Revenir à la rubrique : Océan Indien

Cyclone IDAI: Mobilisation de deux bateaux de la Marine Nationale à Mayotte et à La Réunion

Les acteurs humanitaires poursuivent leurs efforts 10 jours après le passage du Cyclone tropical intense IDAI sur le Mozambique. Au 25 mars, les derniers bilans font état de 417 morts et plus de 1 500 blessés dans le pays. La réponse humanitaire s’organise au plus vite malgré les difficultés d’accès toujours rencontrées sur le terrain. […]

Ecrit par Zinfos 974 – le lundi 25 mars 2019 à 14H32
Les acteurs humanitaires poursuivent leurs efforts 10 jours après le passage du Cyclone tropical intense IDAI sur le Mozambique. Au 25 mars, les derniers bilans font état de 417 morts et plus de 1 500 blessés dans le pays. La réponse humanitaire s’organise au plus vite malgré les difficultés d’accès toujours rencontrées sur le terrain.

Face à l’urgence, la Croix-Rouge française – PIROI renforce son aide à la population mozambicaine en appuyant l’opération de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et de la Croix-Rouge du Mozambique.

Grâce à l’appui logistique des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI), deux nouveaux lots humanitaires partiront pour le Mozambique dès aujourd’hui:
 

  • La Marine Nationale met à disposition de la PIROI le porte Hélicoptères Amphibie « Le TONNERRE ». Le bâtiment sera chargé ce matin à partir de l’entrepôt PIROI de Mayotte avec des kits de reconstruction de l’habitat, des moustiquaires, des kits cuisine, des seaux et jerrycans destinés à venir en aide à 4 000 familles.
     
  • En parallèle, la frégate « NIVOSE » chargera cet après-midi à partir de La Réunion un nouveau fret de matériel humanitaire. Des moustiquaires supplémentaires ainsi que des kits cuisine, des kits hygiène et de promotion à l’hygiène seront chargés cet après-midi depuis la base navale de la Marine Nationale. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Comores : Azali remercie Macron pour l’aide de la France dans la lutte contre le choléra

Dans un communiqué, la présidence de l’Union des Comores résume la teneur d’un entretien téléphonique entre les présidents Azali Assoumani et Emmanuel Macron. Selon la version officielle, nulle allusion n’aurait été faite à l’opération Wuambushu 2, qui vise les ressortissants comoriens en situation irrégulière à Mayotte. Ce serait l’immigration en provenance de l’Afrique des Grands lacs et ses conséquences, en premier lieu l’épidémie de choléra, qui seraient au centre des préoccupations d’Emmanuel Macron.

Après la mer Rouge, deux autres câbles internet en panne dans le canal du Mozambique

Plusieurs pays est-africains sont affectés par une rupture totale des câbles internet sous-marins EASSy et Seacom, probablement localisée entre le Mozambique et l’Afrique du Sud et causant d’importants dysfonctionnement sur le trafic. Les perturbations pour les usagers sont d’autant plus inquiétantes que trois autres câbles, sectionnés en février dernier en mer Rouge, n’ont toujours pas été réparés.