Revenir à la rubrique : Politique

Droit de réponse de Mathieu Hoarau

Suite à la publication d’un article de Pierrot Dupuy intitulé Mathieu Hoarau : « Not tour mange maitresses maintenant », le candidat à la mairie de l’Etang-Salé  exerce son droit de réponse. Le voici : Mr le directeur de publication,  Suite à votre article « Mathieu HOARAU : not tour mang maitresses maintenant » publié le mercredi […]

Ecrit par N.P – le jeudi 10 février 2022 à 12H25

Suite à la publication d’un article de Pierrot Dupuy intitulé Mathieu Hoarau : « Not tour mange maitresses maintenant », le candidat à la mairie de l’Etang-Salé  exerce son droit de réponse. Le voici :

Mr le directeur de publication, 

Suite à votre article « Mathieu HOARAU : not tour mang maitresses maintenant » publié le mercredi 9 février 2022 ; vous trouverez ci-après, mon droit de réponse consistant en une retranscription complète, non tronquée et non biaisée du passage de mon discours DATANT DE JANVIER 2020, accompagné du lien vers la vidéo intégrale et non coupée du meeting concerné :  https://fb.watch/b4BW_3iTvc/

« Quand nous ca va dans une autre ville quand i dit ou ca ou habite, quand nous dit nous habite l’étang salé i demand a nous kwé nou nana. Voilà na rien. Ou ca salazie, ouai i dit nous na une des plus belles maitresses, tout le monde la dit mais bon. Néna d’ voleurs. Quand nous ca Salazie nous mange chouchou, quand nous ca étang salé nous mang maitresse. Voilà, et li la bien mangé pendant 20 ans. Maintenant not tour maintenant, a not tout dir a li com ca arête avec tout ce méli-mélo politique et sentimental nous va dire, moi mi appelle ça les feux de l’amour, un love story, mais arête avec ça parce que lé pire qu’un love story ».

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.