Revenir à la rubrique : Faits divers

Etang-Salé: La directrice de cabinet condamnée à 80000€ d’amende et sa villa est confisquée

Pour avoir bénéficié de la vente d’un bien immobilier provenant d’une prise illégale d’intérêt, Marie-Claude Lapierre, directrice de cabinet du maire de l’Etang-Salé s’est retrouvée sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de St-Pierre le 28 mars dernier.  La justice a tranché ce jeudi, Marie-Claude Lapierre a été condamnée à 80.000 euros d’amende pour moitié […]

Ecrit par Zinfos974 – le jeudi 02 mai 2019 à 15H38

Pour avoir bénéficié de la vente d’un bien immobilier provenant d’une prise illégale d’intérêt, Marie-Claude Lapierre, directrice de cabinet du maire de l’Etang-Salé s’est retrouvée sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de St-Pierre le 28 mars dernier. 

La justice a tranché ce jeudi, Marie-Claude Lapierre a été condamnée à 80.000 euros d’amende pour moitié avec sursis et 2 ans d’inéligibilité.

L’affaire avait été portée devant la justice par les soeurs Hoarau qui revendiquaient le terrain et la petite maison dans la Cité Lagune attribués à leur père.

Votée en conseil municipal en 2011, la vente à la secrétaire du maire au moment des faits avait par la suite suscité de nombreuses réactions. A la barre, Marie-Claude Lapierre avait nié entretenir à cette époque toute relation intime qui serait intervenue en 2013 et 2014. 

La justice a également ordonné la confiscation de la villa que Marie-Claude Lapierre avait construite sur le terrain à hauteur de 132.000 euros. La constitution de partie civile des soeurs Hoarau a été jugée irrecevable.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Deux hommes relaxés pour 22 vols à la roulotte, un seul larcin reconnu par le tribunal

Deux Bénédictins étaient jugés pour 23 faits de vols compris entre 2016 et 2021. C’est cette année-là qu’ils ont été vus sur les lieux d’un vol à Saint-Philippe. Le passé judiciaire de l’un d’eux a joué contre lui et les enquêteurs lui ont imputé toute une série de vols dans l’île. Finalement, le tribunal n’a retenu que le vol de Saint-Philippe pour l’un des deux.