Revenir à la rubrique : Faits divers

Contrôles routiers dans l’Est : 47 infractions relevées

Hier, la compagnie et la BMO de Saint-Benoît ont mené deux opérations.

Ecrit par NP – le samedi 27 février 2021 à 12H08

Les militaires ont procédé à deux opérations de sécurité routière hier dans l’Est de l’île. La première s’est déroulée de 14H à 17H à Sainte-Suzanne. 25 infractions ont relevées dont 10 non-respect du panneau stop, 7 usages du téléphone et 4 usages du kit oreillette. 
 
De 15H à 18H, les forces de l’ordre ont opéré un contrôle ciblé des deux roues motorisés en sortie des établissements scolaires à Saint-Benoit.  22 infractions ont été enregistrées dont le non-port de gants, un refus d’obtempérer, des pneumatiques lisses ou encore des conduites sous stupéfiants.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Soubaya Camatchy, d’accusé à victime : son co-détenu jugé pour viol et violences répétées

Condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat, Soubaya Camatchy n’en a pas fini avec la justice. Suite à une décision de la chambre de l’instruction ce mardi, c’est en tant que victime de viol et de violences répétées qu’il va retrouver la juridiction criminelle. Les magistrats de la chambre viennent de confirmer l’ordonnance de mise en accusation de son co-détenu, accusé de l’avoir agressé et violenté durant ses premiers jours de détention provisoire.

Un trafic international de stéroïdes démantelé

C’est une enquête de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique de La Réunion (OCLAESP) qui a permis de mettre à jour et démanteler un trafic international de stéroïdes anabolisants. Plusieurs personnes ont été interpellées à La Réunion et en métropole. Tout est parti de l’interception d’un colis par les douanes de La Réunion.