Revenir à la rubrique : Politique

Crise de l’eau : Le ministre délégué aux Outre-mer bientôt de retour à La Réunion

Le député Insoumis Perceval Gaillard a, hier, interpellé le gouvernement sur les problématiques de l'accès à l'eau en cette période de sécheresse. Le ministre Darmanin lui a répondu avec une visite prochaine du ministre délégué aux Outre-mer à La Réunion.

Ecrit par N.P. – le mercredi 25 octobre 2023 à 08H00

Alors que l’usage de l’eau est limité par arrêté préfectoral dans 7 communes, le député Perceval Gaillard a interpellé le gouvernement sur la question de l’accès de l’eau. A Saint-Leu, dans sa circonscription, le député a pointé la situation d’un quartier qui vit “ avec l’eau croupie des retenues colinaires et quelques bouteilles d’eau qui leur sont acheminées : femmes, enfants et personnes âgées compris”.

La question de l’eau se posant également dans les autres départements d’Outre-mer, Perceval Gaillard demande rapidement la mise en place de Grandes Assises de l’eau.

Gérald Darmanin a reconnu la difficulté d’accès à l’eau depuis plusieurs années en raison de la situation climatique et du manque de nappes phréatiques, pointe-t-il.

Si la compétence de l’eau est à la charge des collectivités locales, le ministre s’est dit prêt à investir .

Le ministre de l’Intérieur a également annoncé la venue prochaine du ministre délégué à l’Outre-mer prochainement à La Réunion. Philippe Vigier proposera que “le préfet reprenne une partie des compétences si les collectivités le souhaitent”.

L’Etat paierait ainsi “l’ingénierie qui manque et notamment les fuites qui sont nombreuses dans les réseaux”.

 

S’abonner
Notification pour
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
THIBAUDEAU adeline
3 mois il y a

Alors moi crise de l’eau je veux bien, j’ai moi même été touchée au Tévelave en début d’année, mais alors expliquez moi pourquoi on envoie de l’eau à Mayotte ? vous vous foutez de qui !

Mardé
3 mois il y a

à moins par contre mi aime bien y dit à moins koça faut fait n’est-ce pas? fait comme si ou bien fais comme sa car moins la reste un être non mature et mi dit merci à ces protecteurs de grand chemin qui connait plus zot poche au lieu d’anticiper à chercher les raisons et de prévoir sa par contre zot y connait pas par comment commencer alors lé plus facile importuner les con sommateurs comme si c’est de la gratuité aussi faudra expliquer pourquoi rendre à la mer l’eau de la marine Ste Rose par exemple…..pourquoi pas interroger IA sur ce sujet…..à défaut de l’intelligence humaine…..

Jojo
3 mois il y a

Nos chers élus devraient penser dès maintenant à la construction d usine de désaliénation de l eau de mer déjà dans un premier temps pour les agriculteurs .et aussi obliger les fermiers à réparer toutes les fuites sur les canalisations

Zoé
Répondre à  Jojo
3 mois il y a

Désalinisation c’est très cher pour peu de rendement.
De l’eau on en a ici , si on arrive à la collecter stocker on est bon.

Sucré-Salé
3 mois il y a

l’Eau, mais…il y en a plein, malgré les dires qui trompent les gens.

3 milliards de m3 d’eau tombent sur la Réunion chaque année. Toutes les activités humaines, y compris agriculture ont besoin de 200 millions de m3. L’Eau qui tombe couvre donc 15 fois tous les besoins de l’ile. Que faut-il donc en déduire ?

Il manque simplement des retenues d’eau quand la pluie tombe, des citernes etc, l’eau à la Réunion est essentiellement de l’eau de surface (pluie).

De plus il faut aussi mettre des sous pour réparer les canalisations car dans certains endroits de l’ile, c’est 20 voire 30 40 ou 50% de l’eau qui se perd dans la nature avant d’arriver aux robinets.

MORALITE, au lieu de PLEURER chaque année, que les différents responsables de l’eau se mettent sérieusement à table, et entament un projet pour augmenter le réseau de collecte des eaux pluviales. Surtout que le système actuel date de plusieurs dizaines d’années et que la population augmente.

Il n’y a pas vraiment de problème de sécheresse à la Réunion, il y a plutôt un manque de prise en charge sérieux de l’alimentation en eau pour les populations.

Même si 1 seul milliard de m3 tombe, ou 500 millions il y a assez d’eau pour toute la population. Bien sûr demander à la population de serrer les dents est plus simple que de faire sont travail.

Mayotte est un bel exemple de tout ce que je dis, aucune infrastructure digne de ce nom, et les habitants doivent avoir des tonneaux chez eux pour stocker l’eau de pluie.

JUSTE des responsables qui ne font pas sérieusement leur travail, qui ne prennent pas leurs responsabilités.

Zoé
Répondre à  Sucré-Salé
3 mois il y a

Scandale des eaux jetées de la centrale hydroélectrique de Sainte rose !!
Il est où le pipeline pour le reste des communes là dedans ?
Nos élus nuls ! Pas novateurs, des idées de structuration de l’île pour notre futur bordel ! Pas une route à la noix pour juste dire qu’on a celle la plus cher du monde (scandale)

H. DEZAERT
Répondre à  Zoé
3 mois il y a

Tout au debut du projet de basculement des eaux, j’ai suggéré la ‘récupération des eux turbinées’ de Sainte-Rose ; J’ai appris par la suite que cela n’était pas possible en raison de la présence de « Bisphénol » dans les cuves de stockage en altitude !
Plus ahurissant il n’y en a pas !

Bois rouge
3 mois il y a

Nous sommes entourés d eau et il y a le problème de l eau onbascule de salazie vers l ouest et ils sont les derniers en assainissement d eau c est vraiment du n importe quoi
CONTINUER A CONSTRUIRE DES LOGEMENTS SANS AUGMENTÉ LE STOKAGE ET LES RÉSEAUX ET NOUS NOS FACTURES CONTINUE D AUGMENTER

lu meme
3 mois il y a

En montant sur le chemin piton la boue ( dans les haut de Saint Leu )les retenues revoies a la nature le trop plein,,,,,Donc si trop plein il y a, donc pas de restriction d’eau ,,,(constaté dimanche dernier) ,Mr le député ne monte jamais la haut, les palais parisien sont plus confortable,,

Zoé
3 mois il y a

Si on prévoit pas de quoi stocker de l’eau (*malgré le poids des investissements) on sera rendu comme Mayotte.
De l’eau ici on en a si on arrive à la stocker on est bon.
Mais les communes s’en foutent(*c’est elles qui ont la compétence de l’eau) Investir pour augmenter le prix de l’eau c’est impopulaire, les maires ne veulent pas se mettre à dos les electeurs. Ça rogne aussi sur leur budget pour les investissements alors que ceux ci ont baissés dans le temps avec l’augmentation de leur masse salariale.

bernard
3 mois il y a

faut déjà arrêter de polluer l’eau et là c’est qui les responsables?

H. DEZAERT
3 mois il y a

En réaction aux directives UE (Privatisation EDF et CGE), les nouveaux marchands font tout pour rendre les produits rares ! Ainsi, l’eau est devenue rare donc chère ! Tout est programmé pour faire exploser les chiffres d’affaires et les dividendes qui vont avec ! Pendant ce temps, les investissements et les travaux d’entretien sont en baisse et en abandon : pas de gros stockages ! pas de rénovation des tuyaux !
Cochons d’abonnés, payez !

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial