Revenir à la rubrique : Faits divers

Disparition inquiétante : Sans nouvelles de Dominique Dalele depuis le 1er juillet

La police nationale de La Réunion a émis un avis de recherche pour Dominique Jean Maurice Dalele qui n'a pas été vu par ses proches depuis le premier juillet dernier.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 17 juillet 2020 à 15H47

Dans le cadre d’une disparition inquiétante, la police nationale de la Réunion indique sur sa page Facebook l’avis de recherche suivant :

M. Dominique Jean Maurice DALELE. âgé de 56 ans mesurant 1,75m, de corpulence mince, de type caucasien, les cheveux courts  gris/blancs, les yeux marrons et portant une barbe blanche. 

Il demeure sur le secteur du chemin Couilloux à La Montagne et a été vu la dernière fois le 1er juillet 2020 dans le secteur du Boulevard de l’Océan à St Denis.

Les investigations menées par nos services n’ont pas permis de la localiser jusqu’à présent.

Toute personne susceptible de fournir des éléments utiles à l’enquête est priée de prendre contact avec le Commissariat de Malartic au 0262 90 74 74 ou 0262 90 74 95.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois ans ferme pour le gramoun qui a agressé sexuellement sa petite fille

Un sexagénaire était jugé vendredi dernier en comparution immédiate pour l’agression sexuelle de sa petite fille. Depuis deux ans, ses gestes devenaient de plus en plus insistants envers l’enfant, qui a montré une force de caractère exceptionnel. Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison, dont trois ans ferme.

La descente aux enfers cachait en réalité un manipulateur violent

Avec son 3e procès en 10 mois, le masque est définitivement tombé pour un trentenaire jugé de nouveau pour des menaces de mort sur la mère de son enfant. Derrière l’image de l’homme détruit par les coups de la vie, c’est surtout un homme violent et égocentré qui était jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Cette fois, les magistrats ne lui ont plus accordé de chance et il est parti derrière les barreaux pour deux ans.

Saint-Leu : Le père de famille absent à son procès, mais bien présent dans la terreur

Un quadragénaire était jugé ce jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir fait vivre un cauchemar à la mère de son fils et à sa famille. En plus des violences et des menaces de mort, il est soupçonné d’avoir dégradé plusieurs véhicules. Faute de preuves matérielles pour ces derniers faits, le tribunal a préféré aller au-delà des réquisitions sur le reste afin d’assurer la paix aux victimes.