Droit du sol à Mayotte

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l'immigration illégale en provenance majoritairement de l'archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l'Intérieur français serait "le début d'une remise en cause de la soi-disant appartenance de l'Ile Mayotte à la France".

Mayotte : les barragistes déçus par le courrier de Darmanin

Selon Mayotte Hebdo, les collectifs à la tête des barrages qui bloquent l'île de Mayotte n'ont pas semblé convaincus par le courrier que leur a fait parvenir le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin. La missive se contente de récapituler les annonces faites sur place ce dimanche.

Suppression du droit du sol à Mayotte : « Un recul sans précédent en matière de protection des droits humains » estime le PLR

"Cela constitue un recul sans précédent en matière de protection des droits humains et marque un tournant dangereux dans l'histoire politique française". Le PLR ne cache pas son inquiétude suite à l'annonce ce dimanche 11 février par Gérald Darmanin de la future réforme constitutionnelle visant à supprimer le droit du sol dans le 101e département français. Le parti d'Huguette Bello craint que cette mesure entraîne "un tournant dangereux dans l'histoire politique française" avec la remise en cause du principe constitutionnel "d'une République une et indivisible".