Revenir à la rubrique : Politique

[Communiqué] Patrice Thien Ah Koon : « Quelle que soit sa couleur politique, je travaillerai avec ce Gouvernement »

Suite aux résultats du 1er tour des élections législatives dans la 3e circonscription, Patrice Thien Ah Koon, le maire du Tampon, dénonce la gestion technocratique de l'État et appelle à un changement profond. Sans consigne de vote, il fait "confiance au bon sens des électeurs" pour choisir le candidat qui les représentera le mieux à l'Assemblée Nationale.

Ecrit par N.P. – le mardi 02 juillet 2024 à 16H47

Sans consignes de vote, les électeurs de la 3ème circonscription se sont exprimés ce dimanche 30 juin 2024 en propulsant au second tour le candidat soutenu par le Rassemblement National Joseph RIVIERE, un Tamponnais, et le candidat soutenu par le Nouveau Front Populaire Alexis CHAUSSALET.

Ce vote exprime une colère tout à fait légitime : la machine de l’État, aux mains de jeunes technocrates hyper diplômés, sans connaissance de la vraie vie, est devenue hors de contrôle. La machine est devenue complètement folle.

L’adjoint au maire que j’ai été depuis 2020, issu de la famille de la droite modérée, en était venu à cette conclusion : trop de conneries ont été faites, on ne peut plus continuer comme ça, il faut renverser la table !

C’est au moment où les plus fragiles ont besoin de plus de soutien, au moment où la conjoncture se dégrade et met en péril les entreprises et les salariés que les technocrates sortent le chabouk, serrent la vis à coup de mises en demeure, de pénalités qui pleuvent dans tous les sens, haussent le coût des médicaments, réforment l’assurance chômage, etc.

Le quotidien et l’avenir de notre population ne peut se résumer à un débat d’experts-comptables, tableaux excel en main, et d’un empilement de normes au poids étouffant.

On n’a rien trouvé de mieux que de cadenasser l’action des élus locaux et dévaloriser leur parole. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas fait science po qu’on est plus bête que celui qui a fait.

Faut-il dès lors s’étonner des forts taux d’abstention aux élections ? À quoi bon voter si la carosserie change, mais le moteur reste toujours le même ?

La majorité municipale que je conduis depuis quelques jours est diverse dans sa composition politique. C’est ainsi que l’a voulu André THIEN AH KOON, mon prédécesseur, en réunissant autour de lui des hommes et des femmes venant de la gauche, du centre et de la droite, pour poursuivre la transformation et amplifier le développement économique de notre Commune, qu’il a initié depuis 1983, pour sortir notre population de la misère.

Ces diverses sensibilités politiques, mes collègues, individuellement et dans leur ensemble, m’ont fait connaître leur préférence personnelle pour tel ou tel candidat, voire aucun des deux. Je respecte pleinement leur choix et les actions qu’ils mèneront sur le terrain pour le candidat qu’ils ont choisi de soutenir un ti peu par affinité politique, beaucoup par amitié ou par affection.

Des sensibilités certes différentes, mais sur le socle intangible qu’est notre appartenance pleine et entière à la France, notre appartenance pleine et entière à la République, en excluant toute revendication autonomiste qui ne peut qu’amener les Réunionnais à toucher le fond !

À l’issue du scrutin de dimanche, un nouveau Gouvernement sera nommé.

Quelle que soit sa couleur politique, je travaillerai avec ce Gouvernement dans l’intérêt de notre population. Il m’a été dit maintes fois ces derniers jours : tout sak la passé la pas gagne faire pou nous. Si lé pas bon, prochain coup nous ar change !

Dans cette élection, je vois surtout une population qui attend de voir ne serait-ce qu’une lueur d’espoir d’un lendemain qui sera réellement meilleur.

Je fais pleinement confiance au bon sens de notre population pour choisir le candidat qui nous défendra à l’Assemblée Nationale et auprès du Gouvernement.

Patrice THIEN AH KOON

Maire du Tampon

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Yaël Braun-Pivet réélue présidente de l’Assemblée nationale

C’est la rentrée pour les 577 députés élus lors des élections législatives anticipées de 2024. Le candidat du Nouveau Front populaire est sorti en tête du premier tour, mais celle du camp présidentiel a repris l’avantage lors des deux scrutins suivants à la faveur d’alliances avec la droite. Yaël Braun-Pivet retrouve le perchoir de l’Assemblée nationale.

Olivier Rivière : « Ce mandat 2020-26 est celui du social et de l’environnemental »

Loin du tumulte des grandes agglomérations, Saint-Philippe semble l’un des derniers vestiges du tan lontan. Paradoxalement, la petite ville n’en est pas moins l’une des plus grosses communes de l’île en matière de superficie. À sa tête depuis 2009, Olivier Rivière a cette particularité d’être un jeune maire avec déjà une forte expérience. L’occasion pour lui de revenir sur les projets qu’il a pu porter et ceux qu’il n’a pas encore réussi à faire aboutir.

« Huguette Reviens », le hashtag devient chanson

#HuguetteReviens n’est pas qu’un simple hashtag partagé plus de 40.000 fois lors des dernières 24 heures sur le réseau social X (ex-Twitter). Il s’agit aussi d’une chanson qui utilise la voix d’une intelligence artificielle en soutien à la proposition d’une candidature d’Huguette Bello au poste de Premier ministre au nom du Nouveau Front populaire.