Didier Robert

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l'affaire des emplois de cabinet, c'est la troisième comparution pénale pour l'ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Didier Robert devant la caméra

Indemnités de logement : Didier Robert pourrait ne pas être poursuivi

Didier Robert, ancien président de la Région Réunion, reste sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux, l'étude de son dossier est toujours en cours. Son avocat conteste les évaluations financières de la Chambre régionale des comptes.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : Un procès au goût amer dont l’épilogue est attendu le 21 mai

Le procès de Didier Robert, ancien président de la Région Réunion, s’est conclu après d’intenses débats judiciaires sur des accusations d'emplois fictifs et de détournement de fonds. Le délibéré de cette affaire politico-judiciaire, très attendu, sera rendu le 21 mai, en pleine période électorale. Les avocats des 11 prévenus, vent debout contre l'enquête préliminaire menée par des policiers spécialisés en la matière, ont unanimement plaidé la relaxe.

Soupçons d’emplois illégaux au cabinet de la Région : La stratégie d’enquête décriée par la défense

En début d'audience pour ce premier jour de procès, les 11 prévenus de la Région Réunion, dirigée par Didier Robert de 2010 à 2021, ont nié toute faute malgré les poursuites pour détournement de fonds, prise illégale d'intérêts et de recel après un contrôle de la Chambre régionale des comptes. L'enquête préliminaire a révélé des emplois potentiellement fictifs, des recrutements discrétionnaires et des rémunérations excessives. Les avocats de la défense contestent la procédure, arguant notamment de partialité et d'imprécision des motifs de poursuite.

Soupçons d’emplois illégaux : Didier Robert et 10 prévenus poursuivis en correctionnelle en avril prochain

Ouverte pendant l'hiver austral 2021 pour des faits supposés de détournement de fonds publics et de prise illégale d’intérêts, l'enquête préliminaire menée un temps par l'ancien procureur de la République Eric Tuffery se termine par un procès en correctionnelle qui se tiendra du 15 au 17 avril 2024 au tribunal judiciaire de Saint-Denis. Une information Zinfos974.

didier-robert-se-dit-victime-dun-deni-de-justice

Didier Robert se dit victime d’un « déni de justice »

Maître Philippe Creissen et Didier Robert étaient présents ce matin au tribunal de Champ Fleuri. L'ex-président de la Région voulait comparaître volontairement dans l'affaire des soupçons d'emplois illégaux. Le tribunal a indiqué ne pas avoir été saisi et donc ne pas pouvoir entendre l'ancien élu. Bien que l'enquête préliminaire soit terminée, aucune poursuite n'a encore été enclenchée. Le conseil du principal concerné affirme avoir sollicité la magistrature mais être resté sans réponse. Il y voit un "déni de justice" à l'encontre de son client.

Soupçons d’emplois illégaux : Didier Robert ne veut plus attendre d’être jugé

Maître Philippe Creissen et son client Didier Robert se sont présentés au tribunal de Saint-Denis ce vendredi matin afin que ce dernier comparaisse à son initiative devant le tribunal correctionnel sans pour autant y avoir été convoqué. Il souhaite pouvoir ensuite saisir le tribunal administratif dans l'espoir de d'éviter de possibles accusations dans l'affaire des soupçons d'emplois illégaux. "On considère que la justice fait mal son boulot, donc on revient la remettre au pas", lance la robe noire.