Revenir à la rubrique : Faits divers

Découverte macabre à l’Îlet Coco : 2 hommes mis en examen et écroués

Le parquet fait le point sur l'enquête criminelle suite à la découverte macabre à l'Îlet Coco à Saint-Benoît. Deux hommes ont été mis en examen puis placés en détention provisoire. Le suspect principal a reconnu les coups ayant conduit à la mort et a mené les forces de l'ordre jusqu'à l'arme du crime.

Ecrit par N.P. – le lundi 29 janvier 2024 à 12H28
Image d'illustration : Tribunal judiciaire de Saint-Denis

La procureure de la République fait le point sur l’enquête en cours après la découverte macabre faite jeudi à Saint-Benoît. Un homme, interpellé le lendemain, a reconnu les faits et a guidé les forces de l’ordre jusqu’au couteau qui aurait servi à tuer la victime de 29 ans. Il a aussi expliqué avoir porté les coups et avoir voulu se « débarrasser du corps« . L’homme de 33 ans est mis en examen pour meurtre, atteinte à l’intégrité d’un cadavre et modification d’une scène de crime.

Un autre individu l’aurait aidé à dissimuler le corps. Il est donc poursuivi pour des faits de recel de cadavre et complicité de modification d’une scène de crime. Les deux hommes sont actuellement en détention provisoire.

Communiqué de la procureure de la République

En application de l’article 11 du code de procédure pénale, la procureure de la République indique qu’une information judiciaire a été ouverte le dimanche 28 janvier 2024, au terme de laquelle deux personnes ont été présentées au magistrat instructeur, et mises en examen pour les faits de meurtre, atteinte à l’intégrité d’un cadavre, et modification d’une scène de crime pour l’un, et pour recel de cadavre et complicité de modification d’une scène de crime pour l’autre. Les deux individus ont été placés en détention provisoire.

La procureure de la République précise que le jeudi 25 janvier, un corps démembré était découvert, enveloppé dans un drap, sous des branchages, à Ilet Coco sur la commune de Saint Benoit.

Ce corps était ultérieurement identifié comme étant celui d’une femme âgée de 29 ans, dont on était sans nouvelles depuis le 21 janvier.

Les investigations et auditions de témoins réalisées par la section de recherches de Saint-Denis et la brigade de recherches de Saint Benoit permettaient rapidement de mettre en cause un individu âgé de 33 ans demeurant Saint Benoit, connu par la justice pour avoir été condamné en 2017 pour des violences sur conjoint.

Placé en garde à vue le vendredi 26 janvier, il guidait les enquêteurs jusqu’à un couteau, et les membres de la victime.

Sur les faits, ses déclarations restaient à éclaircir, mais il reconnaissait avoir porté des coups à la victime à l’occasion d’un différend, qui conduisaient à son décès, ainsi qu’avoir voulu se débarrasser du corps.

L’enquête se poursuivant dans le cadre de l’information judiciaire, les investigations sont donc dorénavant soumises au respect du secret de l’instruction et de la présomption d’innocence.

S’abonner
Notification pour
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
yan's
25 jours il y a

condoléances à la famille que justice soit faite

Malbar
25 jours il y a

C’est bien triste d’en arriver à là…J’espère que le tueur restera toute sa vie en prison.

Ouais...
25 jours il y a

N. P pour ce que ça faut… 👍

Isa
25 jours il y a

Oh triste,cette gosse avait l,âge de ma fille.Peu importe la vie que méne un être humain,j,estime que aucun être ne mérite de mourir dans de telles atrocités d,autant plus que cette fille était maman de deux enfants.Mes meilleures pensées à sa famille et de tt cœur je fais le vœu que son âme repose en paix.Que justice se fasse.

Inutile
25 jours il y a

Voilà la violence qui prend un tournant, quelle excuse on va lui trouver à l’assassin !!!! Il manque d’eau sur son île donc on doit s’en occuper ici ? J’espère que la justice respectera la peine de la famille de la victime et qu’elle mettra en prison ce type à vie .

Biesse
25 jours il y a

On appelle ça des hommes plutôt des bêtes que faire de ce genre d individus …

Citoyen curieux
25 jours il y a

Encore un gentil garçon, sûrement un zorey, qui l’a pas fait exprès.

Pablo
Répondre à  Citoyen curieux
24 jours il y a

Ça ne vole pas très haut votrecommentaire, vous ne devez pas avoir le vertige vous ?

Belal
Répondre à  Citoyen curieux
24 jours il y a

C kwé le rapport….? Commentaire sans queue ni tête…

jpleterrien
25 jours il y a

Deux remarques :

  • les autres sites d’infos ont le courage de citer le nom du coupable (le terme coupable est à prendre au sens premier, dans ce cas) !
  • changer le titre, ce ne sont pas des hommes, ce sont des bêtes féroces !
Lapograton
25 jours il y a

Encore Immigrés français je présume ?! .

Espérons que la justice fasse correctement son travail.

condoleance à la famille

TICOQ
25 jours il y a

L’Homme, qui est au sommet de la pyramide de l’évolution, doué de raison et doté du libre arbitre, est la seule espèce à faire subir ce genre d’atrocité à ses congénères.

Dignité
25 jours il y a

Un reportage à la télé sur ce sujet douloureux a montré des femme de bras fusil très remontées contre les résidents de ce quartier d’origine étrangère.
Au vu de leur réaction il semblerait que les auteurs de ce crime odieux fassent partie de ces résidents venus du Département voisin.
Attention danger! la guerre civile nous guette et les autorités régaliennes doivent impérativement intervenir pour éteindre l’incendie qui couve.
Il est grand temps que l’on se rende compte que les codes qui cimentent notre « vivre ensemble » , chanté sur tous les tons, sont récusés par certains individus ayant fait le choix unilatéral de venir vivre ici.
Ces porteurs de violence n’ont pas leur place dans une société construite dans un temps très long sur des valeurs républicaines alors qu’eux mêmes n’ont pas encore intériorisé tous les éléments constitutifs de ces valeurs.

marigo
25 jours il y a

pourquoi aucun dirigeant de la Réunion n a pris la parole sur cette sordide affaire ? cette femme mérite t elle autant de mépris ?

marianne
25 jours il y a

Bien dit Dignité. Le mode de vie que les Réunionnais ont construit en partant du principe que nous venons tous d ailleurs, d immigration, est, que pour bien vivre ensemble, il faut observer comment les uns et les autres vivent, se comportent, et s adapter au modèle le plus conforme aux valeurs fondamentales telles que le respect , la morale, la tolérance, la fraternité, etc pour tisser une société juste dans une même communauté de destin. Le seul fait d avoir une carte d identité française n aurait jamais dû donner la liberté d envahir de leurs excès un autre territoire insulaire qui peine avec les problèmes de chômage, de logement, etc. Les élus auraient dû mettre des gardes fous pour contenir cette population chez elle, le temps de l éducation, de la connaissance de l autre culture, de leur mode de vie, de l assimilation de la culture de la France dans sa diversité avant d ouvrir les frontières de la Réunion. Les Réunionnais ne tarderont pas à se manifester. Trop c est trop.

Pierrefeuilleciseau
24 jours il y a

Malheureusement, elle est morte et c’est pour l’éternité.
Alors que les deux fond de préservatifs vont faire à peine 10 ans de prison et vont être libérer pour « bonne conduite ».(déjà,bonne conduite pour des mecs qui sont à la geôle alors que ce sont des poisons pour les autres, ça me fait bien rire (jaune…))

juliette
23 jours il y a

cest quoi un réunionnais ?

Dans la même rubrique

Non renouvellement d’emplois à la Région : Le rapporteur public conclut au réexamen des contrats des agents « brutalement » remplacés

Les conclusions rendues ce jeudi matin par le rapporteur public sonnent comme un revers pour la Région Réunion. Onze requérants, dont les contrats n’ont pas été renouvelés malgré leur expérience dans le poste qu’ils occupaient depuis plusieurs années, demandaient leur réintégration et l’annulation des contrats des remplaçants. Prise illégale d’intérêts par l’actuelle majorité et silence assourdissant du parquet de Saint-Denis ont également été dénoncés par les avocats des agents concernés.

Accident à la Plaine des Cafres : Route fermée

Sur la RN3 au Tampon, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur du 22ème kilomètre à la Plaine des Cafres, la route est fermée à la circulation. Une déviation est mise en place par les voies adjacentes.

Incendie dans une résidence à Sainte-Marie

Un feu s’est déclaré jeudi à la mi-journée du côté de La Réserve à Sainte-Marie. Les habitants d’une résidence ont dû être évacués le temps de l’intervention des secours.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial