Compagnie aérienne

Corsair « sereine » malgré les doutes de l’UE sur son plan de restructuration révisé

Alors que la Commission européenne examine depuis le 5 février le plan de restructuration modifié de Corsair, la direction de la compagnie aérienne française a communiqué ce vendredi 5 avril pour se dire "sereine" sur l'issue de la procédure engagée. La Commission européenne veut déterminer si le plan de restructuration révisé au bénéfice de Corsair respecte les règles de l'UE en matière d'aides d'Etat. "À ce stade, sur la base de son évaluation préliminaire, la Commission doit procéder à une évaluation plus approfondie pour déterminer si le plan de restructuration révisé est compatible avec les règles de l'UE en matière d'aides d'État", avait indiqué l'exécutif européen à l'entame de sa procédure. En décembre dernier, la France avait présenté à la Commission des modifications au plan de restructuration qui prévoyait des mesures de soutien de l’ordre de 136 millions d’euros à la compagnie.

french-bee-se-prepare-a-un-nouvel-envol

French Bee se prépare à un nouvel envol

Les dirigeants de la compagnie aérienne sont venus à La Réunion pour évoquer les changements de gouvernance mais en ont aussi profité pour assurer qu’ils comptent développer l’offre dans l’océan Indien. La future nouvelle PDG répond aussi aux questions des prix et demande à ce que la pression mise par le gouvernement sur les compagnies au sujet de la question environnementale soit plutôt dirigée vers les constructeurs.