Revenir à la rubrique : Politique

Didier Robert détaille ses mesures pour relancer l’activité économique

« Renforcer encore notre politique de grands chantiers réunionnais, porter une grande révolution fiscale et sociale pour les entreprises et ouvrir une zone franche globale à l’export », Didier Robert présentait hier à Sainte-Marie ses mesures pour le développement économique de l’île.  À ses cotés, Bernard Picardo, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et Ibrahim Patel, président de la CCIR. Ce […]

Ecrit par – le lundi 23 novembre 2015 à 10H14

« Renforcer encore notre politique de grands chantiers réunionnais, porter une grande révolution fiscale et sociale pour les entreprises et ouvrir une zone franche globale à l’export », Didier Robert présentait hier à Sainte-Marie ses mesures pour le développement économique de l’île. 

À ses cotés, Bernard Picardo, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et Ibrahim Patel, président de la CCIR. Ce dernier a justifié sa présence sur la liste « Réunionnous » par le besoin d’accompagnement des petites entreprises.

« Pour 2015-2021, Didier Robert a proposé que l’on mette en place un guichet dans les chambres consulaires pour travailler sur toutes les aides possibles et imaginables pour la création d’entreprises ».

Pour Danièle Lenormand, chef d’entreprise et colistière, le « tissu vivant de La Réunion, c’est celui de l’économie, c’est ce qui va apporter ici une réponse au social. Chacun de nous peut tendre la main à son voisin et, dans un mouvement d’économie circulaire sur le territoire, et générer des emplois ».  

Didier Robert a également annoncé sa volonté de créer à La Réunion une zone franche globale à l’export. L’objectif étant la valorisation du savoir-faire des entreprises locales dans la zone océan Indien.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comment prévenir le risque inondation ?

Notre ville de L’Étang-Salé n’est plus ce qu’il était, il y a 20 ans en terme de constructions et d’habitations. Notre réseau d’assainissement est devenu fébrile en raison de l’augmentation des constructions dans notre ville de L’Étang-Salé.

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».