Revenir à la rubrique : Société

Cyclone Belal : 6.000 clients à réalimenter par EDF

EDF Réunion annonce que 6.000 foyers sont encore impactés par les conséquences du passage du cyclone Belal.

Ecrit par N.P. – le lundi 22 janvier 2024 à 18H06

Les équipes d’EDF poursuivent les travaux de réalimentation avec les entreprises partenaires. Ce lundi soir, ce sont 6 000 clients qu’il reste à alimenter en électricité.

Après un week-end d’interventions avec de nombreux chantiers sur tout le territoire, il reste 6 000 foyers à réalimenter en électricité.

Pour réalimenter au plus vite les clients toujours privés d’électricité, des renforts en moyens humains et matériels arrivent sur l’ile.

Les équipes d’EDF à La Réunion ont été livrées ce dimanche 21 janvier de matériels provenant d’hexagone pour optimiser les réparations. Cette livraison se compose de câbles, de connecteurs, d’isolateurs, d’échelles, de tronçonneuses, etc…

Les renforts en moyens humains de la Force d’Intervention Rapide d’Electricité (FIRE) arrivent dès mardi 23 janvier, se composent de 31 salariés d’Enedis venus de différentes régions : 11 salariés des Pyrénées,12 salariés des Pays-de-la-Loire et 8 salariés du Languedoc-Roussillon. Ce qui porte les renforts venus de métropole à 91 salariés.

À chaque instant, les conditions de sécurité restent un impératif pour toutes nos interventions

EDF à La Réunion rappelle qu’il ne faut en aucune manière s’approcher d’un câble tombé à terre, en raison des risques d’électrocution.

Pour signaler une situation d’urgence, présentant un risque à la personne, contacter le service dépannage : 0800 333 974

Retrouvez toutes les informations en temps réel sur la page Facebook d’EDF à La Réunion et sur notre compte X ainsi que notre site internet reunion.edf.fr.

Thèmes : Cyclone Belal | EDF
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mutation des professeurs néo-titulaires dans l’Hexagone : Les parlementaires montent au créneau

Les députés Frédéric Maillot et Jean-Hugues Ratenon, ainsi que la sénatrice Évelyne Corbière, ont organisé une conférence de presse pour évoquer la situation des néo-titulaires du second degré dans l’Éducation nationale mutés dans l’Hexagone. Une situation qui décourage certains enseignants et pousse d’autres à changer de voie. Les parlementaires comptent donc reprendre le combat afin que les professeurs ultramarins puissent rester ou revenir au plus vite dans leur département.

Événementiel : Un label pour lutter contre la concurrence déloyale

La signature d’une convention de travail entre la CCIR, la CGSS-R, la DEETS, l’APER et la SYNPASE va permettre d’offrir un meilleur accompagnement aux entreprises de l’événementiel. Parmi les pistes privilégiées pour soutenir ce secteur, la création d’un label afin de récompenser les entreprises qui s’engagent à respecter une charte. Une plateforme sera aussi mise en place pour recenser ces sociétés dans le but de les mettre en avant.

Frédéric Vienne : « Le préfet nous a demandé de lui présenter un plan de redressement »

Le président Frédéric Vienne et son bras droit Olivier Fontaine ont livré ce jeudi leur analyse du récent rapport de la Cour des comptes sur la situation financière de la Chambre d’agriculture de La Réunion. Pour les syndicalistes de la FDSEA, le rapport ne prend ni en compte le remboursement de la dette engagé depuis dix-huit mois, ni les spécificités de l’agriculture locale.

Espèces invasives : Avez-vous les bons réflexes ?

Nettoyer son équipement avant de partir en en pleine nature, rester sur les sentiers balisés, repartir avec ses déchets (même biodégradables), signaler les espèces invasives et ne pas ramener d’espèces exotiques dans ses bagages, voilà en somme les bons réflexes à adopter pour protéger son environnement des espèces invasives. Vous voulez aller plus loin ? Pendant les vacances, vous pouvez participer à des chantiers de lutte contre ces espèces.