Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

Démolition d’une maison construite illégalement au Tampon

La préfecture de La Réunion annonce la destruction d'une habitation construite à des fins locatives en zone agricole sans autorisation au Tampon.

Ecrit par N.P. – le jeudi 23 novembre 2023 à 19H41
Préfecture de La Réunion

Communiqué de la préfecture

Dans le cadre de la poursuite de la mobilisation de l’État et des collectivités contre l’urbanisme illégal, le préfet de La Réunion a fait procéder ce jour, jeudi 23 novembre 2023, à la démolition d’office d’une construction édifiée sans permis de construire au Tampon.

Toujours sur la base de l’exécution d’une décision de justice et un mois après la démolition d’une maison d’habitation construite illégalement sur la commune de Saint-Paul, il s’agit cette fois de la démolition d’une maison d’habitation sur la commune du Tampon. D’environ 70 m², la construction a été édifiée à des fins locatives en 2013, sans autorisation d’urbanisme, en zone agricole.

Cette démolition fait suite à la condamnation du propriétaire par le tribunal judiciaire en 2017 qui l’a déclaré coupable d’exécution de travaux sans permis de construire et l’a condamné à remettre en état le site. La Cour d’appel de Saint-Denis en 2019 a confirmé ce jugement, la déchéance du pourvoi ayant été constatée par la cour de cassation, la décision de justice est devenue définitive.

La construction litigieuse étant inoccupée, les travaux de démolition et de remise en état des lieux ont été rapidement exécutés ; les frais induits par cette démolition d’office initiée par l’État seront recouvrés auprès des ayants-droits du propriétaire, aujourd’hui décédé.

La lutte contre l’urbanisme illégal privilégie l’option amiable via un arrêt des travaux en cours ou la démolition spontanée par les contrevenants. Néanmoins les décisions de justice condamnant à la démolition et qui sont non exécutées restent nombreuses. Dans ces hypothèses et afin de garantir l’égalité des citoyens devant la loi, les actions de démolition aux frais des contrevenants sont mises en œuvre.

Prévenir et lutter contre les constructions illégales est une priorité à La Réunion qui mobilise l’ensemble des acteurs compétents : le Préfet et ses services, les Procureurs de la République et les Maires. La préservation des espaces naturels et agricoles reste un enjeu pour tous les citoyens. Les documents d’urbanisme sont les garants de cet équilibre entre les zones constructibles et la préservation des ressources de La Réunion, qu’elles soient agricoles ou naturelles. Leur respect s’impose à tous.

Thèmes : Le Tampon
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
eric
3 mois il y a

Encore faudrait il que cela soit applique pour tout le monde

Dad
Répondre à  eric
3 mois il y a

Exactement ! Parce qu’il existe des dizaines d’autres maisons construites sur un terrain agricole à but d’habitation, soi-disant bâtiment d’élevage , transformé en location et aucun soucis ! Il semblerait que ça aide de financer les campagnes électorales des différents candidats.

Fdf
Répondre à  eric
3 mois il y a

C’est vraie que ses fameux décideur n’ont rien à se reprocher le cucu est très propre depuis la tête à Paris jusqu’à l’île

Jude
3 mois il y a

Une priorité ? On ne vit pas au même endroit alors…

rico
Répondre à  Jude
3 mois il y a

Pareil pour moi, la moitié des maisons de ma rue n’existent pas sur le site du cadastre, mais on les voit pourtant bien sur les photos satellites de google maps ou geoprtail.

666
3 mois il y a

En général, la Justice est très sévère quand il s’agit de faire semblant d’agir en faisant un exemple, en général un pauvre boug, un ti créole.
C’est rarement un CSP+ habitant St Gilles, vous savez ceux qui s’accaparent les chemins d’accès aux plages par exemple.

valeo
Répondre à  666
3 mois il y a

Ce que je vois, ce sont tous ces créoles qui s’accaparent les chemins en les barrant par des talus, des barrières…, en mettant un chien attaché de chaque côté pour dissuader les piétons de repasser par là…

Zorro
Répondre à  666
3 mois il y a

Des noms! Des noms!

Amandla !
3 mois il y a

On pourra compter sur le  » journaliste » très objectif et neutre de Réunion dernière pour ajouter une touche finale à son commentaire sur la religion – reelle ou supposée – du propriétaire en apercevant un animal de décoration dans le jardin, le fin analyse pourra en déduire sans trop de problème qu’il s’agit là d’une » divinité  » en toute légitimité sur une chaîne publique…

Yableso
3 mois il y a

Plusieurs milliers de constructions illégales à la Réunion et on tombe sur un pauvre yab!

Jean Philippe
Répondre à  Yableso
3 mois il y a

Li devrait aller dormir devant l’hôtel au centre ville ,zot i vous lequel un peu plus haut de la gare
Quand ou voi bande monde les mêmes pas d’ici et i empiète les plages bin mi dit c’est plutôt la bas il faut casser
– Piloute 418 –

MôvéLang
3 mois il y a

C’est bien l’ancien président ou directeur de la Cinor Gérald Maillot qui a fait construire 3 maisons dans les hauts de Sainte-Marie , est-ce qu’il sera lui aussi concerné

dégolas
Répondre à  MôvéLang
3 mois il y a

un zéli n’a le droit de faire ce que li vé. la loi pas pou zot c’est pour les sans dents qui les mettent en place

Zef
3 mois il y a

Kossa la fait la case Gérald maillot. Erika bareigts la arranze son situation

Claude
3 mois il y a

et la démolition de la verrue du rond point des avalés, c’est pour quand ?

Bigkok
3 mois il y a

Gérald maillot ancien élu..à construit sa maison sans permis..!!. ancien 1 adjoint au maire, ancien président la cinor et j’en passe ..l’égalité mon zef…

Zoé
3 mois il y a

Et celle du père Hoarau à étang salé ?
Illégale aussi …et après élection du fils on en a plus entendu parlé ??!

chrst
3 mois il y a

monte dans les haut de st suzanne lieux dit bras pistolet il y a des maison construite sans permis construire … detruit toutes

chrst
3 mois il y a

voir aussi sur bras pistolet st suzanne

jo cazanove
3 mois il y a

Et les villas de luxes construites sur la côte d’azur sans permis mais il ne faut blesser personne crise diplomatique ici pétrole et gaz, des villas qui font bien souvent plus de 700m2 ,le fric fait danser la corruption . Boug oki na pwin frékentation!

sous974
3 mois il y a

Et on fait comment pour les constructions de plus de 10 ans pour lesquelles plus aucun recours n’est possible parce le maire de Saint-Denis notamment Mme BAREIGTS, le TGI et le TA n’ont pas fait leur job ?
On fait comment quand toutes les voies de recours sont caduques ? Et bien les honnêtes contribuables supportent la construction irrégulière avec toutes les nuisances qui vont avec. C’est pas vous juges, préfet et élu qui supportez ça au quotidien.
La loi est du côté des contrevenants, des gens malhonnêtes qui achètent les élus n’est pas M. JF HOAREAU pour pouvoir construire illégalement !
M. le Préfet on fait comment quand la maire à qui vous demandez d’appliquer la loi ne vous entend pas ?

Baba
3 mois il y a

Si une personne battit sur un terrain agricole, tout agriculteurs à le droit de le faire. Pourquoi certains agriculteurs ont le droit. Et d autres non..je reste sur un terrain agricole depuis 40 ans, j ai pas le droit et à côté des nouveaux agriculteurs, même pas d animaux, déjà 4 maison dessus terrain agricole., et juste à côté 2 maison sur terrain agricole , et moi j’ai pas le droit .une justice égale pour tous

Pablo Escobar
3 mois il y a

a quand la destruction des maisons de Gérald Maillot à la Bretagne ??? ancien adjoint à l’urbanisme à la mairie de Saint Denis mdrrr

Waly jean Claude
3 mois il y a

Et quand est ce que les hommes et femmes politiques qui détournent des centaines de milliers d’euros ou des millions d’euros vont-ils ou elles aller en taule et leur bien saisi ?????? C’est ça la vraie question d’égalité ! N’est ce pas. Et les ministres, sénateurs et députés trafiquants de drogue vont-ils aller en taule. ????? Et l’ancien président de la République ????? Quelle justice il y a en France ??? C’est un gros foutage de gueule !!??! ALEZ VOIR AILLEURS SI J’Y SUIS ENCORE OU SI J’Y SUIS DÉJÀ !!!!

Baba
3 mois il y a

Tak passe un coup chemin là bergerie, rue des palmiers , grand tampon , ou va voir. , ou doit connaître déjà

PalaEkSa
3 mois il y a

Quand ça y occupe un coup cet l’ancien président la Cinor ?

Dans la même rubrique

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.

Crise en mer Rouge : L’État continue de suivre l’évolution de la situation

Malgré les attaques des rebelles Houthis en mer Rouge depuis novembre 2023, les approvisionnements et les prix à La Réunion restent stables grâce aux ajustements des compagnies maritimes et à une surveillance accrue des prix par l’État, bien que les délais de livraison puissent exceptionnellement s’étendre jusqu’à 5 jours.