Revenir à la rubrique : Océan Indien

Le président du Conseil départemental de Mayotte en garde à vue

Soibahadine Ibrahim Ramadani et 9 de ses directeurs sont entendus depuis ce lundi matin par la section de recherche de la gendarmerie sur commission rogatoire d’un juge d’instruction.  Selon Mayotte 1ère, le président du Conseil départemental serait assisté d’un avocat parisien. La semaine dernière, il avait déjà été entendu à la gendarmerie avec Issa Abdou […]

Ecrit par Zinfos974 – le lundi 11 mars 2019 à 14H45

Soibahadine Ibrahim Ramadani et 9 de ses directeurs sont entendus depuis ce lundi matin par la section de recherche de la gendarmerie sur commission rogatoire d’un juge d’instruction. 

Selon Mayotte 1ère, le président du Conseil départemental serait assisté d’un avocat parisien.

La semaine dernière, il avait déjà été entendu à la gendarmerie avec Issa Abdou Issa, le vice-président du Département en charge du social.  

Ces auditions porteraient sur les emplois de complaisance, depuis 2016, au sein de la collectivité départementale de Mayotte. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mozambique : TotalEnergies aurait cessé de payer directement les forces armées pour sa protection

Il y a un an, un rapport indépendant commandé par TotalEnergies préconisait au groupe de ne plus financer directement la Joint Task Force, composée de soldats rwandais et mozambicains, pour assurer la protection de ses installations dans la région du Cabo Delgado. Selon le site Zitamar, le géant français pétro-gazier verserait désormais sa contribution au gouvernement mozambicain, afin d’éviter que son argent ne puisse être associé à d’éventuels crimes de guerre.

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.