Revenir à la rubrique : Société

La non compensation de l’indemnité temporaire de retraite sonne la colère des fonctionnaires

Les syndicats Alliance Police Nationale La Réunion et CFE-CGC appellent à la mobilisation des fonctionnaires d’Etat après la perte du bénéfice de l’ITR, l’indemnité temporaire de retraite.

Ecrit par L.G. – le dimanche 05 mai 2024 à 16H36
Photo : © Pierre Marchal - Anakaopress

« La vie lé cher sans l’ITR », lancent les syndicats des cadres, techniciens, agents de maîtrise des fonctions publiques (CFE-CGC) ainsi que le syndicat Alliance Police.

Ces organisations syndicales sonnent la révolte contre la fin d’un dispositif financier mis en place dans les six territoires ultra-marins que sont La Réunion, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, la Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon et Mayotte pour atténuer les effets de la vie chère pour les anciens fonctionnaires d’Etat. Ce dispositif est appelé « indemnité temporaire de retraite » et est versé chaque mois sur la pension de retraite des anciens agents de la fonction publique d’Etat.

Les deux syndicats demandent une table ronde à la ministre des Outre-mer et au préfet « afin de discuter de la création d’un dispositif de compensation » venant se substituer à la fin de l’ITR à La Réunion et à Mayotte. L’objectif des organisations serait de l’inscrire dès le prochain vote du budget de l’Etat pour l’année 2025.

Dans les territoires français du Pacifique, une mesure compensatoire a déjà été mise en place mais semble « peu satisfaisante », rapportent les syndicats réunionnais tenus au courant grâce à leurs collègues exerçant dans ces TOM. A ce jour, « La Réunion est exclue du dispositif ! » et « ce gouvernement cherche tout simplement à paupériser les fonctionnaires réunionnais ! » 

Pendant ce temps, rappellent les syndicats, si l’Etat indique que l’écart de prix réel entre l’Hexagone et La Réunion est de 9%, « pourquoi La Réunion bénéficie du dispositif Bouclier qualité prix si réellement l’écart de prix est minime ? Et pourquoi la Région maintient la bouteille de gaz à 15 euros si l’écart est aussi minime ? », ironisent-ils.

Alliance Police 974 et la CFE-CGC appellent tous les fonctionnaires d’Etat à se rassembler pour parler d’une même voix. Une réunion intersyndicale doit se tenir à cet effet ce mercredi 8 mai à Saint-Denis.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
46 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.