Revenir à la rubrique : Faits divers

L’avocat dionysien condamné pour escroquerie jugé en appel

L’avocat dionysien Vincent Richard, 43 ans, avait été condamné l’année dernière pour escroquerie et abus de confiance. Il lui était reproché d’avoir facturé des prestations à son nom alors qu’il était collaborateur du cabinet Garriges-Géry-Schwartz, l’un des associés étant un ami d’études. Pour cela, il avait écopé de six mois de prison avec sursis et à […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 02 mai 2019 à 21H12

L’avocat dionysien Vincent Richard, 43 ans, avait été condamné l’année dernière pour escroquerie et abus de confiance. Il lui était reproché d’avoir facturé des prestations à son nom alors qu’il était collaborateur du cabinet Garriges-Géry-Schwartz, l’un des associés étant un ami d’études. Pour cela, il avait écopé de six mois de prison avec sursis et à devoir payer la somme de 28 924,75 euros au cabinet.
 
C’est entre 2012 et 2013 que les avocats réalisent que certains dossiers, tous du même client, un établissement bancaire, sont introuvables. 25 dossiers pour lesquels il y a eu des factures s’élevant à plus de 30.000 euros n’existent pas dans la comptabilité du cabinet.
 
C’est avec l’aide d’une juriste que les dossiers ont été masqués et facturés directement au nom de Vincent Richard. Si la juriste se doutait que la pratique n’était peut-être pas très légale, elle voulait protéger son ami. Elle aurait également profité de cadeaux et de sommes d’argent. Elle avait été condamnée à trois mois de prison avec sursis.

Pour Vincent Richard, il s’agit d’une simple « maladresse » lorsqu’il avait été sollicité par l’établissement bancaire.
 
Jugés tous les deux en appel à Saint-Denis ce jeudi, ils seront fixés sur leur sort le 6 juin.
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.