Revenir à la rubrique : National | Politique

Législatives anticipées 2024 : La gauche s’unit et forme le Front populaire

Les instances nationales de gauche se sont réunies lundi soir et se sont mis d'accord sur le principe d'un "nouveau Front populaire" avec des candidatures uniques dès le premier tour pour cette coalition. L'union se fera-t-elle aussi localement ?

Ecrit par N.P. – le mardi 11 juin 2024 à 13H52

Les Ecologistes, les Insoumis, le Parti communiste, le PS, Place Publique et Générations ont signé un accord lundi soir en vue des élections législatives anticipées de 2024. Celui-ci s’axe sur le principe d’une « candidature unique » de gauche sur chaque circonscription.

La Nupes qui avait permis à la gauche de devenir la plus grande force d’opposition aux Législatives 2022 n’est plus. Mais face aux menaces que représentent l’extrême droite et la majorité présidentielle, les partis de gauche ont fait fi de leurs différences et ont aussi décidé de passer outre les tensions et disputes des derniers mois pour s’allier à nouveau. Le nouveau « Front populaire » est né lundi soir à Paris au siège des Verts.

Le principe de cette union a été acté lundi soir, cependant la gauche devrait dans les prochaines heures présenter un programme de « rupture » sur lequel partir en campagne pendant deux semaines.

 

Des négociations pour répondre à la crise politique

 

Les mots durs du député LFI sortant, François Ruffin, qui ont résonné comme un appel au rassemblement pour les partis de gauche. Dimanche soir, après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, il avait déclaré à ses camarades de gauche qu’il fallait « arrêter les conneries« . L’élu qui a dû rendre son écharpe a fait un parallèle avec la crise politique de 1929 provoquée par des affrontements violents menés par une ligue d’extrême droite. Un « front populaire » s’était alors formé et avait remporté la majorité aux Législatives suivantes.

En 2024, les partis de gauche se sont rassemblés pour faire face à un nouveau danger, celui représenté par le Rassemblement national qui tente de son côté de s’unir avec Reconquête et Les Républicains. Toutes les formations politiques du « Front populaire » ne considèrent cependant pas que l’union est scellée. Les proches de Raphaël Glucksmann, la tête de liste sortie en tête des mouvements de gauche aux Européennes, insistent : Place Publique a signé l’accord de principe afin de démarrer les négociations, mais l’alliance n’est pas faite.

À La Réunion, les partis politiques de gauche ont décidé de s’exprimer uniquement sur les plateaux de télévision, lundi soir. Une alliance devrait se reformer entre les deux plateformes de gauche bien que les tensions ne se sont pas encore dissipées, surtout après une campagne des Européennes marquée par des attaques en règle et des règlements de compte opaques. En 2022, l’union de gauche avait permis un raz-de-marée avec 6 députés élus sur 7.

 

Emmanuel Macron ne démissionnera pas, « quel que soit le résultat » des Législatives

 

Législatives anticipées 2024 : Bardella en Premier ministre, alliances possibles avec Reconquête et LR

 

Législatives anticipées de 2024 : Renaissance à la recherche d’alliés face à LFI et au RN

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Élections Législatives 2024 : mise sous pli et campagne électorale

– Communiqué de la préfecture –
À l’approche du 1er tour des élections législatives ce dimanche 30 juin 2024, le chantier de mise sous pli des documents électoraux s’est achevé le lundi 25 juin. Près de 700 000 électeurs réunionnais recevront ainsi les professions de foi et bulletins de vote des candidats dans leurs boîtes aux lettres. La campagne électorale du premier tour se termine le vendredi 28 juin à minuit, avec des règles strictes concernant la propagande et l’affichage électoral.

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Affaire Kendji Girac : Les conclusions de l’enquête

L’enquête sur l’affaire Kendji Girac se termine, non sans avoir fait couler beaucoup d’encre. Les investigations n’ont pas pu confirmer l’ensemble des affirmations du chanteur mais permet de faire en partie la lumière sur cette affaire.