Revenir à la rubrique : Communiqué

« La Réunion zone de non-droit pour le handicap » : Le GARDPH veut rencontrer le ministre de la Santé

Le Groupement des associations pour le respect de droits des personnes handicapées demande une audience au ministre de la Santé.

Ecrit par N.P – le mercredi 23 novembre 2022 à 10H27

Alors que 58% des enfants et 66% des adultes vivant avec un handicap à la Réunion n’ont pas accès à leurs droits ouverts par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), le nouveau Groupement des Associations pour les Respect des Droits des Personnes Handicapées (GARDPH) créé en 2022, demande à être reçu par le ministre de la Santé en visite à la Réunion le 28 novembre prochain.

Un courrier officiel a été adressé ce mardi à Christine Torres, sous-préfète chargée de la Cohésion sociale et de la jeunesse, ainsi qu’à Gérard Cottelon, directeur général de l’ARS Réunion.

Au-delà des chiffres, il faut prendre en compte les « parcours de vie » qui débouchent trop souvent en impasse ou en sens-interdit : à 3 ans puis à 6 ans pour l’entrée à l’école, à 12 ans pour le collège, à 16 ans pour le passage au lycée ou en Institut médico-professionnel. À l’âge adulte c’est le blocage complet. Les familles assument seules, jusqu’à la limite de leurs forces, leur personne handicapée que la solidarité nationale a rejetée.

Une dizaine d’associations réunionnaises œuvrant dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap s’unissent pour faire respecter leurs droits ouverts par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).

En métropole, le handicap touche 2% de la population, à la Réunion c’est 4% ! La politique dans ce domaine n’est pas adaptée à notre territoire.

Christine Caruel, par ailleurs présidente de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) a réussi à fédérer neuf associations regroupées au sein du GARDPH :

  • Adapei (Association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées mentales)
  • Adedim-Afadeha (Association de familles pour la défense et la représentation des personnes gravement handicapées)
  • Bel Avenir 974 (Institut médico-éducatif)
  • Autisme Réunion
  • Collectif AVEC (accompagnement à la vie sociale à l’enfance et à la citoyenneté)
  • Dys Semblable (enfants porteurs de troubles spécifiques du langage et des apprentissages)
  • Saint-Paul Handisport
  • Oriapa (personnes âgées)
  • Unafam (Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou handicapées psychiques)
Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.