Revenir à la rubrique : Communiqué

Elisabeth Borne à La Réunion : « Je ne modifierai pas mon agenda », avise Karine Lebon

La députée Karine Lebon fait savoir qu'elle n'entend pas modifier son agenda à l'occasion de la visite de la Première ministre.

Ecrit par NP – le jeudi 11 mai 2023 à 07H54

Le communiqué de la députée :

Aujourd’hui, je participe à la table-ronde sur le mal-logement des femmes, organisée par la fondation Abbé Pierre dans le cadre de la présentation du 28ème rapport sur « L’état du mal-logement en France et à La Réunion ».

Je n’ai pas accueilli la Première ministre, Elisabeth Borne et ses 4 ministres.
Je ne les suivrai pas lors de leurs visites aux 4 coins de l’île.
Je ne modifierai pas mon agenda puisque Madame Borne n’a pas daigné répondre aux demandes d’entretiens que mes collègues d’Outre-mer et moi-même lui avons transmis.

Je ne courberai pas le dos mais je reste ouverte au dialogue. Sans dialogue, il n’y a pas d’avancée possible pour La Réunion et les territoires ultramarins.

Les Outre-mer sont constamment mis de côté, oubliés, souvent de manière volontaire.
Refuser le dialogue ne ferait qu’aggraver la situation.
Les problématiques sont nombreuses. Le logement, par exemple, sera à l’ordre du jour demain

Chaque jour, je suis sollicitée par des familles ou des personnes seules qui vivent dans un foyer, chez un proche ou dans leur voiture. 2000 nouveaux logements sont livrés chaque année à La Réunion alors qu’il y a près de 40.000 demandes en attente.

Certaines personnes vivent dans des logements prêts à s’effondrer. C’est le cas, par exemple, des habitants du quartier Van Dick au Port que j’ai récemment visité. Depuis plusieurs mois, nous vivons une véritable crise du logement et ce gouvernement ferme les yeux. C’est le 1er poste de dépenses des ménages modestes et ce gouvernement choisit le déni. Le mal-logement impacte la santé, la vie sociale, la scolarisation, l’emploi mais ce gouvernement ne fait rien.

Sur les 3 jours de visites de la Première ministre, je participerai uniquement au déplacement prévu samedi au Belvédère du Maïdo, loin du faste républicain. Ce lieu exceptionnel, situé dans ma circonscription, mérite d’être préservé tout comme l’ensemble des espaces naturels de notre île.

Le Maïdo est une fenêtre sur le cirque de Mafate.

J’ai interpellé plusieurs ministres au sujet des contraintes rencontrées par ses habitants. Mafate est un territoire riche et unique sur le plan patrimonial, environnemental, touristique et humain. Pourtant, les spécificités du cirque ne sont jamais prises en compte dans les politiques publiques. Il faut que cela cesse. Ce sera l’occasion d’interpeller la Première ministre et sa délégation.

Je continue à échanger avec ce gouvernement pour trouver des solutions aux problèmes des Réunionnaises et des Réunionnais mais je ne pardonne pas cette réforme des retraites injuste et injustifiée.

Je continue à me battre avec mes collègues de la NUPES et l’ensemble des député·es opposés. Le 8 juin, je voterai pour la proposition de loi du groupe LIOT menant à l’abrogation de la loi réformant le système des retraites.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique