Revenir à la rubrique : Société

La liste des établissements scolaires qui n’ouvriront pas lundi

Le Rectorat de La Réunion a fait le point sur les écoles, collèges et lycées qui connaîtront des perturbations lundi et ceux qui ne pourront pas ouvrir leurs portes de la journée. La liste sera mise-à-jour au fur et à mesure des annonces.

Ecrit par N.P. – le dimanche 21 janvier 2024 à 17H00
Rectorat de La Réunion (Photo : Alexandre Robert)

Le rectorat porte à la connaissance des familles et des personnels que les cours reprendront normalement dans les écoles, collèges et lycées de l’académie à compter du lundi 22 janvier 2024.

Toutefois, sur décision des maires concernés, la reprise des classes est décalée pour les élèves de 10 écoles de l’académie :

–          À Saint-Benoit :  l’école primaire Denise Salaï, la reprise se fera lundi en fin de matinée, à 11h30, et les écoles maternelles André Hoareau et Les Orangers accueilleront leurs élèves à partir du mardi 23 janvier.

–          À Saint-Joseph : les écoles primaires La Crête 1, Les Cryptomérias, Matouta, La plaine des Grègues et Lenepveu accueilleront les élèves à partir du mardi 23 janvier.

–          À Saint-Pierre : l’école maternelle Pierre Lagourgue restera fermée jusqu’à jeudi 25 janvier, en raison de travaux de remise en état.

–          À Saint-Philippe, la rentrée est également reportée à mardi pour l’école primaire Maurice et Katia Kraft, en raison de problèmes d’alimentation en eau.

Par ailleurs, les élèves du collège de la Marine à Saint-Joseph sont invités à venir avec un sandwich ou un repas froid pour leur premier jour de classe, le temps de la remise en fonctionnement du service de restauration.

Concernant les transports scolaires, même si la situation générale est stabilisée, certains circuits peuvent avoir été modifiés ou ne pas être assurés par les transporteurs. Les familles des élèves transportés sont donc invitées à prendre connaissance sur les sites des intercommunalités, de l’état du réseau de transport qui dessert la prise en charge de leur enfant.

Enfin, il est recommandé aux parents de faire partir leur enfant à l’école avec une gourde d’eau et éventuellement un encas.

Malgré cette situation complexe, le recteur de région académique souhaite une bonne reprise à l’ensemble des élèves et de la communauté scolaire.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.

Clara répond de belle manière aux commentaires misogynes

La chanteuse Clara Roland a été la cible de très nombreux commentaires négatifs sur son choix vestimentaire lors d’une prestation musicale sur scène. Elle a pris la parole lundi et a rappelé l’importance de rester libre et de s’assumer face aux critiques qui seront toujours présentes.

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.