Revenir à la rubrique : National | Politique

Législatives anticipées 2024 : Bardella en Premier ministre, alliances possibles avec Reconquête et LR

Les formations politiques se positionnent et démarrent les discussions en vue des élections législatives anticipées de 2024 provoquées par la dissolution de l'Assemblée nationale. Marine Le Pen a déclaré que si le RN sort en tête et se trouve en position de choisir le chef du prochain gouvernement, Jordan Bardella sera le candidat de l'extrême-droite. Le Rassemblement national a aussi rencontré les représentants de Reconquête hier soir, mais aucun accord n'a encore été signé. En attendant, la main est tendue aux Républicains.

Ecrit par N.P. – le mardi 11 juin 2024 à 14H00

Les élections législatives anticipées de 2024 se dérouleront les 30 juin et 7 juillet prochains. La dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron après la déroute du parti présidentiel aux Européennes appelle à nouveau les électeurs aux urnes. Les partis politiques travaillent depuis lundi à former des alliances primordiales afin de constituer une nouvelle majorité ou pour faire barrage aux adversaires.

Les partis de gauche se sont rassemblés et ont signé un accord de principe qui se base sur un axe principal : une candidature unique de gauche dans chaque circonscription. Un programme dit « de rupture » devrait être dévoilé par le nouveau Front populaire composé des Ecologistes, de La France Insoumise, du Parti socialiste, de Place Publique et de Générations. D’autres formations comme le Parti radical de gauche soutien cette initiative qui vise à faire barrage au Rassemblement national ainsi qu’à évincer la coalition présidentielle.

 

Législatives anticipées 2024 : La gauche s’unit et forme le Front populaire

 

Suite à cette montée en puissance d’une gauche divisée depuis l’explosion de la Nupes et les derniers scrutins, l’extrême droite a décidé de se rassembler et de tendre la main à ses adversaires d’hier. Le Rassemblement national, sorti largement en tête des urnes aux Européennes, et malgré les tensions vives avec Reconquête lors de la campagne, les deux partis d’extrême-droite ont entamé des discussions. Aucun accord n’a encore été trouvé.

Le RN souhaite s’assurer d’une majorité à l’Assemblée nationale et vise même à rallier d’autres élus de droite venus des Républicains. Le président de LR, Eric Ciotti, s’est d’ailleurs prononcé favorablement à une coalition avec l’extrême-droite en vue des Législatives de 2024. Une annonce décriée par certains membres de son parti.

Clairement renforcée par sa victoire aux Européennes, le Rassemblement national s’est aussi déjà projeté au lendemain du scrutin. Marine Le Pen a déclaré que si le RN obtenait une majorité parlementaire et provoquait ainsi un remaniement ministériel, Jordan Bardella serait le candidat tout trouvé pour devenir chef du prochain gouvernement.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
48 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Élections Législatives 2024 : mise sous pli et campagne électorale

– Communiqué de la préfecture –
À l’approche du 1er tour des élections législatives ce dimanche 30 juin 2024, le chantier de mise sous pli des documents électoraux s’est achevé le lundi 25 juin. Près de 700 000 électeurs réunionnais recevront ainsi les professions de foi et bulletins de vote des candidats dans leurs boîtes aux lettres. La campagne électorale du premier tour se termine le vendredi 28 juin à minuit, avec des règles strictes concernant la propagande et l’affichage électoral.

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Affaire Kendji Girac : Les conclusions de l’enquête

L’enquête sur l’affaire Kendji Girac se termine, non sans avoir fait couler beaucoup d’encre. Les investigations n’ont pas pu confirmer l’ensemble des affirmations du chanteur mais permet de faire en partie la lumière sur cette affaire.