Revenir à la rubrique : Politique

[Communiqué] Michel Vergoz : « L’accord entre Michel Fontaine et Ericka Bareigts fut un réel mangé cochon »

Après le premier tour des élections législatives anticipées, le Mouvement Politique Trait-d'Union, dirigé par Michel Vergoz, exprime ses préoccupations concernant l'engagement des électeurs et critique les alliances secrètes entre certains partis. Pour le second tour, ils appellent les électeurs à voter en conscience tout en réaffirmant leur opposition aux extrêmes.

Ecrit par N.P. – le mardi 02 juillet 2024 à 16H33

Le communiqué :

Le premier tour de cette élection a été marqué par un taux de participation de 45,5 % contre 30 % en 2022 à la Réunion. En augmentation certes, ce chiffre ne nous rassure en rien quant à un regain d’intérêt des électeurs pour la chose publique.

En effet, quand plus d’un électeur sur deux s’enracine dans la politique du « pa là ek sa » dans un contexte global aussi contraint qu’aujourd’hui, (guerre aux portes de l’Europe- influences étrangères par immigration irrégulières-désordres permanents à l’ Assemblée Nationale…), il est à craindre encore que le pire soit malheureusement à venir.

De plus, lorsque les appareils politiques, constituant des forces clairement opposées ( LR et PS), se décrédibilisent, jusqu’à régler des accords en secret, autant improbables qu’inattendus, comme ceux sanctionnés sur la 4ème circonscription de Saint-Pierre, la 5ème circonscription de Saint Benoît et la 6ème de Saint Denis, pour les électeurs, il n’est pas possible d’espérer que la responsabilité politique s’honore.

« L’AUTRE ACCORD PARTIEL EN MISOUK » entre Michel Fontaine et « LA PLATEFORME À GÉOMETRIE VARIABLE » d’Ericka Bareigts, fut un réel mangé cochon.

Nous nous félicitons qu’il ait été sanctionné par les électeurs de ces 3 circonscriptions, de façon claire et nette comme nous le demandions ( cf facebook « Mouvement Politique Trait-d’Union » du 24 juin 2024).

À présent, pour le 2ème tour le 7 juillet, nous laissons liberté de vote, en âme et conscience, aux Réunionnaises et Réunionnais, en leur rappelant toutefois que, l’engagement politique au « Mouvement Politique Trait-d’Union » se fonde sur le refus des extrêmes.

Le Président,

Michel VERGOZ

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.