Revenir à la rubrique : Faits divers

Injures publiques raciales : Patrick Lebreton relaxé

Le maire de Saint-Joseph a été poussé en justice par André Thien Ah Koon et Jeannot Lebon. Une affaire qui fait suite à l’élection houleuse à la présidence de la CASUD en juillet 2020.

Ecrit par 376508 – le jeudi 14 avril 2022 à 13H17

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a tranché. Patrick Lebreton a été relaxé pour les faits d’injures publiques. Pour ses conseils, Me Thierry Gangate et Me Alain Rapady, les poursuites ne tenaient pas.

Le 6 août 2020, quelques semaines après l’houleuse réélection d’André Thien Ah Koon à la tête de la Casud, Patrick Lebreton tient une réunion publique. L’élu ne mâche pas ses mots envers son élu de l’opposition au conseil municipal, Jeannot Lebon, vu comme un « TDC, oui ça veut dire un trou du cul », lance alors l’édile. 

Lors de cette réunion, André Thien Ah Koon est surnommé à de nombreuses reprises « Chinois ». Des injures à caractère raciste, a poursuivi le plaignant. 

Les deux parties civiles avaient demandé 5.000 euros de dommages et intérêts chacune et la réalisation d’un stage de citoyenneté à l’encontre de Patrick Lebreton.

Le tribunal a estimé, après avoir écouté et mais également après avoir remis les propos dans leur contexte, que les déclarations de Patrick Lebreton ne portaient pas atteinte à la dignité de Jeannot Lebon.

Les faits concernant André Thien Ah Koon ne sont pas non plus caractérisés, selon le tribunal. Les propos faisant référence à l’origine ne sont pas jugés injurieux, d’autant qu’ils n’ont pas été associés à d’autres propos discriminants ou désobligeants. Cela surtout dans un contexte réunionnais où les communautés cohabitent ensemble depuis de nombreuses années.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mort de Dimitri Saugrin : Retournement de situation lors du procès en appel des accusés

Deux cousins sont rejugés pour la mort de Dimitri Saugrin survenue en mai 2019. L’homme avait été abattu devant chez ses parents dans la Cité Cotur au Port. Florent Pomeng avait été condamné à 30 ans de prison alors que John Fruteau de Laclos avait été acquitté des faits d’assassinat. Les accusés ont cette fois-ci été tous les deux reconnus coupables.

Fraude aux municipales à l’Etang-Salé : « Cette manipulation électorale a atteint son objectif »

Le volet pénal des élections municipales de 2020 à l’Etang-Salé s’est à nouveau joué devant la justice ce jeudi. Lors du premier procès à St-Pierre, les cinq personnes poursuivies avaient été relaxées. Le ministère public a requis des peines amende à l’encontre de trois d’entre eux, ceux qui avaient des responsabilités administratives et électorales le jour des faits. La décision de la cour d’appel est tombée ce jeudi 11 avril, les prévenus sont, comme en première instance, relaxés.

Bordeaux : Un mort et un blessé grave après une attaque au couteau

Ce mercredi soir, un assaillant a mortellement blessé un homme de 37 ans sur les quais de la Garonne. Après s’en être pris à un autre passant, l’homme a été neutralisé par des policiers. La piste terroriste semble pour l’instant écartée par les enquêteurs, qui s’orientent plutôt vers une rixe sur fond d’alcool.