Revenir à la rubrique : Faits divers

Contrôles routiers : 124 infractions relevées par la police le week-end du 3 au 5 mars

Les effectifs de la Direction Territoriale de Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 18 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 3 Mars au 5 mars 2023 permettant de relever 124 infractions, dont 13 délits.

Ecrit par GD – le lundi 06 mars 2023 à 06H21

Le bilan

– Conduite sous l’empire d’un état alcooliques : 2 (taux compris entre 0.73 et 0.78  mg / l d’air expiré)
– Défaut d’assurance : 2
– Défaut de permis de conduire : 6

112 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.
Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 111 autres diverses contraventions au Code de la route dont :

– Conduite sous l’empire d’un état alcoolique (taux compris entre 0,25 et 0,39 mg/l d’air expiré) : 0
– Excès de vitesse inférieur à 50 km/h ou défaut de maîtrise de la vitesse : 3
– Défaut de contrôle technique : 10
– Défaut de port de la ceinture de sécurité : 1
– Usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation : 8
– Autres : 56

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.