurice

L’île Maurice va inaugurer la base militaire indienne d’Agaléga le 29 février

Dimensionnée et équipée pour accueillir des navires, des avions et probablement des sous-marins, la base militaire indienne construite sur l’île mauricienne d’Agaléga sera inaugurée le 29 février en présence de Pravind Jugnauth. Le premier ministre de l’île Maurice est pourtant raillé par la population pour avoir nié l’existence de cette enclave militaire indienne sur le territoire national.

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial